Oie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir OIE et Oie (homonymie).
Oie
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Oie » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après
Anser anser

Taxons concernés

Oie /wa/ est un nom vernaculaire ambigu en français. Les oies forment un groupe d' oiseaux appartenant à la famille des anatidés parmi laquelle on trouve aussi les cygnes et les canards. Le terme « oie » ne désigne pas spécifiquement les espèces du genre Anser, ni même les espèces de la sous-famille des Anserinae. Ainsi on qualifie volontiers les Anserinae, que ce soit les bernaches et les céréopses, d'oies mais aussi les ouettes regroupées au sein des Tadorninae. Ce sont des oiseaux aquatiques assez grands, apparentés aux canards (plus petits) et aux cygnes (plus grands). On distingue aussi les oies sauvages et les oies domestiques. Les oies cacardent.

La plupart des espèces d' Europe, d' Asie et d' Amérique du Nord sont migratrices à l'état sauvage. Les différentes espèces d'oies sont principalement végétariennes, quelques espèces peuvent même nuire aux agriculteurs en pâturant leurs champs.

Les petits s'appellent des oisons. Le terme jars ne s'applique qu'aux mâles des oies domestiques.

Plusieurs espèces d'oies ont été domestiquées. L' Oie cendrée (Anser anser) est à l'origine des races européennes, mais en Asie l' Oie cygnoïde (Anser cygnoides) possède une histoire tout aussi longue. Les races d'oies domestiques sont donc issues de ces deux espèces indépendamment ou de leurs hybrides qui ne sont pas stériles.

Étymologie

Le substantif féminin [1], [2], [3], [4] « oie » ( prononcé [wa] ou [wɑ] [2]) est une réfection [2], d'après oiseau [1], [2], [5], de l' ancien français [2], [5] oe, oue (« oie »), lui-même emprunté [1], par l'intermédiaire [1] du latin tardif [2], [3] puis médiéval [1] auca [1], [2], [3], [4], [5] (« oiseau » [6], en particulier « oiseau de basse-cour » [5] puis « oie » [6]), du latin [1] classique [4] avis [1], [2], [3], [4], [5] (« oiseau » [7]). Auca serait une contraction [2] d'un *avica, dérivé de avis [2], [3]. La forme oie est régionale, la forme normale en ancien français étant oue [8] (cf. Rue aux Ours, à Paris, réfection, par fausse étymologie, de la Rue aux Oues, c'est-à-dire, la « Rue des Oies ») [9].

Le latin auca se retrouve dans d'autres langues romanes que le français : l' occitan (auca), le catalan (oca), l' italien (oca).

En revanche, l'ensemble des dénominations des langues indo-européennes dont le latin classique ( Anser) dérive d'un terme indo-européen originel spécifique *ghans (que l'on retrouve dans le sanskrit Hamsa).

Other Languages
Ænglisc: Gōs
العربية: إوزة
ܐܪܡܝܐ: ܘܙܐ
brezhoneg: Gwaz (evn)
català: Oca
Ελληνικά: Χήνα
español: Ganso
føroyskt: Gás
galego: Ganso
Avañe'ẽ: Guarimbe
Kreyòl ayisyen: Zwa
Iñupiak: Niġliq
Ido: Ganso
íslenska: Gæs
italiano: Oca
日本語:
Ligure: Òca
मराठी: राजहंस
Nedersaksies: Gaanze
Nederlands: Ganzen
norsk nynorsk: Gås
occitan: Auca
Deitsch: Gans
português: Ganso
sardu: Oca
sicilianu: Oca
chiShona: Gusi
удмурт: Ӟазег
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: غاز
Winaray: Gangsa
粵語: