Pedro Álvares Cabral

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alvares, Cabral et Pedro Alvarez.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le navigateur. Pour le bateau, voir Pedro Álvares Cabral (drague).
Page d'aide sur les redirections « Pedro Cabral » redirige ici. Pour le photographe, voir Pedro M Cabral.
Pedro Álvares Cabral
Pedro Álvares Cabral - steel engraving by American Bank Note Company.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Père
Fernão Cabral (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Isabel de Gouveia de Queirós (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Isabel de Castro (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Fernão Álvares Cabral (d)
António Cabral (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
signature de Pedro Álvares Cabral

signature

Pedro A. Cabral.

Pedro Álvares Cabral, né à Belmonte en 1467 ou 1468 et mort à Santarém vers 1520, est un navigateur portugais, commandant de flotte, chargé par le roi du Portugal Manuel Ier d'aller aux Indes orientales et de poursuivre l'œuvre de Vasco de Gama.

Pedro Álvares Cabral est considéré comme « le découvreur du Brésil ». Le , les bateaux portugais ont débarqué sur la côte nord-est du Brésil. Cabral est aujourd'hui considéré comme un personnage essentiel de l'âge des Grandes découvertes.

Naissance et formation

A half-length monochrome portrait showing a bearded man wearing a cloth cap and smock and holding a megaphone with a border of colorful heraldic devices
Une miniature – portrait de Cabral avec son blason familial figurant au-dessous.

On sait peu de choses sur la vie de Pedro Álvares Cabral avant son voyage qui conduisit à la découverte du Brésil. Il est né en 1467 ou 1468 – la dernière date étant la plus souvent citée[1],[2] – à Belmonte, qui se trouve à environ 30 km de la ville moderne de Covilhã dans le Nord du Portugal[3],[1],[4],[5]. Il était le fils de Fernão Álvares Cabral et Isabel Gouveia – l'un des cinq garçons et six filles de la famille[1],[4],[6]. Cabral fut baptisé Pedro Álvares de Gouveia et plus tard seulement, sans doute à la mort de son frère aîné en 1503[4],[7],[8], commença-t-il à utiliser le nom de son frère[6],[9].

Le blason familial fut dessiné avec deux chèvres violettes sur un champ d'argent. Le pourpre représentait le fidélité, et les chèvres provenaient du nom de la famille (cabral se traduit par chèvre en français)[1]. Bien entendu, seul son frère aîné était habilité à utiliser du nom de la famille[10].

Les traditions familiales disaient que les Cabrais étaient les descendants de Karanus, le premier roi légendaire de la Macédoine. Karanus était lui-même, un descendant à la septième génération du demi-dieu Héraclès[D]. Mettant les mythes de côté, l'historien James McClymont pense qu'une autre légende familiale pourrait receler des preuves de l'origine des Cabral. D'après cette histoire, les Cabraes dérivent d'un clan castillan nommé Cabreiras qui avait le même blason[E]. La famille Cabral vient au premier plan pendant le XIVe siècle. Álvaro Gil Cabral (l'arrière-arrière-grand-père de Cabral, un commandant de la frontière) fut l'un des quelques nobles portugais à rester loyal à Dom João Ier, roi de Portugal pendant la crise portugaise de 1383-1385 et la lutte contre le roi de Castille. À titre de récompense, João Ier conféra à Álvaro Gil le fief héréditaire de Belmonte[3],[1],[11]

Éduqué selon les usages de la petite noblesse[12],[13], Cabral fut envoyé à la cour du roi Alphonse V en 1479, vers l'âge de 12 ans. Il avait sans doute 17 ou 18 ans lorsqu'en juin 1484, il fut nommé moço fidalgo (« noble page », un titre mineur habituellement décerné aux jeunes nobles) par le roi dom João II[4]. Les traces de ses engagements avant 1500 sont extrêmement fragmentaires, mais Cabral a pu aller combattre en Afrique du Nord, comme l'avaient fait ses ancêtres et comme le faisaient souvent les jeunes nobles de son temps[3],[6],[14]. Le roi dom Manuel Ier, qui avait accédé au trône deux ans auparavant, lui avait accordé une rente annuelle de 30 000 reais le [15],[16]. Il reçut aussi en même temps le titre de fidalgo (« noble ») en conseil du roi et fut nommé chevalier de l'ordre du Christ[16]. On ne possède aucun portrait de lui ou détail physique de Cabral à cette époque. Il est connu pour avoir une forte constitution[17] et était aussi grand que son père, 1,90 m[18],[19],[20]. Son caractère a été décrit comme bien élevé, courtois[20], prudent[5], généreux, tolérant avec ses ennemis[9], humble[17], mais aussi orgueilleux[20] et trop attaché au respect qu'il pensait que son honneur et sa position commandaient[21].

Other Languages
azərbaycanca: Pedro Alvarez Kabral
עברית: פדרו קברל
Bahasa Indonesia: Pedro Álvares Cabral
Bahasa Melayu: Pedro Álvares Cabral
norsk nynorsk: Pedro Álvares Cabral
srpskohrvatski / српскохрватски: Pedro Álvares Cabral
Simple English: Pedro Álvares Cabral
татарча/tatarça: Pedru Kabral
Tiếng Việt: Pedro Álvares Cabral
粵語: 卡布拉爾