Phosgène

Dichlorure de méthanoyle
Phosgène
Phosgène
Identification
Nom UICPA Dichlorure de méthanoyle
Synonymes

Chlorure de carbonyle
Dichlorure de carbonyle

No CAS 75-44-5
No EINECS 200-870-3
PubChem 6371
SMILES
InChI
Apparence gaz comprimé, liquefié, incolore, d'odeur caractéristique [1].
Propriétés chimiques
Formule brute C Cl2 O   [Isomères]
Masse molaire [3] 98,916 ± 0,005  g/ mol
C 12,14 %, Cl 71,68 %, O 16,17 %,
Moment dipolaire 1,17 ± 0,01 D [2]
Propriétés physiques
fusion −118 °C [1]
ébullition °C [1]
Solubilité dans l'eau : réaction [1]
Masse volumique 1,4 g·cm-3 [1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 161,6 kPa [1]
Point critique 56,7 bar, 181,85 °C [4]
Thermochimie
gaz, 1 bar 283,5 J/mol·K
gaz -219,1 kJ/ mol
Cp
Précautions
SGH [7]
SGH04 : Gaz sous pression SGH05 : Corrosif SGH06 : Toxique
Danger
H314, H330,
SIMDUT [8]
A : Gaz comprimé D1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves E : Matière corrosive
A, D1A, E,
NFPA 704

Symbole NFPA 704

0
4
1
Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+



Transport
268
    1076   
Inhalation Toux, sensation de brûlure aux poumons, crachats sanglants, destruction des tissus pulmonaires
Peau Très irritant, surtout sur une peau humide
Yeux Très irritant
Ingestion Nausée et vomissements
Écotoxicologie
Seuil de l’odorat bas : 0,12 ppm
haut : 5,7 ppm [9]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le phosgène, aussi nommé dichlorure de méthanoyle, oxychlorure de carbone ou dichlorure de carbonyle est un composé inorganique de la famille des oxychlorures. C'est un gaz très toxique à température ambiante, qui fait partie des armes chimiques et gaz de combat de la classe des agents suffocants (comme le dichlore, le sulfure d'hydrogène ou le dibrome). Sa formule est COCl2.

En dépit de ce que son nom pourrait laisser penser, le phosgène ne comporte aucun atome de phosphore et n'appartient donc pas à la famille des composés organophosphorés, dans laquelle on trouve des gaz neurotoxiques comme le sarin.

Histoire

Arme chimique : contenant de phosgène utilisé par l'armée anglaise durant la Première Guerre mondiale (ici dans la Somme, via les " Livens Projector" (ou « Mortier Livens »)

Le phosgène fut synthétisé par le chimiste John Davy (1790-1868) en 1812. Ce gaz fut employé comme arme la première fois par l'armée allemande, mélangé à du dichlore, sous forme de vague gazeuse dérivante, durant la Première Guerre mondiale. L’ armée française l'utilisa à son tour, mélangé à un opacifiant, sous le nom de collongite, chargé en obus dès 1916. L'armée allemande préférera utiliser un de ses dérivés, le chloroformiate de méthyl chloré, pour le charger à l'intérieur de projectiles. Le phosgène fut ainsi le responsable de plus de 100 000 gazés pendant la Première Guerre mondiale. Plus tard, il fut utilisé par l' armée impériale japonaise contre les Chinois lors de la guerre sino-japonaise (1937-1945).

Other Languages
Afrikaans: Fosgeen
العربية: فوسجين
azərbaycanca: Fosgen
беларуская: Фасген
беларуская (тарашкевіца)‎: Фасген
български: Фосген
català: Fosgen
čeština: Fosgen
dansk: Fosgen
Deutsch: Phosgen
Ελληνικά: Φωσγένιο
English: Phosgene
español: Fosgeno
eesti: Fosgeen
euskara: Fosgeno
فارسی: فسژن
suomi: Fosgeeni
עברית: פוסגן
hrvatski: Fozgen
magyar: Foszgén
Հայերեն: Ֆոսգեն
Bahasa Indonesia: Fosgen
italiano: Fosgene
日本語: ホスゲン
қазақша: Фосген
한국어: 포스젠
lietuvių: Fosgenas
latviešu: Fosgēns
македонски: Фозген
മലയാളം: ഫോസ്ജീൻ
Nederlands: Fosgeen
norsk: Fosgen
polski: Fosgen
português: Fosgênio
română: Fosgen
русский: Фосген
Scots: Phosgene
srpskohrvatski / српскохрватски: Fozgen
Simple English: Phosgene
slovenčina: Fosgén
slovenščina: Fosgen
српски / srpski: Фозген
svenska: Fosgen
українська: Фосген
اردو: Phosgene
中文: 光气
文言: 碳酰氯
粵語: 光氣