Philippe Madrelle

Philippe Madrelle
Image illustrative de l'article Philippe Madrelle
Fonctions
Sénateur de la Gironde
En fonction depuis le
(37 ans, 3 mois et 18 jours)
Élection
Réélection

21 septembre 2008
28 septembre 2014
Président du Conseil général de la Gironde

(26 ans et 6 mois)
Prédécesseur Jacques Valade
Successeur Jean-Luc Gleyze

(9 ans et 3 jours)
Prédécesseur Raymond Brun
Maire de Carbon-Blanc

(25 ans et 3 jours)
Successeur Franck Maurras
Conseiller général de la Gironde
Élu dans le canton de Carbon-Blanc

(47 ans et 17 jours)
Prédécesseur René Cassagne
Président du Conseil régional d'Aquitaine
Prédécesseur André Labarrère
Successeur Jacques Chaban-Delmas
Député de la 4e circonscription de la Gironde

(11 ans, 10 mois et 14 jours)
Prédécesseur René Cassagne
Successeur Pierre Garmendia
Biographie
Date de naissance (80 ans)
Lieu de naissance Saint-Seurin-de-Cursac ( Gironde)
Parti politique PS
Père Jacques Madrelle
Fratrie Bernard Madrelle
Profession Professeur d'anglais

Philippe Madrelle est un homme politique français, membre du parti socialiste, né le à Saint-Seurin-de-Cursac ( Gironde).

Professeur de formation, il est sénateur de la Gironde depuis le 28 septembre 1980 et président du Conseil général de la Gironde de 1988 à .

Origines et jeunesse

Il est le fils d'Andrée et de Jacques Madrelle. Sa sœur aînée Nicole est née en 1935 et son frère cadet Bernard en 1944.

Son père, maire de la commune de Saint-Seurin-de-Cursac et militant de la SFIO lui insuffle le goût de la politique et du sport. Son frère Bernard Madrelle a été maire de Blaye et député. Son fils, Nicolas Madrelle est conseiller régional.

Après l'école primaire de Saint-Seurin-de-Cursac, Philippe Madrelle est pensionnaire au collège et au lycée de Blaye. Après son baccalauréat, il fait ses premiers pas d'enseignant à Cartelègue et Saint-Loubès. Il complète sa formation initiale pour devenir professeur des collèges. Il enseigne l'anglais à Ambarès-et-Lagrave où il s'est installé.

Militant au parti socialiste, il obtient son premier mandat en 1965, en devenant conseiller municipal d'Ambarès-et-Lagrave. Il est député suppléant de René Cassagne à partir de la même année.

Other Languages