Pierre Lasbordes

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lasbordes.
Pierre Lasbordes
Fonctions
Député de la 5e circonscription de l’Essonne
Élection
Réélection
Prédécesseur Jean-Marc Salinier ( PS)
Successeur Maud Olivier ( PS)
Conseiller régional d’ Île-de-France
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Meaux ( Seine-et-Marne)
Nationalité Française
Parti politique RPR puis UMP
Profession Chef d'entreprise

Pierre Lasbordes, né le à Meaux, est un homme politique français. Membre de l’ Union pour un mouvement populaire, il est député de la cinquième circonscription de l'Essonne pour trois mandats successifs, de 1997 à 2012.

Biographie

Origines et vie familiale

Pierre Lasbordes est né le à Meaux [1]. Il est marié et père de deux enfants [2].

Études et formation

Pierre Lasbordes a fait des études de physique- chimie à la faculté des sciences de Paris [2].

Carrière professionnelle

Pierre Lasbordes exerce le métier de directeur commercial [3] chez Bull [2] avant de devenir chef d'entreprise [1].

Carrière politique

Pierre Lasbordes adhère au Rassemblement pour la République en 1978 [2]. Lors des élections municipales de 1989, Pierre Lasbordes est élu conseiller municipal de Gif-sur-Yvette sur la liste du maire sortant Robert Trimbach qui obtient 63,69 % des voix au premier tour [4] il devint alors maire-adjoint [Quoi ?]. Les élections régionales de 1992 lui permettent d’être élu au conseil régional d'Île-de-France sur la liste RPR qui obtient 32,45 % des voix en Essonne [5]. Lors des élections municipales de 1995, il est réélu sur la liste de Robert Trimbach qui obtient 40,32 % des voix dans une triangulaire défavorable au deuxième tour avec deux listes RPR [6]. Il remporte les élections législatives de 1997 avec 50,14 % des voix face au député sortant socialiste Jean-Marc Salinier [7]. Il est réélu conseiller régional d’ Île-de-France lors des élections régionales de 1998 sur la liste RPR- UDF avec 25,98 % des suffrages en Essonne [8] mais se retrouve dans l’opposition. Lors des élections municipales de 2001, il est tête de liste RPR à Gif-sur-Yvette mais arrive en troisième position au premier tour avec 32,60 % des voix et fait le choix de se retirer au profit du divers droite Michel Bournat qui emporte la mairie avec 57,65 % des voix [9]. Il sort vainqueur des élections législatives de 2002 avec 53,76 % des voix face à son opposant Verts Stéphane Pocrain [10]. Lors des élections régionales de 2004, il se positionne sur la liste UMP menée par Jean-François Copé qui ne remporte que 37,78 % en Essonne [11], lui permettant néanmoins de conserver son siège de conseiller régional. Les élections législatives de 2007 lui permettent de remporter une nouvelle fois la circonscription avec une courte avance à 50,25 % des suffrages devant la maire socialiste des Ulis Maud Olivier [12]. Pour les élections régionales de 2010, il fait le choix de ne pas se représenter, tout comme lors des élections législatives de 2012.

Other Languages