Philippe Houillon

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Houillon.
Philippe Houillon
Image illustrative de l'article Philippe Houillon
Fonctions
Député de la 1re circonscription du Val-d'Oise
Élection
Réélection
Prédécesseur Jean-Philippe Lachenaud ( UDF)
Successeur Isabelle Muller-Quoy
Maire de Pontoise
En fonction depuis le
Prédécesseur Jean-Michel Rollot ( PS)
Conseiller général du Canton de Pontoise
Prédécesseur Philippe Hémet ( UDF)
Successeur Gérard Seimbille ( DVD)
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Bagnolet ( Seine)
Nationalité Française
Parti politique UDF UMP Les Républicains
Profession Avocat

Philippe Houillon, est un homme politique français, né le à Bagnolet (dans le département de la Seine, aujourd'hui en Seine-Saint-Denis).

Biographie

Après avoir fait sa scolarité dans les institutions de Notre-Dame d' Enghien et Notre-Dame de Bury à Margency, il poursuit des études de droit à la Paris-Assas.

Avocat à 21 ans, puis bâtonnier de l'Ordre des avocats du barreau du Val d'Oise, il est nommé juge titulaire de la Cour de justice de la République (depuis le ).

Il est membre du groupe Union pour la démocratie française de 1993 à 1996, puis, en 1997, passe à Démocratie libérale, avant de rejoindre en 2002 l' UMP.

Élu député le , il est réélu le , puis le , pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 1re circonscription du Val-d'Oise. Il est à nouveau réélu en 2007 ainsi que le .

Vice-président de l' Assemblée nationale du au , il est président de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République pendant la XIIe législature de au .

Également président de l'Office parlementaire d'évaluation de la législation, il a été désigné comme rapporteur de la Commission d'enquête chargée de rechercher les causes des dysfonctionnements de la justice dans l' affaire d'Outreau et de formuler des propositions pour éviter leur renouvellement (cette commission étant présidée par le socialiste André Vallini).

Il a aussi été membre du groupe d'amitié ou du groupe d'études à vocation internationale entre la France et la Mongolie et de Madagascar depuis .

Il soutient la candidature de François Fillon à la présidence de l' UMP lors du congrès d'automne 2012 puis lors de la primaire présidentielle des Républicains de 2016 [1]. En 2017, il intervient notamment au Forum "Présidentielle 2017" organisé par l' Institut pour la Justice pour présenter le programme de justice pénale et de sécurité du candidat [2].

Other Languages