Pasteur (christianisme)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pasteur.
L'une des premières représentations du Bon Pasteur, catacombe de Priscille, Rome.

Le pasteur est celui qui exerce des fonctions de gestion et d'enseignement dans une communauté ecclésiale chrétienne. Le terme, utilisé dans le contexte protestant, désigne un ministre du culte protestant. Le terme est également employé, mais dans un sens moins institutionnel, pour désigner un prêtre ou un diacre dans les Églises catholique et orthodoxe. Cette appellation se réfère au thème du berger dans la Bible, en particulier dans le Nouveau Testament, et à l'identification de Jésus-Christ à l'image du « Bon Pasteur ».

Origine

Dans l'Ancien Testament, le Dieu d'Israël est fréquemment comparé à un berger. « La métaphore pastorale apparaît d'abord comme un titre divin, bien avant l'institution de la monarchie, contrairement à ce que l'on considère généralement en y voyant un titre spécifiquement royal […]. L'origine de ce titre est double : il est d'abord et surtout lié à la vieille conception du Dieu des Pères qui s'est maintenu en Canaan à côté de la religion officielle des dieux El et Baal, il représente ensuite une transposition sur le nouveau Dieu YHWH d'un attribut royal cananéen. Le fait que ce titre ait été repris et amplifié avec une certaine prédilection peut s'expliquer par sa particulière aptitude à exprimer les expériences de l'exode et de la marche dans le désert […]. Désormais c'est à la fois comme Dieu de Jacob et comme Roi d'Israël que YHWH sera le berger de son peuple. » (Philippe de Robert, Le Berger d'Israël : Essai sur le thème pastoral dans l'Ancien Testament)

Le Psaume 23, un des psaumes les plus connus et les plus cités dans les Églises protestantes, en particulier au cours des cérémonies funèbres, commence par « L'Éternel (YHWH) est mon berger ».

Parabole de la brebis égarée (Mt 18:12), gravure de Jan Luyken.

Dans le Nouveau Testament, le mot pasteur est employé à plusieurs reprises, y compris par Jésus lui-même.

  • Dans ses paraboles sur les brebis (la brebis égarée et retrouvée, Mt 18:12 ; les brebis qui écoutent et reconnaissent la voix du pasteur).
  • Quand Jésus parle de lui-même en tant que guide : « Je suis le bon pasteur ». Par extrapolation, il deviendrait le modèle du pasteur.
  • Lorsqu'il dit par trois fois à Pierre : « Sois le pasteur de mes brebis ».

L'apôtre Paul, dans sa lettre aux Éphésiens, parle également des « pasteurs et maîtres », qui auront pour charge de « former les saints pour l’œuvre du ministère » (Ep 3.10,11). Selon ce texte, le ministère pastoral aurait donc pour fonction principale de former les chrétiens afin qu'ils puissent, chacun selon son appel, vivre ce pour quoi Dieu les a appelés.

Le mot pasteur est employé en ce sens dans le christianisme en général.

Le pastorat est un ministère donné par Dieu pour l'Église : "Et il (Dieu) a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ (l'Église)". Éphésiens, 4:11-12.

Other Languages
беларуская: Пастар
български: Пастор
brezhoneg: Pastor (kristen)
čeština: Pastor
dansk: Pastor
Deutsch: Pastor
Ελληνικά: Ποιμένας
English: Pastor
Esperanto: Pastoro
eesti: Pastor
suomi: Pastori
Frysk: Pastoar
עברית: כומר
hrvatski: Pastor
Bahasa Indonesia: Pastor
日本語: 牧師
қазақша: Пастор
한국어: 목사
Ripoarisch: Pastur
Limburgs: Pesjtoar
lietuvių: Pastorius
Nederlands: Pastor
norsk: Pastor
Deitsch: Parre
polski: Pastor
português: Pastor (religião)
русский: Пастор
Scots: Pastor
srpskohrvatski / српскохрватски: Pastor
Simple English: Pastor
chiShona: Mufundisi
shqip: Pastor
српски / srpski: Пастор
svenska: Pastor
українська: Пастор
oʻzbekcha/ўзбекча: Pastor
Tiếng Việt: Mục sư
ייִדיש: גלח
中文: 牧师
粵語: 牧師