Organisation de coopération et de développement économiques

Organisation de coopération et de développement économiques
  •      États fondateurs ( 1961)
  •      Autres États membres

Devise : « Des politiques meilleures pour une vie meilleure »

Création  : OECE
 : OCDE
Siège Drapeau de la France Château de la Muette ( Paris)
Coordonnées 48° 51′ 43″ N, 2° 16′ 11″ E
Langue Français et anglais
Membres 35 pays
Secrétaire général Drapeau du Mexique José Ángel Gurría
Site web www.oecd.org

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Organisation de coopération et de développement économiques

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Organisation de coopération et de développement économiques

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE, en anglais Organisation for Economic Co-operation and Development, OECD) est une organisation internationale d’ études économiques, dont les pays membres — des pays développés pour la plupart — ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. Elle joue essentiellement un rôle d’assemblée consultative [1].

L’OCDE a succédé à l’ Organisation européenne de coopération économique (OECE) issue du plan Marshall et de la Conférence des Seize (Conférence de coopération économique européenne) qui a existé de 1948 à 1960. Son but était l'établissement d'une organisation permanente chargée en premier lieu d'assurer la mise en œuvre du programme de relèvement commun (le plan Marshall), et, en particulier, d'en superviser la répartition [2].

En 2010, l’OCDE compte 35 pays membres, regroupe plusieurs centaines d’experts dans ses centres de recherche à Paris (le siège est au château de la Muette) et publie fréquemment des études économiques — analyses, prévisions et recommandations de politique économique — et des statistiques, principalement concernant ses pays membres.

Histoire

Fondée en 1948 pour mettre en place le plan Marshall, l’ Organisation européenne de coopération économique (OECE) voit son rôle économique diminuer lorsque celui-ci arrive à son terme, en 1952. L'OCDE qui lui succède en 1961 se tourne vers les études économiques et s'élargit au-delà de la dimension européenne, en ajoutant aux 18 membres européens, les États-Unis, le Canada, puis le Japon en 1964 [3].

En plus de l’approfondissement de sa structure interne, l’OCDE a progressivement créé différentes agences rattachées : le Comité d’Aide au Développement de l’OCDE (CAD, 1961), l'Agence pour l’énergie nucléaire (AEN, 1972), l' Agence internationale de l'énergie (AIE, en 1974, à la suite du premier choc pétrolier), le Groupe d'action financière sur le blanchiment des capitaux (GAFI, 1989). Par ailleurs, le Centre de Développement de l’OCDE [4] assure l’interface entre l’OCDE et les pays en développement depuis 1962.

Other Languages
Afrikaans: OESO
Boarisch: OECD
dansk: OECD
Zazaki: OECD
suomi: OECD
føroyskt: OECD
Interlingue: OCDE
Basa Jawa: OECD
srpskohrvatski / српскохрватски: Organizacija za ekonomsku saradnju i razvoj
shqip: OECD
svenska: OECD
Türkçe: OECD
Bân-lâm-gú: OECD