Pipeline

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pipeline (homonymie).
L'oléoduc trans-Alaska reliant Prudhoe Bay à Valdez sur près de 1 300 km.

Un pipeline est un mode de transport des matières fluides réalisé au moyen de conduites constituant généralement un réseau.

L'évacuation gravitaire des effluents (eaux usées, eaux pluviales, tout-à-l'égout...) et le transit de produits alimentaires (bière, lait, grains...) par tuyauteries peut entrer dans cette acception. Cependant, les produits généralement visés par le terme « transport par canalisation » sont : le pétrole et autres hydrocarbures liquides, le gaz naturel et autres gaz combustibles, ainsi que certains produits chimiques.

Selon le produit transporté, les pipelines portent des noms spécifiques : gazoduc, oléoduc, etc. Ceux-ci sont assujettis à une règlementation qui leur est propre tout comme le sont les techniques de construction et d’exploitation.

Les principaux systèmes de pipeline concernent :

  • le gaz naturel, transporté par gazoduc ;
  • les hydrocarbures liquides, dont surtout le pétrole, transportés par oléoduc.

Il existe bien d'autres produits acheminés sur des distances parfois importantes, justifiant le terme de « transport », par différenciation avec des distributions locales :

Des matières dangereuses (hydrocarbures, produits chimiques, etc.) sont donc transportées par canalisation. Cependant dans ce contexte, elles ne sont pas soumises à la réglementation sur le transport de matières dangereuses (TMD). La sécurité du transport par canalisation est réglementée par d'autres textes, notamment en France par les arrêtés multifluide successifs[1] (AMF) et par le code de l'environnement, pour ce qui concerne le gaz naturel, les hydrocarbures liquides ou liquéfiés, les produits chimiques.

Sommaire

Other Languages