Pierre Bonnassie

Pierre Bonnassie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Toulouse Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Section historico-archéologique de l'Institut d'études catalanes ( d) () Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Pierre Bonnassie (né le à Rignac et mort le à Toulouse), est un historien médiéviste français.

Biographie

Élève de Philippe Wolff, agrégé d'histoire, il a longtemps enseigné à l' Université de Toulouse-Le Mirail. Spécialiste de la Catalogne et des sociétés méridionales, il a travaillé aussi sur la paysannerie du Haut Moyen Âge, l'économie et les échanges, sur la cellule familiale et sur la question de la genèse du régime féodal. Il considère à ce titre que le XIe siècle constitue une rupture : en Catalogne, une croissance économique précoce a contribué à la destruction de l'ordre public entre 1020 et 1060, et à la formation d'une société féodale imposée par les milites.

Par sa thèse, soutenue en 1973 devant un jury présidé par Georges Duby, Pierre Bonnassie a inspiré le modèle de la «  mutation féodale » [1], formulé vers la fin des années 1970 [2]. En quelques décennies, les structures de pouvoir et de peuplement auraient subi une profonde transformation. Remise en cause par Dominique Barthélemy, cette mutation est affirmée par d'autres thèses portant sur les régions méridionales : la Provence ( Jean-Pierre Poly), l'Auvergne ( Christian Lauranson-Rosaz) et le Rouergue (Frédéric de Gournay), par exemple.

Médiéviste internationalement reconnu, Pierre Bonnassie a été le rapporteur des colloques de Rome (1978) et de Gérone (1985). Il a dirigé durant plusieurs années un séminaire d'histoire médiévale à l' Université de Toulouse-Le Mirail. En 1988 il a reçu la Creu de Sant Jordi, distinction décernée par la Generalitat de Catalogne. En 1999, un volume d'hommage réunit cinquante-deux contributions de ses étudiants et collègues, parmi lesquels Thomas Bisson, Robert Delort et Pierre Toubert.

Other Languages