Politique en Suisse

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».

La politique en Suisse est celle d'un État fédéral comportant trois niveaux politiques : la Confédération, les cantons et les communes[1]. Les 26 États fédérés cèdent une partie de leur souveraineté à l'État fédéral. État démocratique, il se caractérise par une démocratie semi-directe, l’importance des droits civiques, politiques et fondamentaux ainsi que la neutralité en politique extérieure. La politique interne respecte la séparation des pouvoirs. Elle répond à la nécessité de recherche de consensus liée aux diversités régionales et linguistiques, par une représentation équilibrée au sein des institutions[2].

Dans un pays où cohabitent de multiples communautés linguistiques et religieuses, le système politique est l'un des rares dénominateurs culturels communs de la Suisse[kriesi 1]. Il s'agit même d'un des fondements de l'identité nationale.[3]Ce système est stable, les institutions politiques suisses datant pour l'essentiel de 1848 (à l'exception du référendum populaire et de l'initiative).

Other Languages