Paragnathide

Casque Impérial-Gaulois (en) avec couvre-nuque et paragnathides rivetés

Une paragnathide (du préfixe pará- (grec : παρά) : « à côté de », du nom gnathos (grec : γνάθος) : mâchoire, et du suffixe grec -ide (grec : εἶδος, eidos, « aspect extérieur ») ou oreillon[1] est un élément servant à protéger les joues, voire une partie du cou, sur certains types de casques, notamment certains casques celtiques, germaniques ou romains de l'antiquité.

Ils peuvent être de la même matière ou d'une matière différente de celle du casque : métal, cuir, textile. Ce sont généralement des pièces mobiles, afin de ne pas bloquer les mouvements de tête de la personne portant le casque.

Un élément assez proche sur les chapkas ou ouchankas est appelé oreillette. L'extrémité peut s'attacher au sommet du chapeau ou être laissée pendante sur les joues et les oreilles, pour les protéger du froid.

Casque germain conservant une pharagnathide
Other Languages
Deutsch: Wangenklappe