Pays basque

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pays basque (homonymie).
Pays basque
Euskal Herria (eu)
Localisation du Pays basque en Europe
Localisation du Pays basque en Europe
Blason de Pays basque
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Administration
PaysDrapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la France France
Statut
  • Communautés autonomes (Es)
  • Provinces historiques (Fr)
Administration
Villes principalesBilbao (353 168 hab.)
Vitoria-Gasteiz (229 484)
Pampelune (194 894 hab.)
Saint-Sébastien (183 090)
Barakaldo (95 260 hab.)
Getxo (86 435 hab.)
Irun (60 261 hab.)
Portugalete (50 357 hab.)
Santurtzi (47 094 hab.)
Bayonne (44 331 hab.)
Démographie
GentiléBasque
Population3 005 600 hab. (2007)
Densité145 hab./km2
- Euskadi2 133 300 hab. (71%)
- Navarre600 200 hab. (20%)
- Pays basque français272 100 hab. (9%)
Géographie
Superficie20 664 km2
- Hegoalde (Es)17 625 km2 (85%)
- Iparralde (Fr)3 039 km2 (15%)
Divers
Devise (de facto)« Zazpiak Bat» (eu)
(Les 7 (provinces) font un)
Langues officielles
HymneEusko Abendaren Ereserkia
(Hymne à l'appartenance ethnique basque)
Domaine internet.eus
Fuseau horaire+1 (CET) ; heure d’été : UTC+2 (CEST)
MonnaieEuro (EUR)
Indicatif téléphonique+34 (Es)
+33 (Fr)
Communes colorées selon leur population.

Le Pays basque ou Euskal Herria, soit le pays de la langue basque (l'euskara), est un territoire de tradition, de culture et d'histoire basque, auquel est associé un groupe ethnique, les Basques[1] et une langue parlée par 28,4 % de la population et comprise par 44,8 %[2],[3]. Appelé au Moyen Âge Vasconie, il s'étend de l'Èbre à l'Adour, sur deux pays, l'Espagne principalement et la France, à cheval sur l'extrémité occidentale de la chaîne des Pyrénées, et est baigné par le golfe de Gascogne.

Il est difficile de préciser avec exactitude les contours d'Euskal Herria dont les frontières administratives ne coïncident pas toujours avec les frontières ethniques et culturelles[4]. Selon l'Académie de la langue basque, il s'agit des territoires de langue basque nommés en 1643 par l'écrivain Axular dans l'avant-propos de son livre « Gero »[5],[6], à savoir les sept provinces basques traditionnelles (Zazpiak Bat) : le Labourd, la Soule, la Basse-Navarre, la Navarre, la Biscaye, l'Alava et le Guipuscoa.

Sur la base de cette définition, Le Pays basque recouvre actuellement 20 500 km2 et compte trois millions d'habitants[7], répartis en trois entités politiques distinctes. Deux communautés autonomes espagnoles : la communauté autonome du Pays basque (dont les trois provinces, Alava, Guipuscoa et Biscaye, représentent 35 % du territoire et 72 % de la population totale), et la Navarre (plus de 50 % du territoire et 19 % de la population totale). Ainsi qu'une portion du département français des Pyrénées-Atlantiques : le Pays basque français (le Labourd, la Basse-Navarre et la Soule représentent 15 % du territoire et 9 % de la population).

Étymologie

C'est à l'unité linguistique d'une grande partie de ses habitants que l'ensemble doit son nom[8]. En basque, le nom du pays est aussi étroitement lié à celui de sa langue. Pays basque se traduit par Euskal Herria (Pays basque) = Euskararen Herria (le pays de la langue basque), et Basque par euskaldun = Euskara dun (celui qui possède la langue basque)[9]. Très peu de peuples se désignent et désignent leur pays par la connaissance de leur langue[9]. Quant au mot Euzkadi[5], inventé par le père du nationalisme basque, Sabino Arana, au e siècle, il désigne la patrie basque. Les deux termes ont donc une portée différente. « Euskal Herria » est une notion plus géographique et culturelle, alors que « Euzkadi » est une notion politique : elle désigne la nation basque. À l'heure actuelle, Euskadi est le nom basque de la Communauté autonome du Pays basque formée par les 3 provinces : Araba-Álava, Bizkaia, Gipuzkoa.

Orthographe basque pour les territoires du Pays basque espagnol.

En février 2011, la séance plénière du Congrès des députés d'Espagne a fait un premier pas pour changer la toponymie officielle des trois territoires de la Communauté autonome basque, qui sont désormais écrits de la façon suivante : Araba-Álava, Bizkaia, Gipuzkoa[10].

Other Languages
Afrikaans: Baskeland
aragonés: Euskal Herria
العربية: بلاد البشكنش
asturianu: Euskal Herria
беларуская: Баскскія землі
brezhoneg: Euskal Herria
bosanski: Baskija
català: País Basc
Cymraeg: Gwlad y Basg
Deutsch: Baskenland
Esperanto: Eŭskio
español: Euskal Herria
eesti: Baskimaa
euskara: Euskal Herria
estremeñu: Euskal Herria
Võro: Baskimaa
arpetan: Payis bâsco
Nordfriisk: Baskenlun
hrvatski: Baskija
italiano: Paese basco
日本語: バスク地方
la .lojban.: auskalerik
한국어: 바스크
kernowek: Pow Bask
Limburgs: Baskeland
Mirandés: Paíç Basco
مازِرونی: باسک
Plattdüütsch: Baskenland (Region)
Nederlands: Baskenland
norsk nynorsk: Baskarland
norsk: Baskerland
occitan: Bascoat
polski: Baskonia
português: País Basco
armãneashti: Vascã
sicilianu: Euskal Herria
srpskohrvatski / српскохрватски: Baskija
slovenščina: Baskovske dežele
српски / srpski: Баскија
svenska: Baskien
українська: Басконія
vèneto: Euskal Herria
Tiếng Việt: Xứ Basque
მარგალური: ბასკეფიშ ქიანა
Bân-lâm-gú: Basque tē-hng