Objet volant non identifié

Page d'aide sur les redirections « OVNI » redirige ici. Pour les autres significations, voir OVNI (homonymie) et UFO.
Une des photos prises par George Stock à Passaic dans le New Jersey (États-Unis) le est censée montrer un ovni [1].

Un objet volant non identifié, généralement désigné sous l' acronyme ovni [2], désigne un phénomène aérien qu'un ou plusieurs témoins affirment avoir observé sans avoir pu l'identifier, ou encore une trace qui peut avoir été enregistrée par différents types de capteurs ( caméra vidéo, appareil photo, radar, etc.) mais dont on ne connaît pas l'origine ou la nature exacte.

Le sigle anglais UFO (unidentified flying object) fournit la racine du mot « ufologue », personne étudiant le phénomène ovni. La discipline qui en découle est l' ufologie. Le « soucoupiste » désigne un amateur qui croit au phénomène ovni par opposition aux ufologues qui défendent une approche scientifique et rigoureuse [3]. Les ovnis sont parfois désignés sous l'acronyme MOC, « mystérieux objet céleste » [4].

Selon l'astronome J. Allen Hynek, des dizaines de milliers de témoignages ont été relevés à travers le monde [5].

Dans la culture populaire, le terme ovni est généralement utilisé pour désigner un vaisseau spatial extraterrestre hypothétique, soucoupe volante étant aussi un terme régulièrement utilisé, ou plus rarement disque volant [6].

Les premières observations

« Fusée fantôme » photographiée le 9 juillet 1946 en Suède.

Fusées et chasseurs fantômes

Les premières observations modernes d'aéronefs non identifiés datent de la Seconde Guerre mondiale : des pilotes observent des chasseurs fantômes (foo fighters, « chasseurs fantômes », ou kraut-bolids, « bolides de Boches ») [7].

En 1946, les médias font état de plus de 2 000 témoignages d'aéronefs non identifiés principalement dans les pays scandinaves, mais aussi en France, au Portugal, en Italie et en Grèce. Ces aéronefs sont baptisés fusées fantômes  (en) car les gens croient que ces objets mystérieux émanent du Centre de recherches de l'armée de Peenemünde  (en) et sont des essais russes de nouveaux prototypes de fusées V1 ou V2 prises aux Allemands dans le but d'intimider l'Europe de l'Ouest [8].

Mais ces appellations sont rapidement détrônées par celle des soucoupes volantes à la suite du témoignage médiatisé d'un homme d'affaires américain, Kenneth Arnold, qui mobilise l'attention de la presse mondiale en 1947.

L'observation de Kenneth Arnold

Rapport de Kenneth Arnold envoyé aux forces aériennes de l'armée des États-Unis le 12 juillet 1947, avec des croquis des objets en forme de galets plats.

Le 26 juin 1947, Kenneth Arnold, pilote américain, raconte sur les ondes de KWRC (une radio de Pendleton, dans l'Oregon) l'observation qu'il a faite quarante-huit heures plus tôt alors qu'il volait dans son avion privé près du mont Rainier, dans l'État de Washington [9]. Il rapporte avoir vu le 24 juin, sans pouvoir les identifier, neuf objets en forme de galets plats, très brillants et très rapides, volant en direction du Mont Adams depuis le Mont Rainier. Il estime leur longueur entre douze et quinze mètres et leur vitesse à au moins 1 800 km/h. Ils volaient, déclare Arnold, « comme des oies, formant une chaîne en diagonale comme s’ils étaient attachés l'un à l'autre, en un mouvement sautillant, analogue à celui d'une soucoupe ricochant sur l'eau » [10].

Bien qu'Arnold ait parlé de soucoupe pour décrire les déplacements de ces objets non identifiés et non leur forme, la presse relatera qu'ils ressemblaient à des « soucoupes volantes » (flying saucers), terme qui restera définitivement associé aux ovnis. Une autre comparaison à une « assiette à tarte » (pie-plate) coupée en son milieu avec un triangle convexe à l'arrière [11] lui vaudra également d'être la risée des médias et du public.

Le mercredi 25 juin 1947, une dépêche de l'Associated Press rédigée par Bill Bequette aura une influence considérable sur la suite des événements car l'estimation des distances et donc des vitesses (Arnold calcule la vitesse en estimant l'aplomb des objets et la distance qu'ils parcourent mais mesure le temps nécessaire pour passer d'un point estimé à un autre) paraît supérieure à celle des engins de l'époque [12].

Cette première apparition d'ovni eut un retentissement considérable et vit se déplacer sur les lieux non seulement une foule de curieux mais aussi des journalistes, des agents du FBI et du renseignement militaire. Selon le sociologue Pierre Lagrange, c'est dans ces circonstances que les soucoupes volantes furent inventées [13]. L'affaire Arnold enclencha une controverse parascientifique considérable à telle enseigne que l'on va soupçonner l'existence de prototypes secrets, américains ou russes, ou que des extraterrestres visitent la Terre [14].

Other Languages
العربية: طبق طائر
azərbaycanca: Uçan naməlum obyekt
žemaitėška: NSO
български: НЛО
brezhoneg: Nijell dianavez
bosanski: NLO
čeština: UFO
kaszëbsczi: Maniewid
Deutsch: UFO
Ελληνικά: ΑΤΙΑ
Esperanto: Nifo
español: Ovni
eesti: UFO
suomi: Ufo
Gaeilge: Úfó
galego: Ovni
hrvatski: NLO
magyar: UFO
Bahasa Indonesia: Benda Terbang Aneh
italiano: UFO
lumbaart: UFO
македонски: НЛО
Bahasa Melayu: Piring terbang
norsk nynorsk: UFO
ଓଡ଼ିଆ: ୟୂ ଏଫ ଓ
polski: UFO
srpskohrvatski / српскохрватски: NLO
slovenčina: UFO
shqip: UFO
Tagalog: UFO
Türkçe: UFO
oʻzbekcha/ўзбекча: NUJ
文言: 星槎