Oupouaout

Oupouaout
Divinité égyptienne
Statuette d'Oupouaout - Musée du Louvre
Statuette d'Oupouaout - Musée du Louvre
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Oup(y)-ouaout
Nom en hiéroglyphes
wp
N31
N31
N31
t E18
Translittération Hannig Wp-wȝ.wt
Représentation Canidé hybride du chacal et du chien sauvage, dressé, les pattes jointes, sur son pavois
Parèdre Oupet-ouaout
Culte
Région de culte Égypte antique
Temple(s) Assiout
Étiquette de jarre en ivoire représentant le pharaon Den abattant un ennemi de l' Égypte. Devant lui figure un grand pavois d'Oupouaout

Oup(y)-ouaout ou Oupouaout [1], dont le nom signifie « Celui qui ouvre les chemins », est, dans la mythologie égyptienne, le dieu tutélaire de la ville d' Assiout (Saout), capitale du XIIIe nome de Haute-Égypte. On le représente le plus souvent en tête des cortèges d'enseignes car en tant que dieu « éclaireur » il a pour fonction principale d'écarter symboliquement toute force hostile sur le chemin des processions royales ou divines.

Il est associé à la protection de la personne royale puis à celle de la « Terre Sacrée » de la ville sainte d'Abydos et donc aux dieux canidés gardiens des lieux Khenty-Imentiou et Anubis.

Son nom d'origine est vraisemblablement Sed(y) signifiant « Celui à la queue », caractéristique physique la plus remarquable de l'animal lui conférant sa silhouette particulière et aussi allusion à l'utilisation de la queue du canidé dans le costume de chasse aux époques préhistorique et prédynastique.

Iconographie

Oupouaout est figuré sous l'aspect d'un canidé dont les dernières études génétiques tendent à prouver qu'il s'agit d'un loup gris [2], [3]. Les anciens grecs hellénisèrent ainsi le nom d'Assiout en Lycopolis, « La ville du Loup ».

Le dieu présente les mêmes caractéristiques extérieures qu' Anubis mais est représenté debout sur ses pattes, alors qu' Anubis est plutôt figuré couché.

L'animal est donc dressé, les pattes jointes, sur son pavois constitué lui-même d'une planchette étayée par une traverse oblique reliée à un mât porté à bout de bras. Ce pavois est orné à l'avant d'un renflement épais (le shedshed) et/ou d'un uræus.

Sur certaines représentations ornant le cintre des stèles votives d' Abydos au Moyen Empire, Oupouaout est figuré couché sur son pavois, à l'instar d'Anubis.

Quant aux représentations anthropomorphes, elles sont beaucoup plus rares et postérieures aux premières dynasties. Le dieu y conserve presque toujours sa tête de canidé.

La personnalité d'Oupouaout est scindée en deux : un Oupouaout de la Haute-Égypte, un autre de la Basse-Égypte ; il est aussi de ce fait appelé « Ouvreur du Double pays » et représente l'unification de la Haute et Basse-Égypte.

Une parèdre lui est parfois adjointe, simple féminisation de son nom Oupet-ouaout : « Celle qui ouvre les chemins ». Elle ne joue aucun rôle significatif en dehors de celui, nécessaire, du complément féminin du dieu.

Other Languages
Afrikaans: Wepwawet
العربية: وبواوت
مصرى: وبواوت
azərbaycanca: Upuaut
brezhoneg: Oupouaout
čeština: Vepuauet
Deutsch: Upuaut
Ελληνικά: Ουπουαούτ
English: Wepwawet
Esperanto: Upuaut
español: Upuaut
euskara: Upuat
فارسی: اوپوآوت
suomi: Wepwawet
magyar: Upuaut
Bahasa Indonesia: Wepwawet
italiano: Upuaut
한국어: 웨프와웨트
lietuvių: Vepvavetas
Nederlands: Wepwawet
polski: Wepwawet
română: Wepwawet
русский: Упуаут (бог)
sicilianu: Upuaut
srpskohrvatski / српскохрватски: Uapuat
Simple English: Wepwawet
slovenčina: Vepuauet
svenska: Upuaut
українська: Упуаут
اردو: ویپواوت