Physique nucléaire

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (juillet 2012).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d' appels de notes.

La physique nucléaire est la science qui étudie non seulement le noyau atomique en tant que tel (élaboration d'un modèle théorique) mais aussi la façon dont il interagit lorsqu'une particule arrive « à proximité » (l'ordre de grandeur est 10-12 cm, on parle couramment en physique nucléaire de section efficace dont l'unité est le barn soit 10-24 cm2) du noyau (obtention de résultats expérimentaux). Après un bref rappel historique, cet article se consacre à décrire :

  • la structure nucléaire, qui vise à comprendre comment les nucléons ( protons et neutrons) interagissent pour former le noyau ;
  • les mécanismes des réactions nucléaires dont le but est de décrire les différentes façons qu'ont les noyaux d'interagir : fission, fusion, diffusion (élastique, inélastique), radioactivitéetc. ;
  • les domaines d'applications de la physique nucléaire : de la médecine à l' astrophysique, en passant par la production d' énergie, tous ces domaines d'activité exploitent la physique des interactions rayonnement-matières ;
  • les organismes de recherche en physique nucléaire, en France et dans le monde.

Introduction

La matière est constituée de molécules, elles-mêmes constituées d' atomes. Ces atomes sont formés d'un noyau central entouré par un nuage électronique. La physique nucléaire est la science qui s'intéresse à l'ensemble des phénomènes physiques faisant intervenir le noyau atomique. En raison de la taille microscopique de celui-ci, les outils mathématiques utilisés s'inscrivent essentiellement dans le cadre du formalisme de la mécanique quantique.

Le noyau atomique est constitué de nucléons, qui se répartissent en protons et en neutrons. Les protons sont des particules qui possèdent une charge électrique élémentaire positive, alors que les neutrons sont des particules neutres. Ils n'ont qu'un moment magnétique, et ne sont donc que peu sensibles au champ électromagnétique, contrairement aux protons. Si l'on assimilait le noyau atomique à une sphère dure, le rayon de cette sphère serait de quelques fermis, 1 fermi valant 10-15 mètres (1 fermi = 1 femtomètre). Les noyaux possédant la même valeur de Z, c'est-à-dire le même nombre de protons, et n'ayant pas le même nombre de neutrons sont appelés isotopes.

Other Languages
العربية: فيزياء نووية
беларуская: Ядзерная фізіка
беларуская (тарашкевіца)‎: Ядзерная фізыка
български: Ядрена физика
čeština: Jaderná fyzika
dansk: Kernefysik
Deutsch: Kernphysik
Esperanto: Nuklea fiziko
español: Física nuclear
Kreyòl ayisyen: Reyaksyon tèmonikleyè
magyar: Magfizika
Bahasa Indonesia: Fisika nuklir
Basa Jawa: Fisika nuklir
한국어: 핵물리학
Lëtzebuergesch: Kärphysik
latviešu: Kodolfizika
олык марий: Том физике
македонски: Нуклеарна физика
Bahasa Melayu: Fizik nuklear
Plattdüütsch: Karnphysik
Nederlands: Kernfysica
norsk nynorsk: Kjernefysikk
norsk bokmål: Kjernefysikk
português: Física nuclear
sicilianu: Fìsica nucliari
srpskohrvatski / српскохрватски: Nuklearna fizika
Simple English: Nuclear physics
slovenčina: Jadrová fyzika
slovenščina: Jedrska fizika
српски / srpski: Нуклеарна физика
svenska: Kärnfysik
Türkçe: Nükleer fizik
українська: Ядерна фізика
oʻzbekcha/ўзбекча: Yadro fizikasi
Tiếng Việt: Vật lý hạt nhân