Nolwenn Leroy

Nolwenn Leroy
Description de cette image, également commentée ci-après
Nolwenn Leroy au concert pour l'égalité de SOS Racisme, le 14 juillet 2011.
Informations générales
SurnomNolwenn Leroy
Nom de naissanceNolwenn Le Magueresse
Naissance (35 ans)
Saint-Renan, Finistère, France
Activité principaleAuteure-compositrice-interprète, multi-instrumentiste
Activités annexesComédienne (doublage)
Genre musicalPop, chanson française, folk, musique celtique, chanson bretonne
InstrumentsHarpe celtique, piano, tin whistle, violon, voix
Années activesDepuis 2002
LabelsMercury, Universal
InfluencesAlan Stivell, Kate Bush[1]
Site officielnolwenn.org

Nolwenn Leroy, de son vrai nom Nolwenn Le Magueresse, est une auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste française, née le à Saint-Renan (Finistère).

De formation classique, elle remporte la deuxième saison de Star Academy le 21 décembre 2002. Elle a depuis publié six albums studio, deux albums live, et classé deux singles (Cassé et Nolwenn Ohwo !) à la première place du Top 50. Outre la Belgique et la Suisse, elle s'est également exportée et classée en Allemagne, aux États-Unis et en Corée du Sud. Elle a vendu près de 3 millions de disques[2].

Marraine de la Fondation Abbé-Pierre et membre des Enfoirés depuis 2006, elle a soutenu par la suite plusieurs autres associations caritatives. En janvier 2015, Nolwenn Leroy est classée 17e du Top 50 des personnalités préférées des Français publié par Le Journal du dimanche[3].

Biographie

Enfance et adolescence

Originaire de Bretagne, Nolwenn[n 1] est la fille de l'ancien footballeur professionnel Jean-Luc Le Magueresse, et de Muriel Leroy, nièce du réalisateur Serge Leroy. Elle vit ses premières années entre la Bretagne, notamment Kersaint-Plabennec et Guingamp, l'Île-de-France et le Nord-Pas-de-Calais, au gré des déménagements familiaux. À l'âge de onze ans, après le divorce de ses parents, elle part vivre avec sa mère et sa sœur Kay à Saint-Yorre (Allier)[4]. Elle suit alors sa scolarité au collège des Célestins à Vichy et apprend le violon, le solfège et chante en chorale (elle joue également du piano et de la harpe)[5]. À treize ans, elle remporte le concours « Les écoles du désert » organisé par les hypermarchés Cora, et part en mission humanitaire au Mali pendant dix jours, entre Gao et Tombouctou.

En juillet 1998, elle part un an à Hamilton dans l'Ohio, grâce au programme d'échanges internationaux du Rotary Club qui lui permet de parler couramment l’anglais[6]. À son retour, elle décide de suivre des cours de chant lyrique au Conservatoire de Vichy, afin de se perfectionner.

En 2001, elle s’inscrit à la faculté de droit de Clermont-Ferrand, en droit anglo-américain, dans l’idée de se destiner à une carrière diplomatique à l'ONU ou au sein d'une ONG, au cas où elle n'arriverait pas à devenir chanteuse[7].

Carrière

Débuts et Star Academy (2002)

Visionnant l'émission télévisée Star Academy, elle est fascinée par la professeur de chant Armande Altaï[4], et décide de s’inscrire dans sa classe. Pendant plus de six mois, elle suit ses cours de chant à Paris. Elle est ensuite sélectionnée pour participer à la deuxième saison de Star Academy, mais elle est également choisie pour interpréter le rôle de Scarlett O'Hara dans la comédie musicale Autant en emporte le vent de Gérard Presgurvic[8],[9]. Elle choisit finalement la Star Academy qu'elle remportera le 21 décembre 2002 face à Houcine, devant plus de 11,5 millions de téléspectateurs[10]. Cette expérience est l'occasion pour elle de réaliser des duos avec notamment Lionel Ritchie, Laurent Voulzy, Roch Voisine, Garou, Lara Fabian, Isabelle Boulay, Vanessa Carlton, Laura Pausini, Umberto Tozzi, Calogero, De Palmas, Bruel et Fiori. Trois mois plus tard, elle participe à l'Eurobest, où elle terminera en deuxième position, et à la tournée de Star Academy (90 dates). Jusque-là connue du public sous son seul prénom, elle prend, pour éviter la confusion avec la chanteuse Nolwen, le nom de scène de Nolwenn Leroy, utilisant le nom de famille de sa mère[11].

Nolwenn (2003-2004)

Nolwenn Leroy aux Francofolies de Spa en 2010.

Le , paraît son premier album, Nolwenn, auquel participent, entre autres, Pascal Obispo, Lara Fabian, Laurent Voulzy, Lionel Florence et Daniel Lavoie. L'album se classe no 1 à sa sortie et se vend à plus de 600 000 exemplaires[12], grâce notamment aux extraits Cassé (no 1 du Top Singles)[13], Une femme cachée, Suivre une étoile et Inévitablement. En 2004, elle décroche le NRJ Music Awards de la Révélation francophone et entame une tournée en France, en Belgique et en Suisse[14].

Histoires naturelles (2005-2008)

Son second album, Histoires naturelles, réalisé par Laurent Voulzy et Franck Eulry, sort le . Le premier extrait, Nolwenn Ohwo !, co-signé par Alain Souchon, Laurent Voulzy et Nolwenn elle-même, entre directement no 1 des ventes[13]. Pour la première fois, elle signe la moitié des textes de l'album (dont les singles Histoire naturelle et Mon ange) et installe un univers entre métaphysique, ésotérisme et rêverie. Elle reçoit un disque de platine pour plus de 400 000 copies vendues[15],[16]. Après une tournée de quatre mois dans les théâtres et Zéniths de France et de Belgique, dont quelques jours à l'Olympia ainsi que plusieurs festivals, elle publie le 27 octobre 2007 son premier album live, Histoires Naturelles Tour, pour lequel elle reçoit un DVD d'or et un disque d'argent.

Le Cheshire Cat et moi (2009-2010)

Le , sort son troisième album, Le Cheshire Cat et moi, dont elle a supervisé la réalisation avec le chanteur féroïen Teitur Lassen. Annoncé par le single Faut-il, faut-il pas ?, l'album, plus personnel et intimiste, est disque d'or (50 000 ventes). Une tournée acoustique débute le 12 mars 2010 au Forum de Liège et passe notamment par les Francofolies de Spa[17], La Cigale et l'Olympia[18].

Bretonne (2010-2012)

Nolwenn Leroy et Alan Stivell interprétant Brian Boru à l'Olympia le 16 février 2012.

Son quatrième album, Bretonne, paraît le , comprenant des titres évoquant la Bretagne, chantés en breton, français, anglais et gaélique irlandais[n 2]. L'album connaît un immense succès en France (deuxième meilleure vente de l'année 2011[19], no 1 du Top Albums pendant sept semaines[20], disque de diamant pour un million de ventes[21]) ainsi qu'en Belgique (no 1 des ventes pendant cinq semaines[22], double disque de platine[23]) et en Suisse (disque d'or[24]). Le 28 novembre 2011, l'album est réédité avec sept nouveaux titres, dont le single Moonlight Shadow. Une nouvelle version de l'album sort le 20 janvier 2012 en Allemagne[25] (où il s'est classé no 13)[26], ainsi qu'en Corée du Sud (no 34 du Top Albums physique[27], no 9 du Top Albums international[28]), et aux États-Unis chez Decca[29] (classé no 10 au Top World Music Albums du Billboard)[30] avec un concert à New York en janvier 2013[31].

Une tournée de plus de 100 dates[32] démarre en juin 2011, passant notamment par la Bretagne, les grands festivals d'été dont le festival de Cornouaille, la fête de l'Huma[33], le festival de Ramatuelle[34], les Francofolies de La Rochelle[35] et les Francofolies de Spa[36], les théâtres et Zéniths (dont le Zénith de Paris[37]). Elle s'étend jusqu'en Belgique, Suisse, Allemagne, et se termine en décembre 2012 par trois dates à l'Olympia[38].

Ô filles de l'eau (2012-2016)

Nolwenn Leroy aux NRJ Music Awards 2013.

Un nouvel album de chansons originales, Ô filles de l’eau, sort le , abordant le thème de la mer et des femmes, sur une couleur « pop-folk celtisante »[39]. L'album s'inspire de l'art préraphaélite, la littérature et les légendes celtiques[40], et est porté par le single Juste pour me souvenir. Il est à nouveau produit par Jon Kelly mais cette fois-ci, Nolwenn participe à la conception de neuf chansons. Certifié triple disque de platine[41] (pour plus de 300 000 ventes) et récompensé du Prix de l'album RTL de l'année[42], il sort également en Allemagne, où il reste durant trois semaines dans le Top 60[43].

En mai 2013, Nolwenn entame Ô Tour de l'eau, une tournée d'un an et 70 dates, en France, en Suisse et en Belgique[44]. Elle passe notamment par les festivals d'été dont l'Armada de Rouen, le Festival interceltique de Lorient, ainsi que l'Olympia et le Cirque Royal de Bruxelles[45]. Le CD/DVD live Ô Tour de l'eau est publié le 1er décembre 2014[46].

En 2013, elle participe à plusieurs projets : les concerts de Vladimir Cosma à travers la France[47],[48], le cinquantenaire de la mort d'Édith Piaf aux Francofolies de New York[49], le spectacle du Soldat Rose 2[50], l'album We Love Disney[51] et l'enregistrement d'un duo avec Eddy Mitchell (La complainte du phoque en Alaska) sur l'album de ce dernier[52]. En 2014, elle enregistre La Ballade nord-irlandaise pour l'album La Bande à Renaud[53] et J'ai la vie qui m'pique les yeux pour le volume 2[54]. Elle participe également à l'album We Love Disney 2 en reprenant J'en ai rêvé de La Belle au bois dormant[55].

En mars 2015, Nolwenn entame une tournée acoustique en France, Belgique, Suisse, Allemagne[56] , Nouvelle-Calédonie et Polynésie française[57]. Elle se produit notamment au Casino de Paris[58] et au Palais des festivals et des congrès de Cannes[59]. Le 11 juin 2015, elle est invitée à l'université d'Oxford pour parler de sa carrière[60], et elle donne un concert à Glasgow le 30 janvier 2016 dans le cadre du festival Celtic Connections[61].

Gemme (depuis 2017)

Le 13 mai 2017 sort le single Gemme[62], premier extrait de son sixième album studio, Gemme, produit par Jamie Ellis (Adele, Florence and the Machine) et paru le 1er septembre 2017[63],[64],[65]. En octobre sort le deuxième single, Trace ton chemin, composé par Broken Back[66]. L'album est certifié disque d'or. Une nouvelle tournée, le Gemme Tour, débute le 21 mars 2018 à Saint-Brieuc, passant notamment par le Grand Rex à Paris et les festivals (dont les Francofolies de La Rochelle, le Festival de Cornouaille et les Nuits de Champagne)[67].

Other Languages
Alemannisch: Nolwenn Leroy
aragonés: Nolwenn Leroy
brezhoneg: Nolwenn Leroy
català: Nolwenn Leroy
Cymraeg: Nolwenn Leroy
Deutsch: Nolwenn Leroy
English: Nolwenn Leroy
Esperanto: Nolwenn Leroy
español: Nolwenn Leroy
euskara: Nolwenn Leroy
hrvatski: Nolwenn Leroy
italiano: Nolwenn Leroy
한국어: 놀웬 르루아
kernowek: Nolwenn Leroy
Nederlands: Nolwenn Leroy
occitan: Nolwenn Leroy
svenska: Nolwenn Leroy