Pharisiens

Les pharisiens sont l'un des partis juifs en activité en Judée pendant la période du Second Temple ( IIe siècle IIe siècle av. J.-C. - er siècle). Leur courant de pensée est appelé « pharisaïsme » ou « pharisianisme ». De nombreux enseignements des pharisiens sont incorporés à la tradition rabbinique. Ils se distinguent notamment par le recours à la Torah orale pour fixer la loi juive. Les sources principales décrivant les pharisiens sont l' historiographe romain Flavius Josèphe, le Nouveau Testament, les sources rabbiniques et, peut-être, certains manuscrits de la mer Morte.

Origine du nom

Le mot « pharisiens » apparaît pour la première fois dans les récits de Flavius Josèphe [1] dans un épisode qui décrit la rupture de Jean Hyrcan d'avec ce parti au profit des sadducéens [2].

Il apparaît dans les évangiles probablement écrits par des nazôréens, à peu près au moment où Flavius Josèphe écrivait la trentaine de livres que nous lui connaissons [réf. nécessaire]. C'est la tradition chrétienne qui a popularisé ce mot. Le terme français est la traduction du latin, qui est lui-même la translittération du grec « pharisaioi », provenant lui-même de la forme intensive de la racine du verbe hébreu prš (« parash »), qui signifie « déclarer », « distinguer », « séparer », « éclaircir », puis « expliquer ».

L'origine de cette dénomination demeure cependant obscure et a donné lieu à de nombreuses hypothèses [3]. Si l'on admet que les pharisiens sont les lointains successeurs des scribes des périodes royale et perse qui interprètent la « loi écrite » [4], cette épithète peut signifier que ce groupe s'est « séparé » pour des raisons de pureté rituelle du reste du peuple, moins soucieux des prescriptions de la loi. Dans ce sens, le terme a pu avoir originellement une connotation négative [5]. Mais si l'on considère l'importance que les pharisiens accordent à la « loi orale », c'est la notion d'« explication » qui pourrait être retenue, sans qu'aucune des significations ne s'impose ; elles peuvent même traduire une interprétation interne ou externe au mouvement, selon l'acception retenue [4]. Dans la littérature rabbinique, il est fait mention des perûšîm, généralement identifiés aux pharisaioi des sources grecques, bien que ce point soit débattu [6].

Flavius Josèphe, qui dans les années 90 après J.-C. se déclare lui-même Pharisien, présente ces derniers comme proches du peuple, commentateurs maîtres en exégèse vivant suivant des règles de pureté imposées aux prêtres et qui ont une grande influence non par leur nombre – pas plus de six mille, suivant Josèphe –, mais par leur influence parmi leurs nombreux disciples [2]. Au XIe siècle, le rabbin Maïmonide donne une autre interprétation dans son commentaire de la mishna Haguiga 2:7 : « Ceux qui se gardent de l’impureté en toute circonstance, y compris lorsqu’ils réalisent des activités ordinaires – ne nécessitant pas d’être nécessairement en état de pureté ou de sainteté – sont appelés « peroushim ». »

« Dans le Talmud, les descendants des Pharisiens, si c'est bien d'eux dont il s'agit, se désignent eux-mêmes collectivement comme les « sages d'Israël », n'utilisant jamais l'appellation de Flavius Josèphe [1]. »

Other Languages
Alemannisch: Pharisäer
aragonés: Fariseu
العربية: فريسيون
беларуская: Фарысеі
български: Фарисеи
català: Fariseus
čeština: Farizeové
Чӑвашла: Фарисейсем
dansk: Farisæere
Deutsch: Pharisäer
Ελληνικά: Φαρισαίοι
English: Pharisees
Esperanto: Fariseoj
español: Fariseos
eesti: Variserid
euskara: Fariseu
فارسی: فریسیان
føroyskt: Fariseararnir
galego: Fariseo
עברית: פרושים
hrvatski: Farizeji
magyar: Farizeusok
Bahasa Indonesia: Farisi
italiano: Farisei
ភាសាខ្មែរ: ផារិស៊ី
한국어: 바리새파
lingála: Farizé
lietuvių: Fariziejai
മലയാളം: പരീശന്മാർ
Bahasa Melayu: Kaum Farisi
Malti: Fariżej
Nederlands: Farizeeën
norsk nynorsk: Farisearar
norsk: Fariseere
polski: Faryzeusze
português: Fariseus
română: Fariseu
русский: Фарисеи
srpskohrvatski / српскохрватски: Fariseji
Simple English: Pharisees
slovenčina: Farizej
slovenščina: Farizeji
српски / srpski: Фарисеји
svenska: Fariséer
Kiswahili: Mafarisayo
தமிழ்: பரிசேயர்
Tagalog: Mga Pariseo
Türkçe: Farisiler
українська: Фарисеї
Tiếng Việt: Pharisêu
中文: 法利赛人
粵語: 法利賽人