Planeur ultra-léger motorisé

Page d'aide sur les redirections « ULM » redirige ici. Pour les autres significations, voir Ulm (homonymie).
Fédération française de planeur ultra-léger motorisé
Image illustrative de l'article Planeur ultra-léger motorisé

Sigle FFPLUM
Sport(s) représenté(s) Aéronautique
Création 1982
Président Dominique Méreuze (1998-10 juin 2015)

Pierre-Henri Lopez (Juillet- 2015)

Siège Maisons-Alfort
Licenciés 15 000 (2015)
Site web Site officiel de la FFPLUM

Un ultra-léger motorisé, plus couramment appelé ULM, est un aéronef muni d'un moteur, répondant à des critères de masse ou de puissance maximales définis par les juridictions nationales et autorisant son utilisation dans des conditions de navigabilité simplifiées par rapport à celles d'un avion léger et avec une licence de pilotage spécifique. La plupart des ULM peuvent décoller et atterrir sur des distances réduites hors des aérodromes, mais les plus performants s'apparentent aux avions légers certifiés.

Histoire de l'aviation ultra-léger

Emojione 267B.svg
Cette section a besoin d'être recyclée (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).  
Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Vous pouvez discuter des points à améliorer en page de discussion.
« Baignoire volante » ( Dormoy's Flying Bathtub, 1924), précurseur des ultra-légers motorisés

L'homme tente depuis des siècles d'imiter le vol des oiseaux en cherchant un système reproduisant le mouvement de leurs ailes, et les débuts de l'ultra-léger motorisé remontent aux débuts de l' aviation, à l'exception du travail précurseur d' Étienne Dormoy à Dayton, Ohio, entre 1919 et 1924 et à son Flying Bathtub de 1924. Son histoire est donc relativement récente.

Le mouvement ULM est issu du vol libre dont le deltaplane était le premier représentant. L' aile Rogallo a été inventée par l'Américain Francis Rogallo en 1936, mais ce n'est qu'en 1972 que le premier deltaplane a été construit sous sa forme actuelle.

Aile flexible de Rogallo.

Très rapidement, l'idée de s'affranchir du relief pour décoller par leurs propres moyens, poussa une poignée de pilotes de vol libre à adjoindre un moteur de tronçonneuse sur de simples ailes delta. Des pionniers comme les frères Pérès et leur bimoteur ou comme Roland Magallon et son Mosquito 210 ou encore comme Jean-Marc Geiser avec son Motodelta, mariage entre une aile Danis et un tricycle motorisé dont le premier vol eu lieu en 1974 et présenté au Salon du Bourget en 1975, ont ouvert la voie à d'autres machines construites sur le même principe. Les premiers ULM étaient des pendulaires. Le monde de l'ULM s'est énormément développé au cours des années 1980, conquérant chaque année de nouveaux adeptes.

La Fédération française de planeur ultra-léger motorisé a été créée en 1989, soit une dizaine d'années après l'apparition des ULM dans l'espace aérien français. Association française de loi 1901, la FFPLUM gère le mouvement ULM en France et regroupe la majorité des adeptes de cette discipline. Elle est agréée par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et bénéficie d'une délégation de l'état pour la gestion des activités ULM dans la pratique sportive. Elle est également inscrite au Code de l' aviation civile.

La Fédération représente le mouvement ULM auprès des pouvoirs publics. Elle est représentée au sein de la Fédération aéronautique internationale (FAI) et participe aux travaux de la CIMA (Commission Internationale de Micro-Aviation), organisme qui regroupe les différentes fédérations internationales d'ULM et gère les compétitions au niveau international (championnats d'Europe et du Monde) [1].

Elle est membre du Conseil National des Fédérations Aéronautiques et sportives (CNFAS). Elle est déclarée d'utilité publique.

Other Languages
español: Ultraligero
hrvatski: Mikrolaki avion
íslenska: Fis
italiano: Ultraleggero
Lëtzebuergesch: Ultra-Léger-Motorisé
norsk bokmål: Mikrofly
português: Ultraleve
srpskohrvatski / српскохрватски: Ultralaki avion
slovenščina: Ultralahko letalo
српски / srpski: Ултралаки авион