PowerBook

Les PowerBook sont une série d' ordinateurs portables professionnels d' Apple produits et vendus de 1991 à 2006. De 1999 à 2006, Apple propose une seconde gamme d' ordinateurs portables plus abordable : les iBook.

La première tentative d' Apple de faire un ordinateur plus transportable fut le Macintosh Portable, lancé en 1989. Mais malgré ses qualités (écran LCD à matrice active, batterie lui assurant dix heures d'autonomie), le Macintosh Portable ne peut pas être considéré comme un ordinateur vraiment portable (il pesait plus de 7 kg). Devant cet échec commercial, Apple révisa sa copie et sortit finalement la gamme PowerBook en 1991. Ce fut le début d'une gamme à grand succès chez Apple, qui n'existe plus depuis le passage aux processeurs intel. Son successeur est désormais le Macbook Pro.

Les premiers PowerBook

En octobre 1991, les trois premiers PowerBook sont commercialisés : le PowerBook 100, le PowerBook 140 et le haut de gamme PowerBook 170. Ils causèrent un choc dans l'industrie, avec leur boîtier gris bleuté, leur trackball et la position de leur clavier permettant de reposer ses poignets sur le boîtier. Ce dernier détail était une innovation étonnante par rapport aux PC de l'époque, qui positionnaient le clavier sur l'avant et laissaient un espace libre derrière. Cet agencement sera rapidement généralisé sur tous les ordinateurs portables. Alors que les PowerBook 140 et 170 étaient d'une conception nouvelle, le PowerBook 100 était en fait un Macintosh Portable en beaucoup plus compact. Il sera d'ailleurs le seul PowerBook à embarquer un processeur Motorola 68000, les PowerBook 140 et 170 et les suivants utilisant des processeurs 68030 et 68040.

En 1992, Apple lance une nouvelle gamme d' ordinateurs portables, les PowerBook Duo. Ceux-ci étaient des machines hybrides portables/de bureau : très fin et légers, ils embarquaient un minimum d'équipement et il pouvaient être connectés à un dock qui leur fournissait de la mémoire et de l'espace de stockage supplémentaires et une plus large connectique. Ces modèles, commercialisés jusqu'en 1995 n'ont pas connu le succès escompté, mais le principe fut néanmoins repris plus tard par d'autres constructeurs.

Les premières séries de PowerBook ont connu un succès immense et représentèrent jusqu'à 40 % des ventes d' ordinateur portable. Chaque nouveau modèle proposait de nouvelles fonctionnalités, comme l'écran couleur par exemple, ce qui permettait aux ventes de se maintenir à un haut niveau. Mais à partir de 1995, les constructeurs concurrents finirent par rattraper les PowerBook en dotant leurs ordinateurs portables des mêmes fonctionnalités, et les parts de marché d' Apple sur le marché des ordinateurs portables commencèrent à décliner.

De nombreux nouveaux modèles vinrent compléter progressivement la série PowerBook 100. Le 165c fut le premier Powerbook avec un écran couleur. Le 180 fut très populaire. Le dernier vrai membre de la série 100 fut le PowerBook 150, sorti en 1994. (Le PowerBook 190, sorti en 1995, est d'une conception différente des autres PowerBook 1xx : c'est juste une version allégée, à base de Motorola 68040, du PowerBook 5300.)

En mai 1994, Apple introduisit la série PowerBook 500, nom de code Blackbird. Leur principale différence par rapport aux PowerBook de la série 100 était d'embarquer un processeur Motorola 68040, plus puissant que le 68030. Cette série étaient également la première à être équipée d'un trackpad, nom donné par Apple au touchpad ou pavé tactile. Le dernier représentant de la gamme PowerBook à base de processeurs 680x0 fut le PowerBook 550c, sorti en mai 1995 et seulement au Japon.

Other Languages
العربية: باور بوك
čeština: PowerBook
Deutsch: PowerBook
English: PowerBook
español: PowerBook
suomi: PowerBook
Bahasa Indonesia: PowerBook
日本語: PowerBook
한국어: 파워북
Nederlands: PowerBook
norsk bokmål: PowerBook
polski: PowerBook
русский: PowerBook
Simple English: PowerBook
slovenčina: PowerBook
svenska: Powerbook
中文: PowerBook
粵語: PowerBook