Pancrace

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pancrace (homonymie), Saint Pancrace et Saint-Pancrace.

Le pancrace (grec ancien : παγκράτιον pankrátion) est un sport de combat grec, permettant au temps des Jeux olympiques antiques quasiment toutes les techniques. Seuls étaient interdits d'introduire quoique ce soit dans le corps de l'adversaire (exemples : le doigt dans l’œil ou dans la bouche) et d'en extraire quoique ce soit (exemples : tirer l'oreille ou les parties génitales), ce qui en fait un sport très technique, mais pas le plus dur : le pugilat était en effet réputé plus violent[1]. De grands champions olympiques de cette époque ont marqué l'histoire comme Polydamas de Skotoussa qui fut champion olympique en 408 av. J.-C. , Théagène de Thassos, ou encore Milon de Crotone.

Scène de pancrace : un arbitre punit avec un ravdos (ῤάβδος) un athlète qui met les doigts dans l'œil de son adversaire, kylix du Peintre de la Fonderie, 490-480 av. J.-C., British Museum (E 78).
Other Languages
asturianu: Pancraciu
azərbaycanca: Pankration
беларуская: Панкратыён
български: Панкратион
català: Pancraci
čeština: Pankrátion
dansk: Pankration
Deutsch: Pankration
Ελληνικά: Παγκράτιο
English: Pankration
español: Pancracio
euskara: Pankration
فارسی: پانکریشن
suomi: Pankration
עברית: פאנקרטיון
italiano: Pancrazio
ქართული: პანკრატიონი
한국어: 판크라티온
Latina: Pancration
lietuvių: Pankrationas
مازِرونی: پانکریشن
Nederlands: Pankration
norsk nynorsk: Pankration
norsk: Pankration
occitan: Pancraci
polski: Pankration
português: Pancrácio
русский: Панкратион
srpskohrvatski / српскохрватски: Pankration
Simple English: Pankration
slovenčina: Pankration
српски / srpski: Панкратион
svenska: Pankration
українська: Панкратіон
中文: 潘克拉辛