Persan

Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Percent.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Persan (homonymie).
Persan
پارسی (fa)
فارسی (fa)
Pays Iran, Azerbaïdjan [1], Afghanistan, Bahreïn, Tadjikistan, Ouzbékistan, Irak [2], Russie [3], [4]
Nombre de locuteurs Macro-langue [5] : 57 008 100 [6]
Total [précision nécessaire] : 120 000 000 [7].
Nom des locuteurs persophone / persanophones
Typologie SOV
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de l'Iran  Iran
Drapeau de l'Afghanistan  Afghanistan
Drapeau du Tadjikistan  Tadjikistan
Régi par Académie de langue et littérature perse
Académie des sciences d'Afghanistan
Codes de langue
ISO 639-1 fa
ISO 639-2 per, fas
ISO 639-3 fas
Étendue macro-langue
Type langue vivante
IETF fa
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)
مادهء ١
تمام افراد بشر آزاد زاده می‌شوند و از لحاظ حيثيت و كرامت و حقوق با هم برابرند. همگی دارای عقل و وجدان هستند و بايد با يكديگر برادرانه رفتار كنند.

Le persan (en persan : فارسی ou پارسی) est une langue iranienne parlée en Iran ( Perse), en Afghanistan et au Tadjikistan, où il est une langue officielle, ainsi qu'au Bahreïn, en Azerbaïdjan, en Irak [2] (minorité persophone), en Russie [3], [4] et en Ouzbékistan (minorité tadjike). Il fut aussi la langue officielle de l' empire moghol, qui s'étendait principalement en Inde du XVIe au XIXe siècle.

Membre du groupe indo-iranien de la famille des langues indo-européennes, c'est une langue du type «  sujet-objet-verbe ». De nos jours, les langues persanes s’écrivent surtout au moyen de l' alphabet arabo-persan, variante de l' alphabet arabe, bien qu'elles n'aient aucune parenté avec la langue arabe, dont elles diffèrent tant sur le plan de la grammaire que de la phonologie. Au Tadjikistan, en Russie, en Azerbaïdjan et en Ouzbékistan, où elle a été cyrillisée, la langue tadjike s’écrit en caractères cyrilliques.

Il est appelé fārsi (فارسی) en Iran et en Afghanistan (ce qui est une forme arabisée de parsi — l'alphabet arabe ne comporte pas de consonne p), parsi (پارسی, une appellation locale ancienne, encore utilisée par certains locuteurs), hazara et tadjik (un dialecte d' Asie centrale) ou dari (appellation locale en Afghanistan). Les gens qui parlent persan sont désignés comme persanophones.

Histoire

Le persan est un membre du groupe indo-iranien de la famille linguistique indo-européenne. Les linguistes reconstituent ainsi l'évolution de cette branche : vieux-persan ( avestique et perse achéménide) → moyen-persan (pehlevi, parthe et perse sassanide) → persan moderne ( dari, etc.).

Il ne faut pas confondre le vieux-perse, la langue de la plupart des inscriptions achéménides, avec la langue élamite, qui n'est pas indo-européenne. Au cours du temps, la morphologie de la langue a été grandement simplifiée et la conjugaison et la déclinaison complexes des origines ont cédé la place à la morphologie régulière et à la syntaxe rigide que l'on connaît aujourd'hui. Cette évolution est souvent comparée au développement de l' anglais. En outre, de nombreux mots provenant des langues avoisinantes (l' araméen et le grec dans les temps anciens, plus tard l' arabe et, dans une moindre mesure, le turc) ont été introduits dans le vocabulaire persan. Plus récemment, les emprunts aux langues européennes (principalement au français et à l' anglais) ont été les plus fréquents.