Neustrie
English: Neustria

  • neustrie
    (latin) neustria

    486987

    informations générales
    statut monarchie
    capitale première : soissons (486 - 567)
    dernière : blois (958 - 977)
    religion christianisme
    histoire et événements
    461 Ægidius, magister militum, refuse de reconnaître sévère sévère iii (empereur d'occident), début du domaine gallo-romain
    476 chute de l'empire romain d'occident
    486 clovis vainc syagrius à la bataille de soissons, fin du domaine gallo-romain
    511 mort de clovis et partage de son royaume. l'austrasie revient à thierry et la neustrie à clotaire ier
    751 le dernier mérovingien et dernier roi de neustrie, childéric childéric iii, est déposé par pépin le bref : début des carolingiens
    861 création de la marche de neustrie
    910 début du royaume de neustrie de thibaud thibaud ier de blois
    977 fin du royaume de neustrie de thibaud thibaud ier de blois
    987 suppression de la marche de neustrie
    rois de neustrie ou roi de soissons
    (1er) 511 - 558 clotaire ier
    (der) 715 - 721 childéric childéric iii
    maire du palais de neustrie
    (1er) 566 mummolin
    (der) 714 - 751 pépin le bref
    marquis ou duc de neustrie
    (1er)
    861 - 865
    861 - 866
    marche normande : robert robert ier de france
    marche bretonne : robert le fort
    (der) 960 - 987 hugues capet

    entités précédentes :

    • domaine gallo-romain (461 - 486)

    entités suivantes :

    • comté de blois (910 - 1397)

    la neustrie ou neustria, neustrasia[1] ou même neptrecus[1] dans les chroniques latines, est le royaume franc correspondant à l'ancien royaume de syagrius, au nord-ouest de la france actuelle, et qui a initialement pour capitale soissons. annexé en 687 par les austrasiens, le nom de l'ancien royaume ne désigne plus au ixe siècle que le territoire entre seine et loire, gouverné depuis l'époque mérovingienne par un duc du mans.

    ce duché du mans prend pour capitale tours en 843, position de repli face à l'invasion bretonne, laquelle se solde par l'abandon de la marche de bretagne, du cotentin et du bessin. le résidu occidental de la neustrie doit faire face également à l'invasion viking, et sa défense est abandonnée en 861 au comte de tours et au duc du mans, formant alors une marche double, la marche de neustrie. la partie sud-orientale de l'ancienne neustrie, le futur orléanais, est tout autant laissée à elle-même.

    l'apparition de la féodalité disloque, par usurpations[2], les deux marches en fiefs, le maine[3], l'anjou[4], source des plantagenêt, la touraine[4], le dunois[5], le perche[6], qui s'étend sur le sonnois, le corbonnais et le passais[7] c'est-à-dire le sud de l'hiémois et le nord du maine, le chartrain[2] et le blésois[4]. de ce dernier fief sortira thibault, restaurateur d'une neustrie indépendante pendant un quart de siècle, et racine des thilbaldiens, tandis que hugues le grand assiéra la dynastie rivale des capétiens sur l'orléanais.

  • division est-ouest
  • histoire : un resserrement progressif des frontières
  • bibliographie
  • annexes

Neustrie
(latin) Neustria

486987

Informations générales
Statut Monarchie
Capitale première : Soissons (486 - 567)
dernière : Blois (958 - 977)
Religion Christianisme
Histoire et événements
461 Ægidius, magister militum, refuse de reconnaître Sévère Sévère III (empereur d'Occident), début du domaine gallo-romain
476 Chute de l'Empire romain d'Occident
486 Clovis vainc Syagrius à la bataille de Soissons, fin du domaine gallo-romain
511 Mort de Clovis et partage de son royaume. L'Austrasie revient à Thierry et la Neustrie à Clotaire Ier
751 Le dernier mérovingien et dernier roi de Neustrie, Childéric Childéric III, est déposé par Pépin le Bref : début des Carolingiens
861 Création de la marche de Neustrie
910 Début du royaume de Neustrie de Thibaud Thibaud Ier de Blois
977 Fin du royaume de Neustrie de Thibaud Thibaud Ier de Blois
987 Suppression de la marche de Neustrie
Rois de Neustrie ou roi de Soissons
(1er) 511 - 558 Clotaire Ier
(Der) 715 - 721 Childéric Childéric III
Maire du palais de Neustrie
(1er) 566 Mummolin
(Der) 714 - 751 Pépin le Bref
Marquis ou duc de Neustrie
(1er)
861 - 865
861 - 866
Marche normande : Robert Robert Ier de France
Marche bretonne : Robert le Fort
(Der) 960 - 987 Hugues Capet

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Neustrie ou Neustria, Neustrasia[1] ou même Neptrecus[1] dans les chroniques latines, est le royaume franc correspondant à l'ancien royaume de Syagrius, au nord-ouest de la France actuelle, et qui a initialement pour capitale Soissons. Annexé en 687 par les Austrasiens, le nom de l'ancien royaume ne désigne plus au IXe siècle que le territoire entre Seine et Loire, gouverné depuis l'époque mérovingienne par un duc du Mans.

Ce duché du Mans prend pour capitale Tours en 843, position de repli face à l'invasion bretonne, laquelle se solde par l'abandon de la marche de Bretagne, du Cotentin et du Bessin. Le résidu occidental de la Neustrie doit faire face également à l'invasion viking, et sa défense est abandonnée en 861 au comte de Tours et au duc du Mans, formant alors une marche double, la marche de Neustrie. La partie sud-orientale de l'ancienne Neustrie, le futur Orléanais, est tout autant laissée à elle-même.

L'apparition de la féodalité disloque, par usurpations[2], les deux marches en fiefs, le Maine[3], l'Anjou[4], source des Plantagenêt, la Touraine[4], le Dunois[5], le Perche[6], qui s'étend sur le Sonnois, le Corbonnais et le Passais[7] c'est-à-dire le Sud de l'Hiémois et le Nord du Maine, le Chartrain[2] et le Blésois[4]. De ce dernier fief sortira Thibault, restaurateur d'une Neustrie indépendante pendant un quart de siècle, et racine des Thilbaldiens, tandis que Hugues Le Grand assiéra la dynastie rivale des Capétiens sur l'Orléanais.

Other Languages
Alemannisch: Neustrien
العربية: نيوستريا
asturianu: Neustria
беларуская: Нейстрыя
беларуская (тарашкевіца)‎: Нэйстрыя
български: Неустрия
brezhoneg: Neustria
català: Nèustria
čeština: Neustrie
dansk: Neustrien
Deutsch: Neustrien
Ελληνικά: Νευστρία
English: Neustria
Esperanto: Neŭstrio
español: Neustria
eesti: Neustria
euskara: Neustria
فارسی: نوستریا
suomi: Neustria
Frysk: Neustrje
galego: Neustria
𐌲𐌿𐍄𐌹𐍃𐌺: 𐌽𐌴𐍅𐍃𐍄𐍂𐌾𐌰
עברית: נויסטריה
hrvatski: Neustrija
magyar: Neustria
Bahasa Indonesia: Neustria
italiano: Neustria
ქართული: ნოისტრია
Latina: Neustria
Lëtzebuergesch: Neustrien
lietuvių: Neustrija
latviešu: Neistrija
македонски: Неустрија
Plattdüütsch: Neustrien
Nederlands: Neustrië
norsk: Neustria
Nouormand: Neûtrie
occitan: Neustria
polski: Neustria
português: Nêustria
română: Neustria
русский: Нейстрия
srpskohrvatski / српскохрватски: Neustrija
slovenščina: Nevstrija
српски / srpski: Неустрија
svenska: Neustrien
Türkçe: Neustrasya
українська: Нейстрія
Tiếng Việt: Neustria
West-Vlams: Neustrië