Parti socialiste unifié (France)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti socialiste unifié et PSU.

Parti socialiste unifié

Logotype officiel.
Présentation
Anciens dirigeantsÉdouard Depreux, Michel Rocard, Michel Mousel, Huguette Bouchardeau
Fondation
Fusion dePSA
UGS
Disparition
Fusionné dansAlternative rouge et verte
Les Verts
PositionnementExtrême gauche[1]
IdéologieSocialisme autogestionnaire[1]
Socialisme démocratique
Régionalisme
Deuxième gauche
Tendances internes :
 • Social-démocratie
 • Gauche chrétienne
 • Marxisme
Couleursrouge

Le Parti socialiste unifié (PSU) était un parti politique français fondé le . Représentant à sa fondation, la deuxième gauche, qui se situait politiquement entre la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), sociale-démocrate et le Parti communiste français (PCF), le PSU était proche politiquement du Centre d'études, de recherches et d'éducation socialiste (CERES), fondé en 1966 et représentant l'aile gauche du Parti socialiste (PS) dans les années 1970. Il s'est dissous en novembre 1989.

Le PSU s'est notamment appuyé sur la scission (et la laïcisation) de la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) en Confédération française démocratique du travail (CFDT) et a défendu, dans les années 1970, l'expérience autogestionnaire, soutenant en particulier les travailleurs de l'usine de Lip. Avec comme premier secrétaire, de 1960 à 1967, Édouard Depreux, ancien ministre socialiste de l'Intérieur, puis Michel Rocard, de 1967 à 1973.

Les archives du Parti socialiste unifié sont conservées aux Archives nationales sous la cote 581AP[2].