Orson Scott Card

Orson Scott Card, né le à Richland dans l' État de Washington, est un écrivain de science-fiction américain s'étant notamment illustré dans le genre de la fantasy.

Il reçut les prix Hugo et Nebula deux années consécutives, au titre de son Cycle d'Ender, ce qui constitue une première dans l'histoire de la science-fiction.

Biographie

Né dans l' État de Washington aux États-Unis, il a été missionnaire au Brésil. Il est membre de l' Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours ( mormons) et enseigne actuellement à Salt Lake City.

En 1977, il publie une première nouvelle, pour laquelle il obtient le prix John Wood Campbell du meilleur nouvel écrivain de science-fiction. En 1979, il publie son premier roman, Une planète nommée trahison.

En 1985, il publie La Stratégie Ender, récompensé à la fois par le prix Hugo du meilleur roman et par le prix Nebula du meilleur roman. La suite de ce roman, La Voix des morts, reçoit à nouveau le prix Hugo et le prix Nebula, une première dans l'histoire de la science-fiction.

Au cours des années 1990, il participe à la réalisation de plusieurs jeux vidéo chez LucasArts comme Loom, The Dig ou The Secret of Monkey Island.

Malgré le succès du cycle d'Ender, cet auteur est plutôt orienté vers la fantasy.

En 2005, il scénarise deux mini-séries de comics Ultimate Iron Man pour Marvel Comics dessinées par Adam Kubert et Pasqual Ferry.

Il est le père d'un enfant handicapé, ce qui a accentué sa tendance à l'empathie, et son souci des points de vue dans son écriture [Quoi ?].

Il est opposé à certaines revendications des homosexuels. En 1990, il a publié un essai où il parle de l' homosexualité comme d'un péché. Il a plus tard tenté de prendre de la distance avec ce texte en expliquant qu'il s'adressait à des mormons et que les mentalités de l'époque étaient en accord avec ce texte. Il dénonce également l'instrumentalisation du mot homophobie par les activistes LGBT : « Dans la très grande majorité des cas où j'ai vu le (terme) homophobie utilisé, néanmoins, il a été utilisé non pour décrire l'état pathologique, mais plutôt comme un vilain mot à jeter à quelqu'un qui ne va pas dans le sens de l'agenda politique ou de l'auto-histoire de différents courants activistes de la communauté homosexuelle américaine. » [1]. Le 3 mai 2012, il a écrit un article pour le site Rhino Times où il explique son opposition au mariage homosexuel [2]. L'annonce de l’éditeur de comics DC d'embaucher Orson Scott Card pour scénariser une nouvelle série Adventures of Superman a déclenché de nombreuses réactions hostiles parmi les activistes LGBT [3], notamment une pétition sur le site internet militant LGBT AllOut.org [4]. DC s'est défendu en déclarant respecter la liberté d'expression de ses employés.

Other Languages