Pierre Morange

Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Pierre Morhange.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morange.
Pierre Morange
Fonctions
Député de la 6e circonscription des Yvelines

(18 ans, 4 mois et 18 jours)
Élection 1er juin 1997
Réélection 16 juin 2002
17 juin 2007
17 juin 2012
Législature XIe, XIIe, XIIIe et XIVe
Groupe politique UMP puis LR
Prédécesseur Michel Péricard ( RPR)
Successeur Natalia Pouzyreff ( LREM)
Maire de Chambourcy
En fonction depuis le
(22 ans, 1 mois et 21 jours)
Élection 18 juin 1995
Réélection 11 mars 2001
9 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Jean-Pierre Boillot
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Clermont-Ferrand ( Puy-de-Dôme)
Nationalité Française
Parti politique RPR
UMP
Les Républicains
Conjoint Anne Messier
Profession Médecin généraliste

Pierre Morange est un homme politique français, né le à Clermont-Ferrand ( Puy-de-Dôme).

Il est élu député le , pour la XIIe législature ( 2002- 2007) et réélu sans discontinuer dans la sixième circonscription des Yvelines. Il est battu le par Natalia Pouzyreff. Il est membre du parti Les Républicains.

Biographie

Père de 5 enfants, Pierre Morange débute au milieu des années 1980 une carrière de médecin généraliste à Chambourcy.

Conseiller municipal dès 1989, il devient maire de Chambourcy en 1995. Choisi comme suppléant par Michel Péricard (célèbre journaliste et ancien maire de Saint-Germain-en-Laye) lors du scrutin législatif de 1997, Pierre Morange devient député de la 6e circonscription en mars 1999 au décès de Michel Péricard et succède à ce dernier, qui mourut atteint par la maladie, à 69 ans.

Il est réélu maire de Chambourcy en 2001 et élu député en 2002 avec plus de 67% des voix. Il est réélu au premier tour en juin 2007 avec 54 % des voix, puis en juin 2012 avec 60% des voix. En mars 2014, il est à nouveau élu maire de Chambourcy avec 60% des voix.

Durant ses mandats de député, il occupe [Quand ?] le poste de vice-président de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l’ Assemblée nationale, de président de la Mission d’évaluation et de contrôle de la Sécurité sociale, de président du conseil de surveillance de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs sociaux.

Depuis 2001, il est président du Syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable de la région de Feucherolles (SIAEP).

En 2001, il a également arrêté son activité de médecin généraliste.

Il annonce, le 6 février 2017, dans Le Parisien, employer sa compagne, dont il dévoile le nom : Anne Messier ( conseillère régionale d' Île-de-France). Il dit également ne pas avoir embauché une proche, mais que c'est son assistante parlementaire qui est devenue sa compagne. Il se dit donc étranger à la polémique concernant l'emploi de proches en tant qu'assistant parlementaire, qui a éclatée après l' affaire Fillon. Pour lui, le seul sujet qui compte, c'est le caractère effectif du travail [1].

Other Languages