Péché capital

Dans la religion catholique et orthodoxe [réf. nécessaire], les péchés capitaux correspondent aux péchés dont découlent tous les autres [1]. Ainsi, le mot capital n'est pas en rapport avec la gravité (par exemple, le meurtre n’y figure pas ; le blasphème non plus) [2]. Il vient du latin caput (« tête »), par comparaison à cette partie du corps qui dirige l’ensemble : le péché capital conduit à d’autres péchés. Pour cette raison, la Somme théologique de saint Thomas d’Aquin indique que l’appellation de «  vices » serait plus appropriée que celle de « péchés ».

Les sept péchés capitaux identifiés par Thomas d'Aquin sont l’ acédie (ou la paresse spirituelle), l’ orgueil, la gourmandise, la luxure, l’ avarice, la colère et l’ envie.

Historique

Le premier à reconnaître un certain nombre de ce qu'il appelait des passions fut Évagre le Pontique, moine et théologien ascétique (né à Ibora, dans la région du Pont en 345 - mort dans le désert de Nitrie en Égypte en 399), élève de Grégoire de Naziance, qui s'est inspiré de listes moins formalisées d' Origène. Évagre divise l'âme en trois parties : partie concupiscible, partie irascible, intellect. De ces trois parties découlent toutes les pensées et passions. Évagre identifia huit passions ou pensées mauvaises (λογισμοί / logismoí en grec), sources de tous les paroles, pensées, actes impropres [3] :

Les « concupiscibles », ou désirs de possession 
  • Γαστριμαργία / Gastrimargía (Cassien : gastrimargia ; gourmandise, ivrognerie) ;
  • Πορνεία / Porneía (Cassien : fornicatio ; luxure, toutes déviances sexuelles) ;
  • Φιλαργυρία / Philarguría (Cassien : philarguria ; avarice, amour de l'argent) ;
  • Κενοδοξία / Kenodoxía (Cassien : cenodoxia ; vaine gloire, enflure de l'ego).
Les « irascibles », ou privations, frustrations 
  • Ὀργή / Orgế (Cassien : ira ; colère) ;
  • Λύπη / Lúpê (Cassien : tristitia ; tristesse)
  • Ἀκηδία / Akêdía (Cassien : acedia ; acédie, dépression profonde, désespoir)
  • Ὑπερηφανία / Huperêphanía (Cassien : superbia ; orgueil)

Exemple de développement sur ce sujet (noter l'absence d'acédie et de luxure, et à la place la rancune et l'égoïsme) :

« Les pensées génériques provenant de la partie concupiscible sont trois : celle de gourmandise, celle d'avarice et celle de vaine gloire, car on désire soit des nourritures, soit de l'argent, soit la gloire ; mais la cupidité, la vaine gloire et les autres pensées de la partie concupiscible sont précédées par l'égoïsme (philautia). Seule la pensée de tristesse ne comporte pas de plaisir. Celle de l'orgueil est sans matières. À celles de rancune (μνησικακία / mnêsikakía) et de colère est liée la tristesse. Toutes aboutissent à celle d'orgueil, mais se ramènent à celle d'égoïsme. Celui donc qui n'est pas égoïste est forcément aussi ennemi du plaisir, car devenu maître de lui, il les a évidemment toutes maîtrisées. »

— Chapitres des disciples d'Évagre, ch. 69 (Géhin, p. 166-168)

Cette liste a été revue par Jean Cassien au Ve siècle, puis par le pape Grégoire le Grand (590-604). Grégoire le Grand, dans les ''Moralia'', supprime la vaine gloire (qu'il identifie à l'orgueil) et l'acédie (qu'il identifie à la tristesse), mais rajoute l'envie, ramenant ainsi les passions capitales à sept. La liste est définitivement fixée au quatrième concile du Latran en 1215 et consignée par Thomas d'Aquin au XIIIe siècle dans sa Somme théologique. La liste de « sept péchés capitaux » sera répandue par la Contre-Réforme (XVIe siècle).

Other Languages
català: Pecat capital
Deutsch: Todsünde
emiliàn e rumagnòl: Vìsi capitêl
magyar: Hét főbűn
Bahasa Indonesia: Tujuh dosa pokok
italiano: Vizi capitali
日本語: 七つの大罪
한국어: 칠죄종
Bahasa Melayu: Tujuh maha dosa
Nederlands: Hoofdzonde
norsk nynorsk: Dei sju dødssyndene
norsk bokmål: De syv dødssynder
português: Pecado capital
română: Păcat capital
srpskohrvatski / српскохрватски: Sedam smrtnih grehova
Simple English: Seven deadly sins
slovenščina: Sedem smrtnih grehov
српски / srpski: Sedam smrtnih grehova
Kiswahili: Mizizi ya dhambi
українська: Смертні гріхи
Tiếng Việt: Bảy mối tội đầu
中文: 七宗罪