Première éclipse mérinide

À la mort d'Abû `Inân Fâris le 27 novembre 1358[1], la dynastie mérinide entra dans une première période de confusion. Chaque vizir tenta de mettre sur le trône son prétendant en choisissant de préférence l'individu le plus faible.Mansûr ben Sulayman (arrière-arrière-petit-fils de `Abd al-Haqq) avait été placé sur le trône par les chefs mérinides. Il s'est enfui lorsque Abû Sâlim a pris le pouvoir[2].

  • Abû Ziân as-Sa`id Muhammad ben Fâris (أبو زيان السعيد محمد بن فارس) (1358)
  • Abû Yahyâ abû Bakr ben Fâris (أبو يحي أبو بكر بن فارس) (1358-1359)
  • Abû Sâlim Ibrâhîm ben `Alî (أبو سالم إبراهيم بن علي) est né à une date inconnue. Soutenu par le roi de Castille Pierre le cruel, il est un fils d'Abû al-Hasan ben `Uthmân. Il accéda au poste de sultan en 1359. Il fut destitué en 1361 au profit de son très éphémère successeur, Tachfîn, soutenu par les milices chrétiennes ; Ibn Khaldoun travailla à son accession au pouvoir et fut un temps son secrétaire[2].
  • Tachfîn (تاشفين) né à une date inconnue est le fils de Abû al-Hasan ben `Uthmân. Il fut nommé successeur de Abû Salîm, par les vizirs en 1361. Il ne régna que quelques mois.

Notes

  1. 24 dhûl-l-hijja 759
  2. a et b Ibn Khaldûn, Le Livre des exemples, Autobiographie, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, (ISBN 2-07-011425-2) p. 92-93
Other Languages