Paul Otlet

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Otlet.
Paul Otlet
Paul Otlet à son bureau (cropped).jpg

Paul Otlet en 1937.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Bruxelles Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Paul Marie Ghislain Otlet
Nationalité
Formation
Activités
Père

Paul Otlet, né le et mort le en Belgique est un bibliographe, créateur avec Henri La Fontaine de la classification décimale universelle (CDU) et créateur de l' Office international de bibliographie, aujourd'hui Mundaneum. Fils d' Édouard Otlet, il est un visionnaire à la fois juriste, entrepreneur et auteur ; militant socialiste et pacifiste. Il a pour ambition de permettre aux hommes de mieux se connaître, de ne plus avoir peur les uns des autres et de vivre en paix [1].

Réalisations

Tiroirs à fiches du Répertoire bibliographique universel Mundaneum à Mons.

Paul Otlet est connu pour ses travaux en matière de bibliographie. Souhaitant établir un réseau et une coopération internationale entre les bibliothèques et les bibliothécaires, il crée, avec Henri La Fontaine, en 1895 l’Office international de bibliographie et met en place un « répertoire bibliographique universel » (RBU), rassemblant tous les ouvrages publiés dans le monde, quels que soient le sujet et l'époque. Cet Office vise également à faire reconnaître l'information comme discipline scientifique.

Pour faciliter l'accès du « plus grand nombre » à l'information, il crée en 1905 le système de «  classification décimale universelle » (CDU), ainsi que le standard de 125 x 75 mm des fiches bibliographiques, toujours en vigueur dans les bibliothèques du monde entier. Il travaille aussi, avec La Fontaine, à l'établissement d'une Bibliographica sociologica, qui vise à répertorier l'ensemble des « faits » et des « écrits » concernant la société. En 1895, celle-ci comprend 400 000 notices.

Dès 1909, conscient des transformations du livre et de la nécessité d'inclure tous les supports dans une recherche bibliographique, il publie La Fonction et les transformations du livre.

En 1910 il met au point avec son collègue Robert Goldschmidt « la Bibliophoto », sorte de bibliothèque portable de microfiches [2]. Durant l' entre-deux-guerres, il caresse le projet de construction d'une Cité mondiale, entièrement dédiée à la connaissance, en collaboration avec Le Corbusier. Il envisage plusieurs endroits: Genève, Bruxelles, Anvers. Le projet ne verra jamais le jour [3].

Son objectif est de réunir les peuples par une civilisation universelle, considérée métaphoriquement comme un « pont mondial » (1937) [3]. Il rejoint en cela les projets d' encyclopédie universelle élaborés à la même époque par H. G. Wells dans World Brain et par le philosophe et sociologue Otto Neurath [4].

Paul Otlet est aussi l'instigateur du Palais Mondial-Mundaneum de Bruxelles, situé dans l'aile sud de ce qui est devenu ensuite le « Cinquantenaire » . Il regroupe dans ce bâtiment ses nombreuses réalisations visant à intégrer tous les savoirs du monde: musée de la Presse, musée du Livre, Archives encyclopédiques internationales, RBU. Paul Otlet pressent la multiplication des supports, tous également porteurs de mémoire. On pouvait y trouver répertoriées tous les travaux publiés sur n'importe quel sujet. À son apogée, le Mundaneum ira jusqu'à « rassembler 16 millions de fiches, indexant tous les sujets allant de l'histoire des chiens de chasse à celle de la finance! Un siècle plus tard, le journal français Le Monde surnommera leur projet d'indexation universelle « Le Google de papier » [3]. » Il veut ainsi établir « l’image mouvante du monde, sa mémoire, son véritable double [3]. »

Les archives du Mundaneum sont établies à Mons depuis 1993.

Other Languages
العربية: بول اوتليه
تۆرکجه: پل اوتله
български: Пол Отле
català: Paul Otlet
čeština: Paul Otlet
Deutsch: Paul Otlet
English: Paul Otlet
Esperanto: Paul Otlet
español: Paul Otlet
فارسی: پل اوتله
suomi: Paul Otlet
Bahasa Indonesia: Paul Otlet
italiano: Paul Otlet
Lëtzebuergesch: Paul Otlet
Malagasy: Paul Otlet
Nederlands: Paul Otlet
polski: Paul Otlet
português: Paul Otlet
русский: Отле, Поль
українська: Поль Отле