Patrice Évra

Patrice Évra
Patrice Evra Euro 2012.jpg
Patrice Évra avec l' équipe de France de football durant l' Euro 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 21
Biographie
Nom Patrice Latyr Évra
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (36 ans)
Lieu Dakar ( Sénégal)
Taille 1,74  m (5  9 ) [1]
Période pro. Depuis 1998
Poste Défenseur
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1992- 1993 Drapeau : France CO Les Ulis
1993- 1998 Drapeau : France CS Brétigny
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1998- 1999 Drapeau : Italie SC Marsala 027 0(6)
1999- 2000 Drapeau : Italie Monza Calcio 007 0(0)
2000- 2002 Drapeau : France OGC Nice 042 0(1)
2002- 2006 Drapeau : France AS Monaco 163 0(3)
2006- 2014 Drapeau : Angleterre Manchester United 379 (10)
2014- 2017 Drapeau : Italie Juventus FC 083 0(3)
2017- Drapeau : France Olympique de Marseille 017 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2002- 2003 Drapeau : France France espoirs 011 0(0)
2004- 2016 Drapeau : France France 081 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 septembre 2017

Patrice Évra, né le à Dakar ( Sénégal), est un footballeur international français qui évolue au poste de défenseur à l' Olympique de Marseille.

Durant sa carrière, il porte les couleurs de l'OGC Nice, l' AS Monaco, Manchester United et la Juventus et remporte de nombreux titres, notamment cinq championnats d'Angleterre et deux championnats d'Italie. Il joue également cinq finales de Ligue des champions remportant la compétition en 2008.

Avec l'équipe de France, il participe à l' Euro à trois reprises en 2008, 2012 et 2016 et à la Coupe du monde à deux reprises en 2010 et 2014.

Biographie

Jeunesse et début de carrière

Né à Dakar d'un père et d'une mère cap-verdienne, Patrice Évra arrive à 12 mois en Europe avec son père, qui travaille à l'ambassade du Sénégal de Bruxelles puis dans une usine en région parisienne, alors que Patrice a trois ans, et une famille de vingt-quatre frères et sœurs [2]. Il est élevé aux Ulis par sa mère, son père étant parti alors qu'il a dix ans [3].

Évra commence le football dans le club de sa ville d'adoption, au CO Les Ulis, jusqu'en moins de 13 ans. Il tente ensuite sa chance à Brétigny-sur-Orge, club phare du football amateur en Essonne. Il évolue alors comme ailier gauche des moins de 17 ans nationaux. Il effectue ensuite des essais au Paris Saint-Germain puis au Stade rennais. Evra est remarqué par un recruteur italien de la capitale qui le conseille au responsable du recrutement du Torino FC. À l'été 1998, le jeune joueur part faire un essai, concluant, mais le club turinois ayant déjà trop de jeunes attaquants en devenir. Le « Toro » dirige alors le Français vers SC Marsala, en Serie C1 (D3). Un an plus tard, il est repéré et courtisé par plusieurs gros clubs italiens. Il rejoint le Monza Calcio ( Serie B) dès le mois d'août 1999, à 18 ans. Il ne dispute que dix matchs avant de se brouiller avec son entraîneur qui le confine au banc de touche [4].

Révélation sur la Côte d'Azur (2000-2006)

En septembre 2000, Patrice Évra revient en France, à l' OGC Nice descendu en D2. Il arrive sûr de lui, au point d'être catalogué prétentieux et avec la grosse tête par les autres membres du vestiaires. Un mois plus tard, il commence sa carrière professionnelle en France par une lourde défaite à Châteauroux (7-2) au poste de milieu gauche. Au début de la saison suivante, le 28 juillet 2001, les Aiglons reçoivent Laval (2-1). Au poste d'arrière gauche, Scotto se blesse au cours de la rencontre et Sandro Salvioni demande à Évra de reculer d'un cran. Il reste ensuite à ce poste défensif, à contre-cœur au départ [4]. Dès lors, il s'épanouit entièrement, devient titulaire indiscutable à ce poste, et finit l'exercice en étant primé meilleur latéral gauche du championnat [5]. Son apport dans le jeu azuréen contribue à la remontée du club en Ligue 1.

À la suite des problèmes que rencontre le club azuréen durant l'été 2002, Évra est recruté par l' AS Monaco. Il est alors l'un des représentants de la nouvelle vague monégasque et brille notamment lors de la saison 2003-2004 qui voit Monaco atteindre la finale de la Ligue des champions. Le Français est également élu meilleur espoir du championnat et fait partie de l'équipe-type [6].

Très affecté par le départ de Didier Deschamps du club monégasque en septembre 2005 [6], Évra quitte à son tour l'AS Monaco lors du marché des transferts hivernal de 2006 pour rejoindre les rangs de Manchester United [7].

Manchester United (2006-2014)

Outre-Manche, Évra connaît des difficultés d'adaptation ainsi qu'une blessure qui le relègue rapidement sur le banc de touche. Il fait son retour dans l'équipe en début de saison 2006-2007 et commence à être apprécié des supporters. Il devient progressivement un titulaire indiscutable des Red Devils et obtient le titre de meilleur latéral gauche d'Angleterre de la saison, poussant Gabriel Heinze à s'exiler au Real Madrid.

Avec Manchester United, Évra remporte la Ligue des champions en 2008 et est quintuple champion d'Angleterre en 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013.

En 2009, il remporte la League Cup face à Tottenham (0-0, 4-2 aux tirs au but). L'année suivante, le club mancunien remporte une nouvelle fois cette même compétition en battant Aston Villa (2-1). Le , Manchester United s'incline en finale de la Ligue des champions face au FC Barcelone (2-0) et Évra doit encore patienter pour devenir le quatrième joueur français à remporter plus d'une Ligue des champions.

Après les blessures de Rio Ferdinand, Gary Neville puis Ryan Giggs, Évra porte plusieurs fois le brassard de capitaine des Red Devils lors de la saison 2009-2010. Il est capitaine pour la première fois de sa carrière à Manchester United le lors du match de Ligue des champions face au VfL Wolfsbourg (3-1). Le , il devient le second joueur français après Éric Cantona à porter le brassard durant une victoire en compétition majeure lors de la finale de League Cup remportée face à Aston Villa (2-1).

Le , il prolonge son contrat de trois ans avec Manchester United, ce qui le lie désormais au club anglais jusqu'en 2014 [8]. Le 28 mai de la même année, Évra et les Red Devils sont une seconde fois défaits en finale de la Ligue des champions contre le Barça (3-1).

Lors de la saison 2010-2011, le défenseur français est nommé vice-capitaine des Red Devils et devient capitaine lors de la saison suivante pendant toute la durée de l'absence sur blessure de Nemanja Vidic.

Évra se distingue lors de la saison 2012-2013 par ses performances défensives, auxquelles il ajoute un apport offensif. Il marque en effet quatre buts lors des 22 premières journées (deux contre Newcastle, un à l'aller et un au retour (victoires des Red Devils 3-1 et 4-3), un contre Swansea (1-1), un lors de la victoire (2-1) des siens face à Arsenal), soit un de plus que lors de ses sept précédentes saisons au sein de l'effectif mancunien réunies.

En avril 2014, il marque un but de l'extérieur de la suface lors du quart de finale retour de la ligue des champions 2013-2014, sur le terrain du Bayern Munich face à Manuel Neuer, mais il n'empêche pas la défaite et l'élimination de son équipe (3-1; 4-2 score cumulé).

Le , alors qu'il était annoncé en partance pour l' Inter Milan, il prolonge son contrat d'un an, ce qui le lie au club mancunien jusqu'en juin 2015.

Passage par la Juventus Turin (2014-2017)

Patrice Evra avec la Juventus.

Le , Évra s'engage pour deux ans avec la Juventus [9]. Durant sa première saison, il participe à la qualification de son club en finale de la Ligue des champions où ils s'inclinent face au FC Barcelone sur le score de trois buts à un. Il joue la cinquième finale de Ligue des champions de sa carrière avec trois clubs différents et un seul titre. Sur le plan national, il remporte le doublé Coupe-Championnat.

Régulièrement titularisé, il remporte un nouveau doublé coupe-championnat lors de sa seconde saison dans le club italien ainsi que la Supercoupe d'Italie. En juin 2016, il prolonge d'une saison son contrat avec les Bianconeri [10].

Retour en France à l'Olympique de Marseille (depuis 2017)

Le , se rapprochant du terme de son contrat avec la Juventus, Patrice Évra s'engage pour une saison et demie avec l' Olympique de Marseille [11]. Deux jours plus tard, il effectue ses débuts sous le maillot de l'OM en étant titularisé à l'occasion d'un match de Ligue 1 face au Montpellier HSC remporté cinq buts à un par le club marseillais. Le 17 février suivant, il porte le brassard de capitaine contre le Stade rennais en l'absence de Bafétimbi Gomis et Rod Fanni. Le 7 mai 2017, il marque son tout premier but en faisant une tête plongeante sur une passe décisive de Maxime Lopez pour une victoire contre l'Olympique Gymnaste Club Nice Côte d'Azur deux buts à un.

Équipe de France (2004-2016)

Sélectionné en équipe de France espoirs depuis septembre 2002, Patrice Évra est convoqué en A à partir de mai 2004 [12]. Cependant, il ne fait pas partie de la liste des joueurs convoqués pour participer à l' Euro 2004 ni à la Coupe du monde 2006 et ne s'impose pas encore comme un titulaire au sein de l'effectif français, Éric Abidal lui étant souvent préféré.

Patrice Évra est sélectionné par Raymond Domenech pour participer à l' Euro 2008. Il ne joue cependant pas le premier match des Bleus face à la Roumanie (0-0) mais participe au second face aux Pays-Bas (défaite 4-1), ainsi qu'au troisième match de l'Euro face à l' Italie (défaite 0-2), match dont l'issue est fatale pour les Bleus qui sont éliminés de la compétition. À la suite de l'élimination de la France, il s'exprime devant les caméras évoquant « le gâchis » que représente la campagne des Bleus et demande « pardon » aux supporteurs au nom de l'équipe.

Lors du premier des trois matchs de préparation à la Coupe du monde 2010 contre le Costa Rica, il porte pour la première fois de sa carrière le brassard de capitaine de l' équipe de France. Il devient finalement le capitaine officiel de l'équipe à la place de Thierry Henry au début de la Coupe du monde. Le , Évra reste sur le banc lors du dernier match contre l' Afrique du Sud et cède le brassard de capitaine à Alou Diarra. Après les mauvaises performances des Bleus lors de ce Mondial, l'ancien international Lilian Thuram demande qu'Évra soit exclu définitivement de l'équipe de France le [13], en raison de sa responsabilité dans la grève des joueurs. L'arrière gauche écope finalement de cinq matchs de suspension le 17 août suivant.

Le , Patrice Évra est rappelé en équipe de France par Laurent Blanc pour disputer le match qualificatif pour l' Euro 2012 contre le Luxembourg le 25 mars et le match amical face à la Croatie trois jours plus tard [14]. Il bénéficie de l'absence d' Éric Abidal, opéré mi-mars d'une tumeur au foie, mais également de son retour au premier plan avec son club.

En 2012, il fait partie des joueurs sélectionnés par Blanc pour disputer l' Euro 2012 [15]. Aligné d'entrée lors du premier match face à l' Angleterre (1-1), Évra ne joue pas le reste de la compétition, Blanc préférant titulariser Gaël Clichy sur le côté gauche de la défense française.

Le , le défenseur latéral gauche fait partie de la liste des vingt-trois joueurs choisis pour participer au Mondial Brésilien commençant un mois après. La sélection s'incline en quarts de finale contre l' Allemagne. Le , lors des matchs de préparation au Mondial, il réalise sa troisième passe décisive avec l' équipe de France pour Blaise Matuidi lors de la victoire des Bleus sur la Jamaïque (8-0) en match de préparation à cette Coupe du monde au Brésil.

Il fait partie de la liste des vingt-trois joueurs français sélectionnés pour disputer l' Euro 2016 [16]. Titulaire lors de tous matchs de la compétition, la sélection atteint la finale avant de s'incliner contre le Portugal lors de la prolongation. Il s'agit là de sa cinquième défaite en six finales européennes. Après l'Euro, il n'est plus sélectionné par Didier Deschamps pensant à la Coupe du Monde [17]. Troisième dans la hiérarchie des arrières gauches, il est appelé par le sélectionneur pour pallier le forfait de Layvin Kurzawa en novembre 2016 [18].

Other Languages
العربية: باتريس إيفرا
беларуская: Патрыс Эўра
беларуская (тарашкевіца)‎: Патрыс Эўра
български: Патрис Евра
català: Patrice Evra
čeština: Patrice Evra
Deutsch: Patrice Evra
Ελληνικά: Πατρίς Εβρά
English: Patrice Evra
español: Patrice Evra
Gaeilge: Patrice Evra
hrvatski: Patrice Evra
magyar: Patrice Evra
Հայերեն: Պատրիս Էվրա
Bahasa Indonesia: Patrice Evra
íslenska: Patrice Evra
italiano: Patrice Evra
Basa Jawa: Patrice Evra
ქართული: პატრის ევრა
lietuvių: Patrice Evra
latviešu: Patriss Evra
Malagasy: Patrice Évra
македонски: Патрис Евра
монгол: Патрис Эвра
Bahasa Melayu: Patrice Evra
မြန်မာဘာသာ: အဲဗရာ
Nederlands: Patrice Evra
norsk nynorsk: Patrice Evra
occitan: Patrice Evra
polski: Patrice Evra
português: Patrice Evra
română: Patrice Evra
русский: Эвра, Патрис
संस्कृतम्: पाटरीस एव्रा
srpskohrvatski / српскохрватски: Patrice Evra
Simple English: Patrice Evra
slovenčina: Patrice Evra
slovenščina: Patrice Evra
српски / srpski: Патрис Евра
svenska: Patrice Evra
Kiswahili: Patrice Evra
Türkçe: Patrice Evra
українська: Патріс Евра
Tiếng Việt: Patrice Evra