Philæ

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les temples, la ville antique et l'ancienne île de Philæ maintenant submergés. Pour l'atterrisseur de l'Agence spatiale européenne, voir Philae (atterrisseur). Pour les autres significations, voir Philæ (homonymie).
Philæ
Philae
Carte du milieu du XIXe siècle de l'ancienne île de Philæ et de ses temples.
Carte du milieu du XIXe siècle de l'ancienne île de Philæ et de ses temples.
Géographie
Pays Drapeau de l'Égypte  Égypte
Archipel Îles de la première cataracte du Nil
Localisation Lac de retenue de l' ancien barrage d'Assouan
Coordonnées 24° 01′ 18″ N, 32° 53′ 20″ E
Géologie Île lacustre
Administration
Gouvernorat Assouan
Ville Assouan
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1

Géolocalisation sur la carte : Égypte

(Voir situation sur carte : Égypte)
Philæ
Philæ
Îles en Égypte

Philæ [note 1], aussi orthographiée Philae, en grec ancien Φιλαί / Philai, en égyptien ancien Pilak], P'aaleq, en arabe فيله, est une île d' Égypte submergée dans les années 1970 par la hausse du niveau du lac de retenue de l' ancien barrage d'Assouan à la suite de la construction du haut barrage. Les temples et monuments édifiés sur l'île aux époques pharaoniques et gréco-romaines ont été déplacés sur l' île voisine d'Aguilkia, aussi appelée Philæ par commodité, notamment auprès des touristes.

Histoire

Jusqu'en 1974, elle contenait les ruines des temples et d'une ville antique égyptienne. Déjà dégradés par plusieurs décennies d'immersion saisonnière sous les eaux du lac de retenue de l' ancien barrage d'Assouan et menacés d'un engloutissement définitif avec la mise en service du haut barrage d'Assouan en 1970, les temples ont été déplacés et remontés entre 1974 et 1976 sur l'île voisine d' Aguilkia qui a été remodelée pour l'occasion. Depuis l'opération, seul le point culminant de l'ancienne île de Philæ émerge du lac sous la forme d'un rocher. Philæ était une ville antique égyptienne du premier nome de Haute-Égypte, le nome « du Pays de l'arc (ou du Pays de Nubie) » (tA-sty). Elle abritait un temple d'Isis, l'un des mieux conservés de l'Égypte antique, dont la construction fut commencée par l'un des derniers pharaons égyptiens, Nectanébo Nectanébo Ier, et terminée par les Romains. Le temple resta voué au culte de la déesse et fut fréquenté par les Blemmyes, une tribu nubienne, jusqu'au milieu du e siècle lorsqu'il fut transformé en église copte sur ordre de l'empereur Justinien. Avec l'arrivée du tourisme de masse en Égypte, Philæ est devenue l'une des destinations les plus populaires du pays attirant plusieurs milliers de visiteurs chaque jour en haute saison.

Other Languages
العربية: فيلة
مصرى: فيله
беларуская: Філы
català: Philae
Cebuano: Philae
čeština: Philae
Ελληνικά: Νήσος Φίλαι
English: Philae
Esperanto: Philae
español: File (Egipto)
euskara: Filae
فارسی: فیله (مصر)
suomi: Filae
galego: Filae
hrvatski: File
magyar: Philai
Bahasa Indonesia: Philae
Basa Jawa: Philae
한국어: 필라이
Latina: Philae
lietuvių: Filai
മലയാളം: ഫിലെ
Nederlands: Philae
norsk: File
occitan: Filae
polski: File
português: Filas
română: Philae
русский: Филы
srpskohrvatski / српскохрватски: File (otok u Nilu)
svenska: File, Egypten
Türkçe: Filai
українська: Філи (острів)
اردو: فيلہ