Parti communiste français

  • parti communiste français

    logotype officiel.
    présentation
    secrétaire national fabien roussel
    fondation 1920 (sfic)
    1921 (pc-sfic)
    1943 (pcf)
    scission de sfio
    siège 2 place du colonel-fabien, 75019 paris
    porte-paroles cécile cukierman
    ian brossat
    fondateurs ludovic-oscar frossard
    fernand loriot
    boris souvarine
    journaux proches l'humanité
    l'humanité dimanche
    la terre
    mouvement de jeunesse mouvement jeunes communistes de france
    branche étudiante union des étudiants communistes
    positionnement gauche radicale[1],[2]

    historique
    extrême gauche[3]

    idéologie communisme[4],[5]
    euroscepticisme[6]

    historique
    marxisme (1920-1926)
    nationalisme de gauche (1945→années 1980)[7]
    marxisme-léninisme (1926→1979)[8]
    stalinisme (1926→1976)[9],[10],[11]

    affiliation européenne parti de la gauche européenne (depuis 2004)
    affiliation internationale rencontre internationale des partis communistes et ouvriers (depuis 1998)
    adhérents 47 349 à jour de cotisation (2019)[12],[13]
    couleurs rouge
    site web pcf.fr
    présidents de groupe
    assemblée nationale andré chassaigne (gdr)
    sénat Éliane assassi (crce)
    représentation
    députés
    12 / 577
    [note 1]
    sénateurs
    12 / 348
    présidence de conseils départementaux
    1 / 101
    conseillers régionaux
    29 / 1 757
    maires de communes de plus de 70 000 habitants
    5 / 65
    conseillers municipaux
    1 588 / 526 341

    le parti communiste français (pcf) est un parti politique français fondé en 1920.

    il est issu du congrès de tours de la section française de l'internationale ouvrière (sfio) visant à décider de l'adhésion à l'internationale communiste ; la majorité du congrès ayant décidé de cette adhésion crée alors la section française de l'internationale communiste (sfic), la minorité restant au sein de la sfio. le parti devient en 1921 le parti communiste (sfic), abrégé en pc-sfic, puis le pcf en 1943.

    dans l’immédiat après-seconde guerre mondiale, le parti constitue la première force de gauche en france. son assise électorale diminue cependant de façon continue à partir des années 1970, notamment en raison de la concurrence du parti socialiste (ps). À la fin des années 2000, le pcf noue une alliance avec le parti de gauche (pg) au sein du front de gauche, qui disparaît à la fin de la décennie suivante. le parti poursuit ensuite sa chute électorale, n'obtenant en 2019 aucun siège au parlement européen, un fait inédit dans son histoire.

    l'organe officiel du parti est pendant longtemps le journal l'humanité, qui en est désormais structurellement indépendant tout en en restant très proche.

    en 2019, le pcf revendique quelque 47 000 adhérents à jour de cotisation.

  • histoire
  • congrès
  • classification
  • identité visuelle
  • organisation
  • résultats électoraux
  • financement
  • siège
  • médias/revues
  • notes et références
  • voir aussi

Parti communiste français

Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire national Fabien Roussel
Fondation 1920 (SFIC)
1921 (PC-SFIC)
1943 (PCF)
Scission de SFIO
Siège 2 place du Colonel-Fabien, 75019 Paris
Porte-paroles Cécile Cukierman
Ian Brossat
Fondateurs Ludovic-Oscar Frossard
Fernand Loriot
Boris Souvarine
Journaux proches L'Humanité
L'Humanité Dimanche
La Terre
Mouvement de jeunesse Mouvement jeunes communistes de France
Branche étudiante Union des étudiants communistes
Positionnement Gauche radicale[1],[2]

Historique
Extrême gauche[3]

Idéologie Communisme[4],[5]
Euroscepticisme[6]

Historique
Marxisme (1920-1926)
Nationalisme de gauche (1945→années 1980)[7]
Marxisme-léninisme (1926→1979)[8]
Stalinisme (1926→1976)[9],[10],[11]

Affiliation européenne Parti de la gauche européenne (depuis 2004)
Affiliation internationale Rencontre internationale des partis communistes et ouvriers (depuis 1998)
Adhérents 47 349 à jour de cotisation (2019)[12],[13]
Couleurs Rouge
Site web pcf.fr
Présidents de groupe
Assemblée nationale André Chassaigne (GDR)
Sénat Éliane Assassi (CRCE)
Représentation
Députés
12 / 577
[note 1]
Sénateurs
12 / 348
Présidence de conseils départementaux
1 / 101
Conseillers régionaux
29 / 1 757
Maires de communes de plus de 70 000 habitants
5 / 65
Conseillers municipaux
1 588 / 526 341

Le Parti communiste français (PCF) est un parti politique français fondé en 1920.

Il est issu du congrès de Tours de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) visant à décider de l'adhésion à l'Internationale communiste ; la majorité du congrès ayant décidé de cette adhésion crée alors la Section française de l'Internationale communiste (SFIC), la minorité restant au sein de la SFIO. Le parti devient en 1921 le Parti communiste (SFIC), abrégé en PC-SFIC, puis le PCF en 1943.

Dans l’immédiat après-Seconde Guerre mondiale, le parti constitue la première force de gauche en France. Son assise électorale diminue cependant de façon continue à partir des années 1970, notamment en raison de la concurrence du Parti socialiste (PS). À la fin des années 2000, le PCF noue une alliance avec le Parti de gauche (PG) au sein du Front de gauche, qui disparaît à la fin de la décennie suivante. Le parti poursuit ensuite sa chute électorale, n'obtenant en 2019 aucun siège au Parlement européen, un fait inédit dans son histoire.

L'organe officiel du parti est pendant longtemps le journal L'Humanité, qui en est désormais structurellement indépendant tout en en restant très proche.

En 2019, le PCF revendique quelque 47 000 adhérents à jour de cotisation.

Other Languages
Bahasa Indonesia: Partai Komunis Prancis
srpskohrvatski / српскохрватски: Komunistička partija Francuske
Simple English: French Communist Party