Pétase

Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Pétasse.
image illustrant la mythologie grecque
Cet article est une ébauche concernant la mythologie grecque.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hermès Ingenui coiffé du pétase.
Copie romaine d'un original grec du Ve siècle Ve siècle av. J.-C., musée Pio-Clementino, Vatican.

Le pétase (en grec ancien πέτασος / pétasos) est un chapeau rond de feutre ou de paille, à bord large, souple et plat dont se coiffaient principalement les voyageurs grecs. Un cordon, noué sous le menton ou derrière la tête, le maintenait en place à larges bords souples.

Description

Les Grecs le pensaient d’origine thessalienne. Il était porté, en même temps que la chlamyde, par les éphèbes au gymnase. Il donna naissance à l'expression ὑπὸ πέτασον ἄγειν, utilisée par la Septante (2 Maccabées 4, 12), littéralement « mener sous le pétase », c’est-à-dire « conduire au gymnase ».

Ailé, c’est l'un des attributs du dieu Hermès, protecteur des éphèbes.

Pour les Étrusques, c'est le chapeau du paysan [1] [réf. insuffisante].

Les Romains l’utilisaient également, au théâtre, pour se protéger du soleil.

Other Languages
български: Петасос
català: Pétasos
dansk: Petasos
Deutsch: Petasos
Ελληνικά: Πέτασος
English: Petasos
Esperanto: Petazo
español: Pétaso
euskara: Petaso
magyar: Petasus
italiano: Petaso
日本語: ペタソス
한국어: 페타소스
Nederlands: Petasos
norsk bokmål: Petasos
polski: Petasos
português: Pétaso
русский: Петас