Nom propre

Ne doit pas être confondu avec Nom propre (philosophie).


En grammaire, on entend par nom propre une sous-catégorie de noms, s'opposant au nom commun.

  • Un nom commun est un nom de substance non distincte de l'espèce (animée ou inanimée) à laquelle elle appartient. Il est pourvu d'une signification générale et d'une définition objective : un fleuve, un pays, une ville, une personne, un animal, un peuple, un dieu, un objet, un monument, une chanson, un roman, un film, une invention, un arbre…
  • Un nom propre au contraire, désigne toute substance distincte de l'espèce à laquelle elle appartient. Il ne possède en conséquence aucune définition spécifique, sinon référentielle, et n'a de signification qu'en contexte, subjective, ou par des éléments de sa composition : Paris, Jules César, Louis XIV, Samson, Médor, Andersen, Apollon, Dieu, Au clair de la lune…

L'étude de l' étymologie, de la formation et de l'usage des noms propres, à travers les langues et les sociétés, est l' onomastique.

Différentes variétés de noms propres

Un nom propre appartient donc « en propre » à un référent déterminé (une personne, un animal ou une chose), que ce référent, réel ou imaginaire, existe naturellement (un élément géographique par exemple) ou qu'il soit artificiellement créé par l'homme (une œuvre d'art, une œuvre littéraire, etc.).

Chaque fois qu'on est en présence d'un choix individuel, il existe nécessairement une part d'arbitraire dans l'attribution d'un nom propre. Par exemple, en tant que propriétaire d'un chat, je peux donner à celui-ci le nom que je veux. Je peux choisir un nom dans la réserve des noms propres (Minet, Raminagrobis, Arthur, Lucienne, Jacques-Alexandre, Napoléon…) ; je peux en inventer un (Boubou…) ; je peux utiliser un nom commun ou un mot quelconque (Liseron, Bravo, Tabouret, Guimauve…). Si je demande à mon voisin de bien vouloir « nourrir le chat pendant mon absence », mon voisin peut légitimement penser que « le chat » est un nom commun désignant mon animal de compagnie. Mais si j'ai décidé d'appeler celui-ci « Le Chat », ce syntagme, au moyen d'une antonomase du nom commun, devient nom propre par ma seule volonté. Lorsque l'attribution n'est plus individuelle mais collective, on est en présence d'un véritable usage linguistique qu'il s'agit à présent de préciser.

Other Languages
Afrikaans: Eienaam
العربية: اسم علم
brezhoneg: Anv divoutin
català: Nom propi
čeština: Vlastní jméno
dansk: Egennavn
Deutsch: Eigenname
English: Proper noun
Esperanto: Propra nomo
español: Nombre propio
eesti: Pärisnimi
euskara: Izen propio
فارسی: اسم خاص
suomi: Erisnimi
magyar: Tulajdonnév
Bahasa Indonesia: Nama diri
íslenska: Sérnafn
italiano: Nome proprio
日本語: 固有名詞
latviešu: Īpašvārds
Plattdüütsch: Egennaam
Nederlands: Eigennaam
português: Nome próprio
саха тыла: Анал аат
Simple English: Proper noun
slovenčina: Vlastné meno
slovenščina: Lastno ime
Kiswahili: Nomino za pekee
Türkçe: Özel isim
татарча/tatarça: Ялгызлык исем
українська: Власні назви
walon: No prôpe
Bân-lâm-gú: Choan-iú bêng-sû