Notation bra-ket

La notation bra-ket[1] a été introduite par Paul Dirac en 1939[2] (on l'appelle aussi formalisme de Dirac[1]) pour faciliter l’écriture des équations de la mécanique quantique, mais aussi pour souligner l’aspect vectoriel de l’objet représentant un état quantique.

Le nom provient d'un jeu de mots avec le terme anglais bracket qui signifie « crochet de parenthèse », en l'occurrence «  » et «  » qui avec l'adjonction d'une barre verticale «  » sont respectivement appelés « bra » et « ket ». Cette notation est depuis reprise dans l’étude mathématique de l’algèbre des opérateurs, dont le champ d’application est plus large.

Other Languages