Pierre Frogier

Pierre Frogier
Fonctions
Sénateur de la Nouvelle-Calédonie
En fonction depuis le
(5 ans, 10 mois et 22 jours)
Élection 25 septembre 2011
2e président du Rassemblement
En fonction depuis le
(12 ans, 1 mois et 21 jours)
Prédécesseur Jacques Lafleur
3e président de l'Assemblée de la Province Sud

(3 ans, 4 mois et 5 jours)
Prédécesseur Philippe Gomès
Successeur Cynthia Ligeard
Député de la deuxième circonscription de la Nouvelle-Calédonie

(14 ans, 10 mois et 4 jours)
Élection 21 mars 1993 (suppléant)
Réélection 1er juin 1997
16 juin 2002
17 juin 2007
Législature Xe, XIe, XIIe et XIIIe
Prédécesseur Maurice Nénou
Successeur Vacant
Philippe Gomès ( UDI, indirectement)
4e et 8e Président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie

(1 an, 9 mois et 9 jours)
Prédécesseur Harold Martin
Successeur Harold Martin

(1 an, 11 mois et 15 jours)
Prédécesseur Simon Loueckhote
Successeur Harold Martin
Membre du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
chargé du secteur du Commerce extérieur et du suivi des questions relatives aux Relations extérieures et aux relations avec l' Union européenne
Gouvernement Thémereau II
Prédécesseur Alain Lazare
Successeur Annie Beustes
2e Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

(3 ans, 2 mois et 5 jours)
Gouvernement Frogier I
Frogier II
Prédécesseur Jean Lèques
Successeur Marie-Noëlle Thémereau
Maire du Mont-Dore

(13 ans, 8 mois et 21 jours)
Prédécesseur Victorin Boewa
Successeur Réginald Bernut
2e Président du Conseil de la Région Sud

(2 ans, 3 mois et 3 jours)
Prédécesseur Jean Lèques
Successeur Aucun
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Nouméa
Nationalité Drapeau de France  Française
Parti politique RPCR
Rassemblement-UMP
Rassemblement
Les Républicains
Conjoint Annick Morault
Diplômé de Université de Bourgogne
Profession Substitut du procureur, agent immobilier

Pierre Frogier, né le à Nouméa ( Nouvelle-Calédonie), est un homme politique français. Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie de 2001 à 2004, il est député de la 2e circonscription de 1996 à 2011 puis sénateur, président du Rassemblement-UMP ou Rassemblement depuis 2005 et président de l'Assemblée de la Province Sud de 2009 à 2012. Il est à ce jour le seul homme politique à avoir présidé les trois principales institutions de la Nouvelle-Calédonie : le Gouvernement, le Congrès et la Province Sud.

Origines familiales et carrière professionnelle

Fils de Charles Frogier et Josette Dalmayrac [1], il est d'origine tahitienne par son père (sa grand-mère paternelle, Tevaruavahine Ariipeu [2], est une Tahitienne autochtone de Punaauia, et son grand-père, Eugène Frogier [3], un fils de colon de Papeete originaire d' Indre-et-Loire) et, par sa mère, est le petit-fils de l'ancien maire de Nouméa Édouard Dalmayrac (maire par intérim le puis de nouveau premier magistrat de la commune de 1943 à 1947, lui-même fils d'un déporté natif de l' Aveyron et installé à Pouembout) [4]. Du côté paternel, il est le cousin de Tea Frogier, ministre du Travail, des Solidarités et de la Condition féminine du gouvernement de la Polynésie française depuis 2014.

Maître en droit privé de l' Université de Bourgogne à Dijon en 1974, Pierre Frogier devient, à son retour en Nouvelle-Calédonie, substitut du procureur de la République près le Tribunal de Nouméa en 1976 [1]. Il quitte ensuite la magistrature pour s'associer en 1988 avec Marie-Noëlle Thémereau dans la création de l'Agence générale de Nouvelle-Calédonie, devenue l'une des principales agences immobilières du Territoire. Bien qu'ils soient désormais adversaires en politique, Pierre Frogier et Marie-Noëlle Thémereau sont toujours associés à la tête de cette agence [5].

Other Languages