Plymouth (Royaume-Uni)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plymouth.
Plymouth
Image illustrative de l'article Plymouth (Royaume-Uni)
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni  Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre  Angleterre
Comté Devon
Statut Cité et Autorité unitaire (1928)
Maire Peter Brookshaw ( PC)
Démographie
Population 258 700 hab. ( 2011)
Densité 3 243 hab./km2
Population de l' aire urbaine 285 487 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 22′ 12″ nord, 4° 08′ 31″ ouest
Superficie 7 978 ha = 79,78 km2
Divers
Devise Turris fortissima est nomen Jehova
Traduction La tour la plus forte est le nom de Jehovah
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Plymouth

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Plymouth
Liens
Site web http://www.plymouth.gov.uk/

Plymouth est une ville située dans le comté de Devon (sud-ouest de l' Angleterre), à 350 km au sud-ouest de Londres, à l’embouchure de deux fleuves le Plym et le Tamar, qui se rejoignent pour former un port naturel, le Sound. Celui-ci abrite la principale base navale d'Angleterre (HMNB Devonport) [1], des chantiers navals et des ferries à destination de la France et de l’Espagne. Le Plymouth d’aujourd’hui correspond à la réunion de trois villes : Plymouth, Devonport et Stonehouse depuis 1914. En 1928, la ville obtient le statut de cité. Puis en 1967, Plymouth intègre deux autres agglomérations : Plympton et Plymstock. En 2011, la population est estimée à 258 700 habitants. L’université de Plymouth était classée 9e par le nombre d’étudiants en 2009.

Histoire

Vue de Plymouth Hoe et de la citadelle royale depuis Mount Batten.
Carte allemande de Plymouth datant de 1888.
The Belvedere sur The Hoe.

Les vestiges les plus anciens de la ville datent d'il y a plus d'un millénaire. Plymouth vient du nom du fleuve Plym, et de mouth (« embouchure »).

La ville a un riche passé maritime. La ville s’appela Sutton (de Southtown, la « ville du sud »), depuis la conquête normande (1066) jusqu'au XVIe siècle. Le nom ancien survit dans le nom du port original de la ville, Sutton Harbour. En 1339, au début de la guerre de Cent Ans, la ville est prise et pillée par une attaque de la marine française. En 1377, Plymouth subit une deuxième attaque dévastatrice menée par les navires de Jean de Vienne. Elle est de nouveau attaquée en 1403. Aussi est-elle fortifiée vers 1430, à la fin de la guerre de Cent Ans. À partir du XVIe siècle, Plymouth est le port de départ de grandes expéditions maritimes avec notamment Sir Francis Drake, les Pilgrim Fathers premiers émigrés vers les États-Unis, le Capitaine Cook et plus récemment Sir Francis Chichester premier navigateur à faire le tour du monde en solitaire. Plymouth, très étendu, est alors un abri sûr pour la marine marchande qui en fait son port de prédilection (XVe et XVIe siècles), en attendant qu'il devienne aussi celui de la Royal Navy [1]. Sous le règne d' Élisabeth Ire, elle est la quatrième ville d'Angleterre après Londres, Bristol et York.

Son arsenal (fin XVIIe siècle) commence alors à abriter des installations immenses pour construire des vaisseaux de guerre : forges, chantier, magasins, mais aussi pour les armer, notamment Stonehouse (quartier de Plymouth), le Royal Victualling house, en granit de pierre de taille, véritable « magasin de vivre » et provisions de la marine [1]. À Devonport (autre quartier de Plymouth), le Dock Yard est un immense chantier de vaisseaux de guerre, à côté de la poudrière, de la fonderie de canons, de l'hôpital militaire. En 1643, pendant la guerre civile anglaise, Plymouth résiste à un siège de trois mois lancé contre elle par les partisans de Charles Ier. La citadelle est construite en 1670 [1]. Guillaume III fait de Plymouth une place de guerre redoutable. En 1755, le phare de bois, planté sur un rocher au milieu de la mer, subit un incendie. Il est remplacé par l'actuel phare en granit d’Eddystone-Lighthouse érigé de 1756 à 1759, en pleine guerre de Sept Ans [1]. Le célèbre brise-lame (breakwater) de 1 700 m de long, qui s'avance à trois milles de la côte, au milieu du détroit, est commencé en 1812 par l'ingénieur Rennie et 800 ouvriers. Le chantier est achevé en 1821 grâce à l'apport de deux millions de tonnes de pierres [1]. C'est de Plymouth qu'appareille en 1815 le Bellerophon qui conduit Napoléon à Sainte-Hélène. Au XIXe siècle, Plymouth Sound abrite les bâtiments marchands et Stonehouse Point est le point d'ancrage des vapeurs [1].

Au XXe siècle, toujours port de pêche et d'escale en plus d'être l'une des principales bases de la Royal Navy, elle est très violemment bombardée par la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la destruction des chantiers navals et du centre-ville durant le Blitz de 1941, Plymouth est reconstruit dans un style austère sous la direction de l'architecte Patrick Abercrombie. Plymouth est aujourd'hui l'un des derniers chantiers navals de Grande-Bretagne. C'est encore la plus grande base navale en Europe de l'Ouest. Les sites importants de la ville sont la Citadelle, le chantier naval de Devonport et la Barbacane Royale d'où les émigrants (pilgrims) partirent pour le Nouveau Monde en 1620 à bord du Mayflower, où ils fondèrent la colonie de Plymouth et la ville homonyme.

Other Languages
Afrikaans: Plymouth
Alemannisch: Plymouth
العربية: بليموث
azərbaycanca: Plimut
беларуская: Плімут (Англія)
беларуская (тарашкевіца)‎: Плімут
български: Плимът
bosanski: Plymouth
català: Plymouth
کوردی: پلیموت
čeština: Plymouth
Cymraeg: Plymouth
dansk: Plymouth
Deutsch: Plymouth
Ελληνικά: Πλίμουθ
English: Plymouth
Esperanto: Plymouth
español: Plymouth
eesti: Plymouth
euskara: Plymouth
suomi: Plymouth
Gaeilge: Plymouth
galego: Plymouth
Gaelg: Plymouth
客家語/Hak-kâ-ngî: Plymouth
עברית: פלימות'
hrvatski: Plymouth
magyar: Plymouth
Bahasa Indonesia: Plymouth
íslenska: Plymouth
italiano: Plymouth
日本語: プリマス
한국어: 플리머스
kernowek: Aberplymm
Latina: Plimmuta
Lëtzebuergesch: Plymouth
latviešu: Plimuta
मराठी: प्लिमथ
Bahasa Melayu: Plymouth
مازِرونی: پلیموث
norsk nynorsk: Plymouth
norsk: Plymouth
Nouormand: Pliémue
occitan: Plymouth
ਪੰਜਾਬੀ: ਪਲੀਮਥ
polski: Plymouth
پنجابی: پلائیموتھ
português: Plymouth (Devon)
Runa Simi: Plymouth
română: Plymouth
sicilianu: Plymouth
Scots: Plymouth
srpskohrvatski / српскохрватски: Plymouth
Simple English: Plymouth, Devon
slovenčina: Plymouth (Anglicko)
slovenščina: Plymouth
српски / srpski: Плимут
svenska: Plymouth
Kiswahili: Plymouth
тоҷикӣ: Плимут
Tagalog: Plymouth
Türkçe: Plymouth
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: Plimowt
українська: Плімут (Англія)
oʻzbekcha/ўзбекча: Plimut (Angliya)
vèneto: Plymouth
Tiếng Việt: Plymouth
Volapük: Plymouth
Winaray: Plymouth
中文: 普利茅斯
Bân-lâm-gú: Plymouth
粵語: 普利茅夫