Pétra

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Petra.

Petra *
Logo du patrimoine mondialPatrimoine mondial de l'UNESCO
La Khazneh, le plus célèbre des monuments de Pétra.
La Khazneh, le plus célèbre des monuments de Pétra.
Coordonnées 30° 19′ 45″ nord, 35° 26′ 37″ est
PaysDrapeau de la Jordanie Jordanie
TypeCulturel
Critères(i) (iii) (iv)
Numéro
d’identification
326
Zone géographiqueÉtats arabes **
Année d’inscription1985 (9e session)
Geolocalisation Petra Jordanie.png
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Pétra (de πέτρα petra, « rocher » en grec ancien ; البتراء Al-Butrāʾ en arabe), de son nom sémitique[1] Reqem ou Raqmu (« la Bariolée »)[Note 1],[3], est une cité nabatéenne située au sud de l'actuelle Jordanie. C'est le pôle touristique majeur de ce pays.

Créée dans l'Antiquité, vers la fin du VIIIe siècle VIIIe siècle av. J.-C., par les Édomites, elle est ensuite occupée vers le VIe siècle VIe siècle av. J.-C. par les Nabatéens qui la font prospérer grâce à sa position sur la route des caravanes transportant l'encens, les épices et d'autres produits précieux entre l'Arabie du Sud, l'Égypte, la Syrie et la Méditerranée. Vers le e siècle, la modification des routes commerciales et des séismes entraîneront l'abandon progressif de la ville. Pétra a abrité à son apogée jusqu'à 25 000 habitants. Tombé dans l'oubli à l'époque moderne, le site est redécouvert en 1812 par le monde occidental grâce à l'explorateur suisse Jean Louis Burckhardt.

Les nombreux bâtiments, dont les façades monumentales ont été directement taillées dans la roche, en font un ensemble unique qui est inscrit, depuis le , sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La zone autour du site est en outre, depuis 1993, un parc national archéologique. L'érosion, les pluies et le tourisme — en progression constante depuis la fin du e siècle — sont cependant une menace pour la préservation du site et des actions sont entreprises pour enrayer la destruction des monuments.

Les communautés locales bédouines, les Bedul, sont intégrées de manière participative à la préservation du site de Pétra et à l'économie du tourisme. Mais, victime de l'instabilité politique de cette région du monde, le site connaît, au cours de certaines années, une baisse de la fréquentation touristique qui entraîne une perte de revenus pour les communautés locales qui vivent du commerce touristique.

Other Languages
Afrikaans: Petra
አማርኛ: ጴጥራ
العربية: البتراء
مصرى: بيترا
asturianu: Petra
azərbaycanca: Petra
تۆرکجه: پترا
башҡортса: Петра
беларуская: Петра
беларуская (тарашкевіца)‎: Пэтра
български: Петра
বাংলা: পেত্রা
bosanski: Petra
čeština: Petra (město)
dansk: Petra (by)
ދިވެހިބަސް: ޕެޓްރާ
English: Petra
Esperanto: Petra
español: Petra
eesti: Petra
euskara: Petra
فارسی: پترا
Gaeilge: Petra
galego: Petra
ગુજરાતી: પેટ્રા
עברית: פטרה
हिन्दी: पेत्रा
hrvatski: Petra
Հայերեն: Պետրա
Bahasa Indonesia: Petra
íslenska: Petra (borg)
日本語: ペトラ
Basa Jawa: Petra
Kabɩyɛ: Peetiraa
қазақша: Петра
한국어: 페트라
kurdî: Petra
lietuvių: Petra
latviešu: Petra
македонски: Петра
മലയാളം: പെട്ര
монгол: Петра
मराठी: पेट्रा
Bahasa Melayu: Petra
नेपाली: पेत्रा
ਪੰਜਾਬੀ: ਪੇਤਰਾ
پښتو: پټرا
português: Petra
Runa Simi: Petra
русский: Петра
Scots: Petra
srpskohrvatski / српскохрватски: Petra
slovenčina: Petra (Jordánsko)
slovenščina: Petra (Jordanija)
српски / srpski: Petra
svenska: Petra (stad)
தமிழ்: பெட்ரா
తెలుగు: పెట్రా
ไทย: เปตรา
Türkçe: Petra
українська: Петра
اردو: بترا
Tiếng Việt: Petra
Winaray: Petra
მარგალური: პეტრა (იორდანია)
Zeêuws: Petra
中文: 佩特拉