Occitan

Page d'aide sur les redirections « Oc » redirige ici. Pour les autres significations, voir OC.

Occitan
occitan, lenga d’òc
PaysFrance, Italie, Espagne, Monaco[1],[2]
RégionOccitanie, incluse dans tout ou partie des régions administratives[pas clair] : Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Calabre (Guardia Piemontese), Catalogne (Val d’Aran), Centre-Val de Loire, Occitanie, Ligurie, Principauté de Monaco (État souverain), Piémont (Vallées occitanes), Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Nombre de locuteursDe 0,22 à 12 millions selon les sources.
La majorité des estimations oscillent entre 1 et 4 millions[3],[4].


Classée 46e (sur les 563 langues de plus de 500 000 locuteurs) par le baromètre Calvet mesurant le poids des langues du monde en 2012[5].


Usage en forte baisse en France depuis la première moitié du XXe siècle[6].
Ralentissement de la baisse de la transmission inter-générationnelle, voire stabilisation depuis 1945 en France[7].

Nom des locuteursoccitanophones
Typologieaccentuelle, flexionnelle,
SVO + VSO
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielleCatalogne Catalogne en Espagne[8]

Drapeau de l'Italie Italie[9]
109 communes ont déclaré leur appartenance à la minorité occitane.

GECT Pyrénées-Méditerranée

(Eurorégion)
Drapeau de l'Espagne Espagne,
Drapeau de la France France

Communauté de travail des Pyrénées[10],[11]
Drapeau d'Andorre Andorre,
Drapeau de l'Espagne Espagne,
Drapeau de la France France

Communauté d'agglomération du Pays Basque[12]

Régi parNorme classique
Conselh de la Lenga Occitana (CLO)
Fondé en 1996
Acadèmia Occitana (Consistòri del Gai Saber)
Scission du CLO en 2009.
Congrès Permanent de la Lenga Occitana (oc)
Créé le 16 décembre 2011 avec le soutien des pouvoirs publics français.[13]
Institut d'Estudis Aranesi - Acadèmia aranesa dera lengua occitana (IEA) (oc)
Adaptation normative propre à l'aranais.[14],[15]

Norme mistralienne
Félibrige Fondé en 1854.
Counsèu de l'Escri Mistralen (CEO)

Norme bonnaudienne
Cercle Terre d'Auvergne
Uniquement pour l'auvergnat.
Codes de langue
ISO 639-1oc
ISO 639-2oci
ISO 639-3oci
Étenduelangue individuelle
Typelangue vivante
IETFoc
Linguasphère51-AAA-f, 51-AAA-g
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français, voir d'autres dialectes et graphies de l'occitan)

Languedocien, norme classique
Article un (1)

Totes los èssers umans naisson liures e egals en dignitat e en dreches. Son dotats de rason e de consciéncia e se devon comportar los unes amb los autres dins un esperit de fraternitat.
Extension contemporaine de la langue occitane.
Officialité de l’occitan en Europe.
  •      Langue officielle
  •      Sans reconnaissance officielle ou reconnaissance limitée.
  • L’occitan ou langue d’oc[16] (en occitan : occitan Ltspkr.png, lenga d'òc Ltspkr.png ou óucitan, lengo d’o) est une langue romane[17] parlée dans le tiers sud de la France, les Vallées occitanes et Guardia Piemontese en Italie, le Val d'Aran en Espagne et à Monaco[1]. L'aire linguistique et culturelle de l'occitan est appelée l’Occitanie ou Pays d'Oc. Les estimations du nombre de locuteurs d'occitan sont extrêmement divergentes selon les sources, toutefois l’occitan ressort comme la langue régionale la plus parlée en France[18].

    L’occitan fut très tôt, dès le Moyen Âge classique, une langue administrative et juridique concurrente du latin[19]. La langue occitane est connue pour sa riche littérature à partir du e siècle, époque où les troubadours vont commencer à la rendre illustre dans toutes les cours d'Europe. Dès le e siècle, l’occitan est utilisé comme langue scientifique[20] (traités de médecine, de chirurgie, d’arithmétique...[21]). Elle fut aussi une langue utilisée pour les échanges commerciaux internationaux[22],[23].

    L'occitan est à l’origine d’une importante production culturelle[24] et d'une littérature qui s’étend de façon ininterrompue sur plus de mille ans depuis les trobairitz et troubadours jusqu'à aujourd'hui, couvrant un grand nombre de genres littéraires (romans en vers ou en prose, arts poétiques -Las razos de trobar, Las leys d’amor…-, théâtre baroque, livret d’opéra, roman philosophique, chroniques, biographies des troubadours -les vidas-, vies de saints, textes épiques -la Chanson de la Croisade notamment-, grammaires…). Un des points culminants de l'histoire littéraire de l'occitan a été l'attribution du prix Nobel de littérature à Frédéric Mistral en 1904. Depuis le XIXe siècle elle est, sur le plan international, un sujet d'études académiques assez répandu. L'occitan peut être considéré comme une des grandes langues de culture de l'Europe[25],[26],[27],[28],[29],[30].

    Au cours de son histoire, l'occitan a connu différentes appellations générales, notamment provençal[31],[32], limousin, gascon, catalan, languedocien, roman[33].

    Dans l’approche sociolinguistique, il existe des interprétations différentes concernant le glossonyme occitan : d'un côté l’existence de langues d'oc structurellement proches, de l’autre une unité linguistique formée par l'ensemble des dialectes de la langue occitane [34],[35]. Quel que soit le point de vue adopté, tous reconnaissent que les différents locuteurs de l’occitan partagent de nombreux traits communs qui permettent une compréhension mutuelle.

    Les appellations d’anciennes provinces ont servi à désigner des variantes de l’occitan, bien que les aires géographiques ne correspondent qu’approximativement[36]. Leur délimitation géographique et leur caractérisation peuvent varier selon les auteurs : l’auvergnat, le dauphinois, le gascon, le languedocien (séparé parfois du guyennais au nord), le limousin, le provençal[37]. L'inclusion ou l'exclusion du catalan et du gascon dans l'occitan sont débattues.

    L'occitan présente une certaine variabilité. Chaque auteur moderne adapte plus ou moins un système graphique[38] et littéraire[39]. La graphie classique de l’occitan est la seule à être utilisée sur l’ensemble de l’espace occitan[40].

    Il n’existe plus de langue occitane standard depuis le e siècle[41]. L’occitan a été la première langue romane en voie de standardisation[42],[43],[44],[45], notamment grâce à la koinè littéraire occitane. C'était une forme supradialectale de l’occitan qui n’a pas survécu pour des raisons politiques et historiques. Par la suite, plusieurs formes dialectales ont connu des destinées prestigieuses mais aucune n’a réussi à supplanter les autres. À partir du e siècle, il y a eu des tentatives non abouties de créer un occitan standard à partir d'un des dialectes de l'occitan[46]. À l'heure actuelle, plusieurs standards régionaux sont à un stade avancé d'élaboration[47]. Dans une vision pluricentrique de la langue, une convergence de ces standards régionaux pourrait aboutir à un occitan général standard[47].

    Langue d'écrits officiels en Occitanie et dans des régions voisines[48],[49] parfois jusqu’à l’époque contemporaine, elle fut remplacée progressivement par le français, l'espagnol ou l’italien. Le recul de l’écrit officiel[50] a précédé celui de l’usage oral, lié à une politique de dévalorisation[51] et de répression[52], qui met la langue en danger d’extinction[53],[54].

    Comme toutes les langues, l'occitan est composé de dialectes[38]. La négation de l'existence de la langue occitane par la mise en avant systématique de son caractère dialectal, et l'utilisation du terme équivoque de patois, ont conduit les occitans à avoir honte de parler leur langue. Ce phénomène est appelé de manière populaire « la vergonha », et de manière scientifique schizoglossie (en)[55]. Encore aujourd'hui, de nombreux locuteurs naturels considèrent qu'ils ne parlent pas le bon occitan ou que l'occitan n'est pas une langue[56],[57],[58].

    Toutefois, la situation de l'occitan est en train de changer tant du point de vue de sa reconnaissance par les autorités que de la revalorisation de la langue par les populations[59]. En France, depuis 2008, la constitution indique que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ». Plusieurs collectivités locales ont développé des mesures en faveur de la langue[60],[61],[62]. Depuis 1999, l'occitan fait partie des langues protégées par la loi sur les minorités linguistiques en Italie. L'occitan est officiel depuis 1990 dans le Val d'Aran (Espagne), statut qui a été étendu à toute la communauté autonome de Catalogne en 2006, puis renforcé par une loi catalane en 2010[63]. À partir des années 2000, des revendications pour l'occitan sont portées auprès d'instances internationales (CIO, UNESCO, Union européenne, …). En novembre 2014, l'occitan devient une des langues officielles de l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée[64],[65].

    Sommaire

    Other Languages
    адыгабзэ: Окситаныбзэ
    Afrikaans: Oksitaans
    Akan: Occitan
    አማርኛ: ኦክሲታንኛ
    aragonés: Idioma occitán
    asturianu: Idioma occitanu
    azərbaycanca: Oksitan dili
    башҡортса: Окситан теле
    žemaitėška: Uoksėtanu kalba
    беларуская: Аксітанская мова
    беларуская (тарашкевіца)‎: Аксытанская мова
    български: Окситански език
    brezhoneg: Okitaneg
    català: Occità
    Cebuano: Inutsitan
    qırımtatarca: Oksitan tili
    čeština: Okcitánština
    Cymraeg: Ocsitaneg
    Zazaki: Oksitanki
    dolnoserbski: Okcitanšćina
    emiliàn e rumagnòl: Ucitàn
    Esperanto: Okcitana lingvo
    español: Idioma occitano
    euskara: Okzitaniera
    estremeñu: Luenga ocitana
    suomi: Oksitaani
    arpetan: Occitan
    Nordfriisk: Oksitaans spriak
    Frysk: Oksitaansk
    Gàidhlig: Ogsatanais
    Avañe'ẽ: Occitáno ñe'ẽ
    客家語/Hak-kâ-ngî: Occitan-ngî
    עברית: אוקסיטנית
    Fiji Hindi: Occitan language
    hornjoserbsce: Okcitanšćina
    Հայերեն: Օքսիտաներեն
    interlingua: Lingua occitan
    Bahasa Indonesia: Bahasa Oksitan
    íslenska: Oksítanska
    italiano: Lingua occitana
    日本語: オック語
    Basa Jawa: Basa Ositania
    Qaraqalpaqsha: Oksitan tili
    Taqbaylit: Tuksitant
    Kongo: Kiunsita
    한국어: 오크어
    kernowek: Oksitanek
    Lingua Franca Nova: Ositan (lingua)
    Limburgs: Occitaans
    lumbaart: Ucitan
    lingála: Liosita
    lietuvių: Oksitanų kalba
    олык марий: Окситан йылме
    македонски: Окситански јазик
    മലയാളം: ഒസിറ്റാൻ
    Bahasa Melayu: Bahasa Occitan
    Dorerin Naoero: Dorerin Occitan
    Plattdüütsch: Okzitaansche Spraak
    Nederlands: Occitaans
    norsk nynorsk: Oksitansk
    norsk: Oksitansk
    Novial: Oksitanum
    Nouormand: Occitan
    occitan: Occitan
    Papiamentu: Occitano
    Norfuk / Pitkern: Occitan
    Piemontèis: Lenga ossitan-a
    پنجابی: اوکیٹان
    português: Língua occitana
    Runa Simi: Uqsitan simi
    rumantsch: Lingua occitana
    română: Limba occitană
    sicilianu: Lingua occitana
    davvisámegiella: Oksitánagiella
    srpskohrvatski / српскохрватски: Oksitanski jezik
    Simple English: Occitan language
    slovenčina: Okcitánčina
    slovenščina: Okcitanščina
    српски / srpski: Окситански језик
    Seeltersk: Oksitoansk
    Basa Sunda: Basa Occitan
    svenska: Occitanska
    Kiswahili: Kioksitania
    தமிழ்: ஆக்சிதம்
    Türkçe: Oksitanca
    татарча/tatarça: Окситан теле
    reo tahiti: Reo Otitānia
    удмурт: Окситан кыл
    українська: Окситанська мова
    oʻzbekcha/ўзбекча: Oksitan tili
    vepsän kel’: Oksitanan kel'
    Tiếng Việt: Tiếng Occitan
    West-Vlams: Occitaans
    Volapük: Loxitänapük
    walon: Occitan
    吴语: 奥克语
    მარგალური: ოქსიტანური ნინა
    ייִדיש: אקציטאניש
    Yorùbá: Èdè Occitani
    中文: 奥克语
    Bân-lâm-gú: Occitan-gí
    粵語: 奧克文
    isiZulu: IsiOsithani