Noël
English: Christmas

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la fête de Noël. Pour l'article spécifique sur la naissance de Jésus de Nazareth, voir Nativité. Pour les homonymes, voir Noël (homonymie).

Noël
Le grand sapin de Noël de Strasbourg en 2014.
Le grand sapin de Noël de Strasbourg en 2014.

Observé par
TypeFête religieuse et culturelle
Signification
Date
Observances
  • Distribution de cadeaux et repas de famille autour d'un sapin lorsqu'elle est fêtée traditionnellement.
  • Messe et culte de Noël lorsqu'elle est fêtée religieusement par les chrétiens.
Lié àL'Avent.

Noël est la fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus de Nazareth au moment du solstice d'hiver : touchée par la déchristianisation moderne elle s'est transformée en fête populaire déconnectée de son fondement religieux pour le plus grand nombre.

Instituée le 25 décembre au e siècle et diffusée par la christianisation progressive de l'Europe et du bassin méditerranéen, cette fête de la nativité prend peu à peu la place de différentes fêtes liées au solstice d'hiver (fête celtique de Yule, fête de Mithra, Saturnales romaines…). Le Christ étant présenté comme le « soleil de justice » d'une nouvelle ère, sa naissance ouvre l'année liturgique chrétienne lors d'une messe de minuit ritualisée.

Le récit évangélique de la naissance de Jésus sert de base pendant des siècles à une grande richesse artistique (peinture, sculpture, musique, littérature) que renforce la diffusion populaire de la crèche au e siècle, mais les ferments d'autres traditions liées au solstice ne disparaissent pas totalement. C'est ainsi que le sapin germano-nordique, signe d'une nature vivante malgré l'hiver, est honoré à partir du e siècle et gagne même les églises. Le sapin de Noël s'imposera comme symbole de la période des fêtes de fin d'année parallèlement à la déchristianisation de l'Europe à l'époque moderne.

La tradition du père Noël qui se mondialise au e siècle complétera cette évolution qui a transformé la fête chrétienne en fête laïque des enfants, des familles et des cadeaux.

Avant la christianisation de l'Occident, une fête appelée Dies Natalis Solis Invicti, « jour de la naissance du soleil invaincu » avait été fixée au 25 décembre par l'empereur romain Aurélien en 274[1], comme grande fête du culte de Sol Invictus (le soleil invaincu). Aurélien choisit ainsi une date proche du solstice d'hiver, correspondant au lendemain de la fin des traditionnelles Saturnales romaines[réf. nécessaire] mais aussi au jour où la naissance de la divinité solaire Mithra[2] est fêtée. Aurélien souhaite en effet unifier religieusement l'empire[3],[4],[5], en choisissant cette date il contente les adeptes de Sol Invictus et du culte de Mithra tout en plaçant la fête dans la continuité des festivités traditionnelles romaines.

La première mention d'une célébration chrétienne à la date du 25 décembre a lieu à Rome en 336[6]. Le christianisme devient ainsi à son tour un des cultes et religions de l'Empire romain célébrant une festivité pendant cette période de l'année. L'anniversaire de la naissance de Jésus étant inconnu, il est très probable que le 25 décembre ait été choisi afin d'adopter les coutumes liées à cette date « en leur donnant un sens nouveau »[7]. D'autre part, selon certains[8], il est possible qu'un texte attribué à Hippolyte de Rome en 204[9],[10] ait inspiré le choix de la date.

La célébration de Noël en tant que jour de naissance de Jésus de Nazareth a conduit à la christianisation progressive de certaines traditions liées à la fête de Sol Invictus[11],[6],[12]. À la suite de l'édit de Thessalonique interdisant les cultes païens, la fête de Noël chrétienne (du latin Natalis) devient l'unique festivité romaine a pouvoir être célébrée le 25 décembre[13] et se diffuse dans l'empire dont le christianisme est devenu l'unique religion officielle. Après la chute de l'Empire romain d'Occident, la fête de Yule est remplacée de la même manière lors de la christianisation des peuples germains et scandinaves. Noël devient une des fêtes chrétiennes les plus importantes durant la période médiévale et est diffusée dans le reste du monde lors de la colonisation et de l'occidentalisation contemporaine. Néanmoins, sa célébration n'étant pas exigée par des sources bibliques et conservant toujours de nombreux éléments païens, elle est rejetée par certains groupes chrétiens comme les Témoins de Jéhovah[14], l'Église de Dieu restaurée[15], ou les Églises chrétiennes de Dieu (Christian Churches of God)[16].

Aujourd'hui, la fête de Noël s'est fortement sécularisée et n'est plus nécessairement célébrée comme une fête religieuse. Le jour de Noël est férié dans de nombreux pays ce qui permet le regroupement familial autour d'un repas festif et l'échange de cadeaux. Le second jour de Noël (26 décembre) est également un jour férié dans plusieurs pays du nord de l'Europe (Pologne, Royaume-Uni, Pays-Bas, pays scandinaves) ainsi qu'en France, dans les trois départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle[17]. Cela permet également la participation aux messes de Noël pour ceux qui célèbrent la fête sous sa forme religieuse. Après Pâques, Noël est en effet la deuxième fête la plus importante du calendrier liturgique chrétien (la Nativité du Seigneur est une des Douze Grandes Fêtes). Noël est une des trois Nativités célébrées par l'Église catholique, les deux autres étant celle de Jean le Baptiste, le , et celle de Marie, le [18].

La période entourant Noël est appelée « temps des fêtes » au Canada francophone et « fêtes de fin d'année » (ou plus simplement « les fêtes ») en Europe quand on y inclut les célébrations du Nouvel An[19][source insuffisante]. Depuis le milieu du XXe siècle, cette période perd son aspect chrétien tout en maintenant vivante la tradition de la fête. Dans cet esprit, Noël prend une connotation folklorique, conservant le regroupement des cellules familiales autour d'un repas et l'échange de cadeaux autour du sapin traditionnel. Hors des foyers elle donne lieu à l'illumination des rues, maisons et magasins et à l'organisation de marchés de Noël. C'est également une période importante sur le plan commercial.

Other Languages
Afrikaans: Kersfees
Alemannisch: Weihnachten
አማርኛ: ገና
aragonés: Nadal
Ænglisc: Crīstesmæsse
العربية: عيد الميلاد
অসমীয়া: বৰদিন
asturianu: Navidá
azərbaycanca: Milad
башҡортса: Раштыуа
Boarisch: Weihnochtn
žemaitėška: Kaliedas
беларуская (тарашкевіца)‎: Божае Нараджэньне
भोजपुरी: क्रिसमस
Banjar: Hari Natal
বাংলা: বড়দিন
brezhoneg: Nedeleg
bosanski: Božić
буряад: Рождество
català: Nadal
Chavacano de Zamboanga: Pascua
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Séng-dáng-cáik
Cebuano: Pasko
Chamoru: Nabidat
کوردی: کریسمس
corsu: Natale
čeština: Vánoce
kaszëbsczi: Gòdë
Чӑвашла: Раштав (уяв)
Cymraeg: Nadolig
dansk: Jul
Deutsch: Weihnachten
Thuɔŋjäŋ: Krïthmath
Zazaki: Gağand
Ελληνικά: Χριστούγεννα
emiliàn e rumagnòl: Nadêl
English: Christmas
Esperanto: Kristnasko
español: Navidad
eesti: Jõulud
euskara: Eguberria
estremeñu: Naviá
فارسی: کریسمس
suomi: Joulu
Na Vosa Vakaviti: Kirisimasi
føroyskt: Jól
arpetan: Chalendes
Nordfriisk: Jül
furlan: Nadâl
Frysk: Kryst
Gaeilge: An Nollaig
kriyòl gwiyannen: Nwèl
Gàidhlig: Nollaig
galego: Nadal
Avañe'ẽ: Arareñói
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: Natal
ગુજરાતી: નાતાલ
Gaelg: Nollick
Hausa: Kirsimeti
客家語/Hak-kâ-ngî: Sṳn-tan-chiet
Hawaiʻi: Kalikimaka
עברית: חג המולד
हिन्दी: क्रिसमस
hrvatski: Božić
hornjoserbsce: Hody
Kreyòl ayisyen: Nowèl
magyar: Karácsony
հայերեն: Սուրբ ծնունդ
Արեւմտահայերէն: Սուրբ Ծնունդ
interlingua: Natal
Bahasa Indonesia: Natal
Interlingue: Crist-nascentie
Iñupiak: Kraisimaġvik
Ilokano: Paskua
íslenska: Jól
italiano: Natale
日本語: クリスマス
Jawa: Natal
ქართული: ქრისტეს შობა
Taqbaylit: Talalit (Nuwel)
Kongo: Nowele
қазақша: Рождество
ភាសាខ្មែរ: បុណ្យណូអែល
한국어: 크리스마스
Ripoarisch: Weihnachte
kurdî: Gaxand
Ladino: Navidad
Lëtzebuergesch: Chrëschtdag
Lingua Franca Nova: Natal
Limburgs: Kaersjmes
lumbaart: Nedal
lietuvių: Kalėdos
latgaļu: Zīmyssvātki
latviešu: Ziemassvētki
मैथिली: क्रिसमस
мокшень: Роштува
Malagasy: Noely
македонски: Божиќ
ဘာသာ မန်: ခရေတ်သမာတ်
मराठी: नाताळ
кырык мары: Шартял
Bahasa Melayu: Krismas
Malti: Milied
မြန်မာဘာသာ: ခရစ္စမတ်
مازِرونی: کریسمس
Dorerin Naoero: An bum in pudu Jesus
Napulitano: Natale
Plattdüütsch: Wiehnacht
Nedersaksies: Kìrsttied
नेपाली: क्रिसमस
Nederlands: Kerstmis
norsk nynorsk: Jul
norsk: Jul
Novial: Yule
Nouormand: Noué
occitan: Nadal
ଓଡ଼ିଆ: ବଡ଼ଦିନ
ਪੰਜਾਬੀ: ਕ੍ਰਿਸਮਸ
Picard: Noël
Deitsch: Grischtdaag
Pälzisch: Weihnachten
Norfuk / Pitkern: Kresmes
português: Natal
Runa Simi: Nawirá
rumantsch: Nadel
romani čhib: Kristuno
română: Crăciun
armãneashti: Crâciunu
русиньскый: Різдво Хрістове
Kinyarwanda: Noheli
संस्कृतम्: क्रिस्मस्
саха тыла: Ороһуоспа
ᱥᱟᱱᱛᱟᱲᱤ: ᱢᱟᱨᱟᱝ ᱢᱟᱦᱟᱸ
sicilianu: Natali
سنڌي: ڪرسمس
davvisámegiella: Juovllat
srpskohrvatski / српскохрватски: Božić
සිංහල: නත්තල
Simple English: Christmas
slovenčina: Vianoce
slovenščina: Božič
Gagana Samoa: Kerisimasi
српски / srpski: Божић
Seeltersk: Wienoachten
svenska: Jul
Kiswahili: Krismasi
தமிழ்: நத்தார்
తెలుగు: క్రిస్టమస్
tetun: Natál
тоҷикӣ: Мавлуди Исо
Tagalog: Pasko
Türkçe: Noel
Xitsonga: Khisimusi
татарча/tatarça: Раштуа
українська: Різдво Христове
اردو: کرسمس
oʻzbekcha/ўзбекча: Mavlud
vèneto: Nadal
vepsän kel’: Raštvad
Tiếng Việt: Lễ Giáng Sinh
West-Vlams: Kestdag
Volapük: Kritidazäl
walon: Noyé
Winaray: Pasko
Wolof: Nowel
吴语: 圣诞
მარგალური: ქირსე
ייִדיש: ניטל
Yorùbá: Christmas
中文: 圣诞节
文言: 聖誕節
Bân-lâm-gú: Sèng-tàn-cheh
粵語: 聖誕節
isiZulu: UKhisimusi