Neverwinter Nights

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références » (, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neverwinter Nights (homonymie).
Neverwinter Nights
Image illustrative de l'article Neverwinter Nights

Éditeur Infogrames
Développeur BioWare
Musique Jeremy Soule

Date de sortie 2002
Genre rôle
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Linux, Mac OS, Windows
Média cd-rom
Contrôle souris

Moteur Aurora Engine

Neverwinter Nights est un jeu vidéo de rôle créé par BioWare et édité par Infogrames en 2002 sous la marque Atari. Il s’agit d’un jeu de rôle sur ordinateur se déroulant dans le monde imaginaire des Royaumes oubliés, et plus précisément dans la région de la ville de Neverwinter ( Padhiver en français). Les règles sont inspirées du jeu de rôle Donjons et Dragons.

Le jeu

Les créateurs de la série des Baldur's Gate innovent avec Neverwinter Nights en proposant un jeu de rôle en 3D axé sur le multijoueur et offrant la possibilité pour un meneur de jeu de diriger une aventure.

Neverwinter Nights est imaginé comme le prolongement de la version papier du jeu de rôle Donjons et Dragons et offre, comme Forgotten Realms: Unlimited Adventures sorti en 1993, la possibilité de créer ses propres modules dans l'univers des Royaumes oubliés à l'aide de l'Aurora Toolset, un ensemble d'outils d'édition de niveaux puissants accompagné d'un langage de scripts.

Le titre est un hommage à un classique de Strategic Simulations, Inc. édité par America Online : Neverwinter Nights, le premier MMORPG graphique de l'histoire du jeu vidéo, sorti en 1991 et reposant sur le moteur de jeu Gold Box développé pour Pool of Radiance.

Les parties à plusieurs se jouent sur des modules, sortes de petits univers représentant une ville, une région, mais pas un monde complet comme sur les univers persistants classiques. Il n'était pas au début dans l'idée de Bioware de proposer des serveurs avec des modules persistants. Pourtant, dès la sortie du jeu, de tels univers ont vu le jour.

La version anglaise de Neverwinter Nights est disponible depuis juin 2002. Depuis, deux extensions sont sorties, sous le nom de Shadows of Undrentide et Hordes of the Underdark. Au-delà de l’intérêt des campagnes un joueur, ces extensions rajoutent des éléments utilisables par l'Aurora Toolset.

Une troisième extension, composée uniquement de contributions de la communauté des joueurs a été compilée et distribuée par Bioware. Cette troisième extension appelée CEP pour Community Expansion Pack est gratuite.

Fin 2004, BioWare lance sa boutique en ligne et entreprend la distribution de premium modules, des modules de luxe offrant un contenu plus riche que ceux distribués gratuitement par des fans : voix digitales enregistrées par des acteurs professionnels en studios, musique symphonique et artworks.

  • Kingmaker, lancé en novembre 2004, il reçoit un prix : le Academy of Interactive Arts & Sciences 'PC RPG of the Year'.
  • ShadowGuard, lancé en même temps que Kingmaker, initialement créé par Ben McJunkin, un fan, et distribué gratuitement sous une forme moins aboutie.
  • Witch's Wake offert avec ShadowGuard, également créé par un fan, Rob Bartel. Là encore, la version premium modules se voit compléter par l'ajout de voix digitales et de musique symphonique.
  • Pirates of the Sword Coast, lancé en juin 2005.
  • Neverwinter Nights: Kingmaker (Premium Modules collection), une compilation en CD éditée par Atari de plusieurs premium modules : Kingmaker, Shadowguard et Witch's Wake.
  • Infinite Dungeons lancé en mai 2006. Ce module propose un générateur aléatoire de donjons dans l'esprit de Diablo II et Dungeon Hack.
  • Wyvern Crown of Cormyr, lancé en septembre 2006.
Other Languages