Patrice Martin-Lalande

Patrice Martin-Lalande
Illustration.
Fonctions
Député de la 2e circonscription de Loir-et-Cher

(24 ans, 2 mois et 18 jours)
Élection28 mars 1993
Réélection1er juin 1997
16 juin 2002
17 juin 2007
17 juin 2012
LégislatureXe, XIe, XIIe, XIIIe et XIVe
PrédécesseurJeanny Lorgeoux (PS)
SuccesseurGuillaume Peltier
Conseiller général du Loir-et-Cher
Élu dans le canton de Lamotte-Beuvron

(36 ans et 14 jours)
Élection25 mars 1979
PrédécesseurÉtienne Schricke
SuccesseurSuppression du canton
Maire de Lamotte-Beuvron

(18 ans, 6 mois et 17 jours)
SuccesseurRobert Sèvres (LR)
Conseiller régional du Centre

(7 ans et 1 mois)
Élection16 mars 1986
PrésidentMaurice Dousset
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissanceGrenoble (Isère)
NationalitéFrançaise
Parti politiqueLes Républicains

Patrice Martin-Lalande, né le à Grenoble (Isère), est un homme politique français, ancien député de Loir-et-Cher.

Biographie

Patrice Martin-Lalande passe sa jeunesse à Lamotte-Beuvron. Il continue sa scolarité aux lycées Pothier et Sainte-Croix d'Orléans, puis en Faculté de droit. Il effectue ses études supérieures à l'Université Paris II et à l'Institut d'études politiques de Paris.

Il s'engage dans la vie politique dès 1969 en adhérant à l’Union des jeunes pour le progrès (UJP), le mouvement des jeunes gaullistes dont il est le responsable de la section de Lamotte-Beuvron, puis du département de Loir-et-Cher et de la région Centre [1]. Entre 1969 et 1970, il est membre du bureau national (chargé des relations avec la presse) de l’Alliance des mouvements réformistes universitaires (AMRU), un syndicat étudiant qui soutient la réforme universitaire lancée après 1968 par le ministre de l'Éducation nationale Edgar Faure. À Sciences Po Paris en 1970, il milite au sein de l’Union des Étudiants Gaullistes [2].

Il est membre actif du « Club Nouvelles Frontières » présidé par l’ancien ministre Jean Charbonnel entre 1971 et 1972.

Patrice Martin-Lalande entame en 1972 une carrière au sein des cabinets ministériels. Il participe successivement aux cabinets de Raymond Marcellin à l'Intérieur, Joseph Fontanet à l'Éducation nationale, Robert Galley à la Coopération et à la Défense, Jean-Pierre Soisson aux Universités, Antoine Rufenacht à l'Industrie et Jean-Philippe Lecat à la Culture [2].

Lors de l'alternance de 1981, il devient, jusqu'en 1983, directeur de cabinet de Jean Delaneau, président du conseil régional du Centre. De 1984 à 1986, il est chargé de mission au cabinet de Michel Giraud, président du conseil régional d'Île-de-France[2]. Il travaille ensuite au sein du cabinet du Ministre de l'Environnement Alain Carignon.

Il soutient Nathalie Kosciusko-Morizet pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016.

Other Languages