Philippe Auberger

Philippe Auberger
Fonctions
Député de la 3e circonscription de l'Yonne
Législature VIIe, VIIIe, IXe, Xe, XIe, XIIe ( Cinquième République)
Groupe politique RPR puis UMP
Successeur Marie-Louise Fort
Maire de Joigny
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Gennevilliers, Seine ( France)
Nationalité française
Parti politique RPR puis UMP

Philippe Auberger, né le à Gennevilliers, est un homme politique français, membre du RPR, puis de l' UMP.

Carrière politique

Philippe Auberger est inspecteur des finances honoraire. Polytechnicien (promotion 1961) et énarque, il a été maire de Joigny ( Yonne) de 1977 à 2008, et député RPR de la 3e circonscription de l' Yonne de 1986 à 2002. Avec 61 % des voix au second tour [1], il est élu député UMP le , pour la XIIe législature ( 2002- 2007), dans la 3e circonscription de l' Yonne.

Il est rapporteur général du Budget entre 1993 et 1997. En 1995, il fait partie des députés RPR dits « balladuriens », qui soutiennent la candidature d' Édouard Balladur à l'élection présidentielle contre Jacques Chirac et Lionel Jospin [2]. Il préside le conseil de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations de 2002 à 2006. Nommé le par Jean-Louis Debré au Conseil de la politique monétaire de la Banque de France, il abandonne ses fonctions de député le 1er mars 2007.

Trois jours avant le second tour des élections municipales de mars 2008, Philippe Auberger se trouve au centre d'une polémique après la diffusion d'une lettre « mettant intimement en cause sa vie privée » auprès de commerçants, d'entreprises, d'écoles et de professions libérales de la ville. La diffusion de cette lettre conduit le tribunal administratif de Dijon à annuler les élections municipales de mars 2008 [3].

Il est Young Leader [4] (1989) de la French-American Foundation.

Other Languages