Partis politiques suisses

Les positions politiques des partis suisses selon leurs recommandations de vote, 1985-90 et 2010-14
Évolution du nombre de sièges des partis politiques suisses au Conseil national, 1919-2015

Les partis politiques sont très nombreux en Suisse, provoquant une fragmentation importante du paysage politique[1]. Les quatre partis les plus importants, présents dans la plupart des cantons, sont le Parti socialiste, le Parti démocrate-chrétien, le Parti libéral-radical (créé par la fusion, au , du Parti radical-démocratique et du Parti libéral suisse) et l’Union démocratique du centre qui représentent, à eux quatre, environ 80 % des électeurs[2]. Le plus important des partis non-gouvernementaux est le Parti écologiste suisse avec 11 députés au Conseil national.

Si la constitution fédérale reconnaît le rôle des partis politiques depuis sa révision en 1999[3], ceux-ci ne sont pas encadrés par la loi; il n'y a par exemple pas, contrairement à d'autres pays, de règles sur leur financement.