Palatalisation

La palatalisation est une modification phonétique dans laquelle un son est produit par une partie plus à l'avant du palais dur que celle utilisée pour le son d'origine.

Par exemple, le latin castellum a donné chastel en ancien français. Conformément à la loi de Bartsch, caballus s'est transformé en cheval. Le phénomène qui fait passer la consonne occlusive vélaire sourde /k/ latine (phonème dorso-vélaire, articulé du dos de la langue contre le voile du palais) à la consonne fricative palato-alvéolaire sourde /ʃ/ française (phonème post-alvéolaire, prononcé contre une partie du palais dur) est une palatalisation.

La palatalisation a joué un rôle important dans l'évolution des langues romanes, slaves, l'anglo-frison et les langues indo-aryennes mais aussi en japonais (elle explique pourquoi les consonnes /t/ et /s/ sont réalisées [ʨ] et [ɕ] devant un /i/, par exemple) et en mandarin (où /hi/, par exemple, s'est palatalisé en [ɕi]).

Abusivement, on parle aussi de palatalisation pour décrire l'avancée du point d'articulation d'une voyelle postérieure vers une voyelle antérieure. L'évolution du u long latin prononcé [uː], vers le français u prononcé [y], en est un exemple.

Enfin, la palatalisation peut désigner un trait d'articulation secondaire, alors noté [j].

Other Languages
Afrikaans: Palatalisasie
Alemannisch: Palatalisierung
asturianu: Palatalización
беларуская: Палаталізацыя
brezhoneg: Staonekadur
čeština: Palatalizace
kaszëbsczi: Palatalizacjô
español: Palatalización
suomi: Liudennus
Võro: Pehmehüs
hrvatski: Palatalizacija
日本語: 口蓋化
한국어: 구개음화
Limburgs: Palatalisatie
македонски: Палатализација
Nederlands: Palatalisatie
norsk nynorsk: Palatalisering
português: Palatalização
română: Palatalizare
slovenčina: Palatalizácia
українська: Палаталізація
中文: 顎音化