Outcast (jeu vidéo)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Outcast.
Outcast
Image illustrative de l'article Outcast (jeu vidéo)

ÉditeurInfogrames (1999)
Bigben Interactive (2017)
DéveloppeurAppeal
ConcepteurYves Grolet
Yann Robert
Franck Sauer
MusiqueLennie Moore (avec l'Orchestre philharmonique de Moscou)

Date de sortie
GenreAction-aventure
Mode de jeuUn joueur
Plate-formeMicrosoft Windows, Playstation 4, Xbox One
Média2 CD-ROM, DVD, Blu-ray, téléchargement
LangueAllemand, anglais, français[1]
ContrôleClavier, souris, joystick

ÉvaluationELSPA : 15-17
ESRB : T ?
SELL : Pour tous publics
USK : 16 ?

Outcast est un jeu vidéo d'action-aventure développé par le studio belge Appeal et édité par Infogrames en 1999. Le joueur incarne Cutter Slade, un ancien SEAL américain, envoyé dans un monde parallèle avec trois scientifiques réparer une sonde dont les dysfonctionnements menacent de détruire la Terre.

Outcast est l'un des rares jeux à utiliser un moteur 3D basé sur la technologie voxel ; il n'utilise pas les systèmes d'accélération matérielle des cartes graphiques : tout est calculé par le processeur en utilisant au maximum le jeu d'instructions MMX. Les graphismes sont détaillés, mais la résolution maximale est limitée à 512 × 384.

À sa sortie, le jeu est salué pour ses qualités graphiques, musicales et narratives[2],[3]. Les ventes restent cependant modestes : sur son site, le concepteur Franck Sauer estime qu'environ 400 000 versions boite ont été vendues (dont 50 000 aux États-Unis).

En 2014, la société Fresh3D publie Outcast 1.1, une nouvelle version compilée à partir du code source d'origine débarrassé de plusieurs bugs et adapté pour une résolution maximale de 1920 × 1080 ; celle-ci est téléchargeable depuis le 18 décembre 2014 sur Steam, ou bien sur GOG.com[4].

Il a fait l'objet d'un remake sorti en 2017 intitulé Outcast : Second Contact.

Présentation

Synopsis

En 2007, le gouvernement américain lance une sonde destinée à prouver l'existence de mondes parallèles. L'expérience réussit et la sonde transmet les images d'un monde nouveau, Adelpha ; hélas, un être humanoïde se manifeste, fait feu sur la sonde et l'endommage, ce qui génère sur Terre un violent contrecoup énergétique donnant naissance à un trou noir qui menace de détruire la planète.

Les autorités ordonnent alors à Cutter Slade, un militaire des forces spéciales de la marine américaine, d'accompagner trois scientifiques chargés de réparer la sonde : William Kauffman et Anthony Xue sont les deux physiciens qui ont mis au point l'engin, et Marion Wolfe est une chercheuse en exobiologie qui devrait aider l'équipe à s'adapter à un environnement extraterrestre. Après un court briefing, Cutter Slade est envoyé vers Adelpha.

Le soldat se réveille dans une cabane en bois située dans une région glaciale appelée le Ranzaar ; il y est accueilli par le peuple d'Adelpha, les Talans, qui le considèrent comme une sorte de messie et l'appellent "Ulukaï". L'un d'entre eux, Zokrym, vient le voir et lui demande, au nom de tous les Talans d'Adelpha, d'accomplir les prédictions du prophète Kazar en retrouvant les cinq reliques sacrées (les Môns) qui permettront de chasser le tyran Fae Rhan. Cutter Slade se résout à accepter quand Zokrym lui promet de retrouver la sonde en échange de son aide ; il doit désormais sauver deux mondes, la Terre et Adepha.

« Ce sera une mission facile, Commander. Une simple opération de maintenance. Ça ne pourra que bien se passer. Bilan : j'aurai paumé mon équipage, je ne sais pas où est la sonde, les indigènes prennent mon équipement pour des bondieuseries, et je suis largué en plein ploucland avec juste un sac à dos, mon HK-P12, et trente cartouches. »

— Cutter Slade

Le monde d'Adelpha

Symbole d'Ulukaï.
Symbole d'Ulukaï.

Les habitants d'Adelpha s'appellent les Talans. Cutter Slade (Ulukaï) voyagera dans six des régions de la planète en empruntant des daokas, qui ressemblent aux portes des étoiles dans l'univers de Stargate.

  • Le Motazaar est une région de montagnes où les mineurs extraient l'hélidium qui alimente les armes des soldats de Fae Rhan ; le sol est devenu instable et de nombreux lacs de lave sont apparus.
  • L'Okaar est la région la plus boisée et la plus sauvage de la planète, et les mystères qui l'entourent alimentent de nombreuses légendes.
  • L'Okasankaar est une région d'îles marécageuses où les pêcheurs capturent l'essentiel des poissons qui nourrissent les habitants.
  • Le Ranzaar est un petit territoire où l'hiver est permanent ; c'est le dernier refuge des rebelles opposés au régime de Fae Rhan.
  • Le Shamazaar est le territoire où sont construits les quatre temples dévolus aux quatre divinités (les Yods) des Talans ; cette zone humide permet aux paysans de cultiver le Riss, qui constitue un aliment de base des Talans.
  • Le Talanzaar est un désert où se trouve la seule grande ville d'Adelpha, Okriana ; celle-ci constitue le cœur culturel et artisanal d'Adelpha, et sert de centre de commandement à Fae Rhan.