Parlement français

Parlement français

XVe législature de la Ve République

Description de l'image Armoiries république française.svg.
Type
TypeParlement bicaméral
ChambresSénat
Assemblée nationale
Présidence
Président du SénatGérard Larcher (LR)
Élection
Président de l'Assemblée nationaleFrançois De Rugy (REM)
Élection
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques
(Sénat)
  •      LR (146)
  •      SOC (76)
  •      UC (50)
  •      RDSE (23)
  •      REM (21)
  •      CRCE (15)
  •      RTLI (11)
  •      Non-inscrits - RASNAG (6)
  • Description de cette image, également commentée ci-après
    Composition actuelle.
    Groupes politiques
    (Assemblée nationale)
  •      REM (312)
  •      LR (102)
  •      MODEM (46)
  •      LC (32)
  •      SOC (30)
  •      FI (17)
  •      GDR (16)
  •      Non-inscrits (21)
  •      Sièges vacants (1)
  • Élection
    Système électoral
    (Sénat)

    Scrutin uninominal majoritaire à deux tours (52%)

    Scrutin proportionnel plurinominal (48%)
    Dernière électionÉlections sénatoriales françaises de 2017 ()
    Système électoral
    (Assemblée nationale)
    Scrutin uninominal majoritaire à deux tours
    Dernière électionÉlections législatives de 2017 (11 et )

    Congrès : Château de Versailles
    Sénat : Palais du Luxembourg
    Assemblée nationale : Palais Bourbon

    Divers
    Site webparlement.fr
    Voir aussiRépublique française
    Politique de la France
    Partis politiques français
    Composition du Parlement en juin 2017.

    Le Parlement français exerce une grande partie du pouvoir législatif et peut en partie contrôler l’activité gouvernementale, selon la Constitution du 4 octobre 1958. Il est bicaméral, c'est-à-dire composé de deux chambres :

    Les deux chambres siègent dans des lieux différents : le palais du Luxembourg pour le Sénat et le palais Bourbon pour l’Assemblée nationale. Elles peuvent néanmoins se réunir ensemble lors d'un Congrès : le Parlement siège alors dans la Salle du Congrès au château de Versailles

    Avant 1962, le Parlement était le détenteur unique de la souveraineté populaire. Depuis cette date, le pouvoir est partagé entre le Parlement et le chef de l'État, choisi lors de l’élection présidentielle au suffrage universel.

    Tout-puissant sous les IIIe et IVe Républiques, le Parlement a vu son pouvoir diminuer sous la Ve République. Les évolutions plus récentes des institutions françaises tendent à lui redonner quelques nouvelles prérogatives (cf. réforme de 1995 et du 23 juillet 2008). Cependant, la montée en puissance des pouvoirs des institutions européennes tend à limiter son influence, environ 70 % de son activité étant consacrés à la mise en œuvre du droit communautaire[2].

    Other Languages