Parallel ATA

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références » (, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pata.
Parallel ATA
Parallel ATA Parallel ATA
Type Connecteur de lecteurs internes
Historique de production
Auteur Western Digital, puis utilisé de manière importante par d'autres
Date de création 1986
Chronologie
SATA ( 2003) Suivant
Spécifications
Connexion à chaud Non
Externe Non
— Nombre de bits 16 bits
— Débit 16 MB/s puis 33, 66, 100 et 133 MB/s
— Protocole Parallèle
Brochage
Image illustrative de l'article Parallel ATA
Une nappe IDE

La norme Parallel ATA [1] (PATA) décrit une interface de connexion pour mémoires de masse ( disque dur, lecteur de CD-ROM ...). Elle a été conçue à l'origine par Western Digital sous le nom Integrated Drive Electronics ou IDE. Elle est gérée par le comité T13 d' INCITS. Cette norme utilise les normes ATA (Advanced Technology Attachment) et ATAPI (ATA Packet Interface).

La norme SATA ( Serial ATA), qui l'a remplacée, utilise un bus série, permettant un câble plus fin et plus flexible tout en permettant des débits supèrieurs.

Présentation

Deux ports IDE / Parallel ATA sur une carte mère. Le troisième, plus court, est un port pour lecteur de disquettes.

Les périphériques ( disques, lecteurs de CDetc.) sont reliés à la carte mère par une nappe souple comportant des connecteurs 40 points, parfois munis d'un détrompeur. Ces nappes étaient par le passé munies de 40 fils, mais depuis l'apparition de l’ATA 100, les nappes à 80 fils deviennent monnaie courante. La largeur standard des nappes est de 48 mm.

  • Ces connecteurs sont identiques pour le contrôleur et les périphériques, (voir illustration).
  • Les cartes mères étaient le plus souvent équipées de deux ports IDE, parfois de quatre. Chaque port permet de brancher deux périphériques : un maître, un esclave [2]. Une carte mère disposant de deux ports IDE permet donc de brancher quatre périphériques de stockage ; on parlera alors sur le premier port de maître primaire et d'esclave primaire et sur le second port de maître secondaire et d'esclave secondaire. Le passage progressif à la norme SATA a conduit dans une phase de transition à l'apparition de cartes mères équipées d'un seul port IDE; elles formaient la très grande majorité du marché en 2009. En 2012 la plupart des cartes mères n'utilisent plus du tout ce système.
  • La distinction maitre / esclave permet simplement de séparer logiquement les unités de stockage qui sont elles connectées physiquement en parallèle sur le contrôleur; elle n'indique pas par contre une supériorité d'un périphérique sur l'autre, telle qu'un meilleur temps d'accès ou un meilleur débit, qui eux sont similaires.
  • Pour effectuer cette distinction master / slave (ou maitre / esclave en français), on positionne un cavalier sur le sélecteur incorporé au périphérique, en général sur la tranche entre le connecteur destiné à la nappe et celui qui est destiné à l'alimentation électrique. Il existe aussi une position CS (cable select, en français « sélection par le câble ») qui permet (si on positionne les deux périphériques en CS) de déterminer automatiquement lequel est maître et lequel est esclave, en fonction de la position sur le câble. Dans ce cas, le fonctionnement standard suppose que le dernier connecteur de la nappe accueille le périphérique maître (utilisé par exemple pour le disque dur contenant le système d'exploitation) tandis que le connecteur intermédiaire permet le branchement du périphérique esclave.

ATA et ATAPI

La connexion IDE tire parti des protocoles ATA/ATAPI. ATAPI (ATA with Packet Interface extension) est une extension de ATA (AT Attachement). Ce dernier est le protocole utilisé par les disques durs IDE tandis qu'ATAPI est plutôt utilisé par les lecteurs et graveurs de CD-ROM et DVD-ROM ainsi que par quelques lecteurs de disquettes spéciales de type ZIP par exemple.

La principale différence entre les deux protocoles réside dans l'existence, dans ATAPI, de l'extension Packet Interface qui implémente le jeu d'instructions Packet. De plus, de nombreuses commandes ATA sont interdites si ce jeu d'instructions est présent.

Dans les sections suivantes, les commandes réservées à ATA ou à ATAPI seront indiquées. Les commandes communes aux deux protocoles ne porteront pas de mention spéciale.

Other Languages
català: Parallel ATA
čeština: ATA
Deutsch: ATA/ATAPI
English: Parallel ATA
suomi: IDE
עברית: Parallel ATA
हिन्दी: पैटा
hrvatski: Paralelni ATA
magyar: ATA
ქართული: IDE
한국어: 병렬 ATA
lietuvių: ATA
မြန်မာဘာသာ: Parallel ATA စံနှုန်း
Nederlands: Parallel ATA
português: ATA
русский: ATA
Simple English: Parallel ATA
svenska: Parallell ATA
ไทย: Parallel ATA
Türkçe: ATA
українська: ATA
მარგალური: IDE
中文: ATA