Poissons (constellation)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir poisson (homonymie).
Poissons
Image illustrative de l'article Poissons (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Pisces
Génitif Piscium
Abréviation Psc
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 341,25° et 30°
Déclinaison Entre -7° et 33°
Taille observable 889 deg2 ( 14e)
Visibilité Entre 65° N et 90° S
Méridien 10 novembre, 21h00
Étoiles
Brillantes ( m≤3,0) 0
À l’œil nu 148
Bayer / Flamsteed 78
Proches ( d≤16  al) 1
La plus brillante η Psc (3,62)
La plus proche Ét. de van Maanen (14,1 al)
Objets
Objets de Messier 1 ( M74)
Essaims météoritiques Piscides
Constellations limitrophes Andromède
Baleine
Bélier
Pégase
Triangle
Verseau

Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le Bélier à l'est. Bien qu’assez grande, elle découpe un pan du ciel éloigné du plan de la Voie lactée et ne contient que peu d’étoiles visibles, toutes assez peu lumineuses. Elle était l’une des 50 constellations identifiées par Ptolémée.

Les Poissons sont également un signe du zodiaque correspondant au secteur de 30° de l' écliptique traversé par le Soleil du 20 février au 20 mars.

Histoire et mythologie

La constellation des Poissons est une des constellations les plus anciennes. Son origine remonte vraisemblablement aux babyloniens qui la décrivaient déjà comme composée de deux poissons poussant un œuf géant (l’ astérisme de « l’Anneau »).

La mythologie grecque veut que ces poissons soient les formes assumées par Aphrodite et Éros (ou selon les versions Thétis et Thérys) poursuivis par le monstre Typhon. Ils auraient relié leurs queues avec de la corde afin de ne pas se séparer. Les anciennes cartes du ciel nomment d’ailleurs la partie orientale Piscis Boreus et la partie occidentale Piscis Austrinus (qui n’a rien à voir avec le Poisson austral contemporain).

Le point « gamma », le nœud ascendant solaire, celui qu’occupe le Soleil lors de l’ équinoxe de printemps, se trouve actuellement à 8° au sud d’ω Piscium. Cependant, à cause du phénomène de précession des équinoxes, ce point se trouvait dans le Bélier pendant les deux derniers millénaires av. J.-C., c’est-à-dire au moment où le Zodiaque fut établi. En conséquence, les Poissons sont toujours considérés comme le dernier signe du Zodiaque (l’année commençait alors vers l’équinoxe de printemps) bien qu’ils soient désormais le premier. Selon Rudolf Steiner, l'entrée dans l' Ère des Poissons s'est produite en 1413 apr. J.-C. et s'achèvera en 3573 ; en effet une hypothèse évoque le coucher héliaque des étoiles, se trouvant à 15° du point vernal lors de l'équinoxe de printemps, comme repère pour se situer dans une constellation et non pas le point vernal (une constellation comportant en moyenne 30°, lorsque le point vernal est au milieu d'une constellation, les étoiles en coucher héliaque sont au début de cette constellation). [réf. nécessaire]

Other Languages
العربية: الحوت (كوكبة)
azərbaycanca: Balıqlar (bürc)
беларуская: Рыбы (сузор’е)
беларуская (тарашкевіца)‎: Рыбы (сузор’е)
български: Риби (съзвездие)
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Sĕ̤ng-ngṳ̀-cô̤
Cebuano: Pisces
corsu: Pesci
čeština: Souhvězdí Ryb
dansk: Fiskene
Gaeilge: Na hÉisc
galego: Pisces
客家語/Hak-kâ-ngî: Sûng-ǹg-chho
Bahasa Indonesia: Pises
日本語: うお座
Basa Jawa: Pisces
한국어: 물고기자리
Lëtzebuergesch: Pisces (Stärebild)
олык марий: Кол (тӱшка шӱдыр)
македонски: Риби (соѕвездие)
Bahasa Melayu: Ikan (buruj)
မြန်မာဘာသာ: မိန် နက္ခတာရာ
norsk nynorsk: Fiskane
norsk: Fiskene
português: Pisces
srpskohrvatski / српскохрватски: Ribe (zviježđe)
Simple English: Pisces (constellation)
slovenčina: Ryby (súhvezdie)
slovenščina: Ribi (ozvezdje)
српски / srpski: Рибе (сазвежђе)
татарча/tatarça: Хут йолдызлыгы
українська: Риби (сузір'я)
oʻzbekcha/ўзбекча: Hut
Tiếng Việt: Song Ngư (chòm sao)
中文: 双鱼座
Bân-lâm-gú: Siang-hî-chō
粵語: 雙魚座