Pim Pam Poum

The Katzenjammers Kids
Série
Case de Rudolph Dirks publiée en 1901.
Case de Rudolph Dirks publiée en 1901.

Auteur Rudolph Dirks
Genre(s) Comic strip
Humour

Personnages principaux Pim, Pam et Poum

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue originale Anglais américain
Autres titres Pim Pam Poum
Éditeur Drapeau des États-Unis
Première publication 1897

Adaptations Marque de chaussures, courts métrages, produits dérivés
Policy and Pie part 1 of 2 (1918)
Policy and Pie part 2 of 2 (1918)

Pim Pam Poum (parfois orthographié Pim-Pam-Poum !) est le nom français d'un comic strip américain créé le par Rudolph Dirks dans The American Humorist, le supplément dominical du New York Journal de William Randolph Hearst, sous le titre « The Katzenjammers Kids ». Dirks, un jeune Américain d'origine allemande, s'était inspiré, à la demande de Rudolph Block [1], l'éditeur responsable des comics au Journal, de Max et Moritz, la fameuse Bildergeschichte (histoire en images) de Wilhelm Busch parue quelque trente ans plus tôt. Systématisant ce qui sera ensuite reconnu comme les conventions les plus essentielles du nouveau médium (l'emploi séquentiel des cases, en premier lieu, mais aussi l'usage de phylactères [2], [3]), en inventant de nouvelles, The Katzenjammer Kids de Rudolph Dirks — et non le Yellow Kid de Richard Outcault — est considéré par de nombreux historiens comme la première véritable bande dessinée [4], [5].

Cette série est également connue pour son historique de publication : un litige entre le créateur et son premier éditeur a en effet débouché sur la coexistence de deux versions concurrentes de la même bande dessinée, avec les mêmes personnages principaux.

Synopsis

Pim Pam Poum est l'histoire d'une famille qui vit sur l'île tropicale imaginaire de Bongo, où règne un roi fainéant. Dans la version originale américaine, les personnages sont des immigrants allemands et s'expriment, avec un fort accent, dans un sabir anglo-germanique [6]. Rudolph Dirks faisait ainsi un clin d'œil à ses propres origines familiales, d'ailleurs communes à Harold Knerr qui reprit la série chez Hearst. L'accent allemand est absent de la plupart des traductions françaises.

Other Languages
Bahasa Indonesia: Katzenjammer Kids
italiano: Bibì e Bibò
norsk nynorsk: Knoll og Tott
português: Katzenjammer Kids
srpskohrvatski / српскохрватски: The Katzenjammer Kids
српски / srpski: Бим и Бум